Y.MONGABURU AVAIT OUBLIÉ LES SOIGNANTS

Pour faire face à la baisse de la fréquentation de ses bus et tram et la disponibilité du personnel, les exploitants du réseau de transports en commun dans l’agglomération grenobloise avaient réduit le trafic et l’amplitude horaire rapporte le site d'information en ligne Place Gre'net.

Y.MONGABURU "OUBLIE" LES SOIGNANTS

Yann Mongaburu le Président (Verts/Ades) toujours en poste à la tête du syndicat des Transports avait réduit la fréquence des passages et surtout l’amplitude horaire, calée sur le créneau 5-21 heures.

"Mais en “oubliant” au passage les soignants, notamment ceux qui travaillent au CHU de Grenoble et prennent en charge les potentiels malades contaminés."

DE FORTES PROTESTATIONS

En cette période de Coronavirus, d'attention et de soutien au personnel soignant affiché par nos élus, en particulier Eric Piolle, la mesure a provoqué de fortes protestations dans la semaine.

LE SERVICE DES HANDICAPÉS SUPPRIMÉ


D'autant que le service Flexo +, constitué de mini-bus à destination des personnes à mobilité réduite avait été également supprimé le 17 mars ! Les handicapés ne pouvaient plus se déplacer...

Y.MONGABURU FAIT MARCHE ARRIÉRE

Depuis ce week-end Yann Mongaburu a fait marche arrière et les horaires rallongés en soirée. Les derniers bus et tram s’échelonneront ainsi entre 22 et 23 heures en fonction des lignes. Le service Flexo plus a été également rétabli.

Etonnant ces cafouillages et ces manques de prise en compte de ceux qui travaillent pour le bien de tous. Il ne suffit pas de faire des déclarations martiales. Pour éviter les fautes il faut travailler concrètement.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *