O.NOBLECOURT FAIT PLONGER LE PS

Les membres du collectif ne sont pas plus insensibles que les autres à la crise sanitaire. Ils y sont attentifs et comme citoyens prennent leur part de la solidarité.

Mais toutes les informations à ce sujet sont partout. Leur répétition à satiété produit aussi des effets anxiogènes incontestables, même si la gravité ne peut être aucunement sous-estimée.

O.NOBLECOURT (PS) S'EST PLACÉ DANS UNE IMPASSE

Mais puisque nous sommes confinés, rien n'empêche de parler d'autre chose et d'analyser les conséquences du premier tour des élections municipales de Grenoble, même si cet évènement est devenu secondaire.

Après Eric Piolle, Alain Carignon et Emilie Chalas, en observant la situation d'Olivier Noblecourt, chacun peut mesurer combien il s'est placé lui-même dans une impasse.

IL DÉMISSIONNE SEULEMENT le 1er JANVIER

Son surgissement à 3 mois des élections, sa démission si tardive de son poste de collaborateur du gouvernement d'Edouard Philippe -il l'a quitté le 1 er janvier 2020- sa tentative d'incarner à la fois LREM et le PS -il avait même demandé à Emilie Chalas de se retirer- tout à semblé faire preuve d'une absence de réalisme et de cohérence.

SA POSTURE DE CHEF de CABINET IMPORTANT

Sa posture de chef de cabinet pressé, important, qui a réponse à tout, sa suffisance même, cette logorrhée verbale dont il semblait s'enivrer lui-même, alors que chacun se demandait à la fin de ses interventions ce qu'il fallait en retenir, a montré aux grenoblois un Olivier Noblecourt politiquement immature.

UN POSITIONNEMENT POLITIQUE HÉSITANT

Après des hésitations sur son positionnement politique, lorgnant vers LREM mais se heurtant à la contradiction de sa candidature PS qui avait dragué les responsables de Générations.s le groupuscule de Hamon, GO citoyenneté un autre groupe opportuniste situé à gauche. Ces deux derniers ont verrouillé Noblecourt dans la campagne et l'ont contraint à fermer la porte à Emilie Chalas.

DES RODOMONTADES

Mais ses annonces répétées à sa liste sur son arrivée en tête devant Eric Piolle afin de contraindre celui-ci à s'allier avec lui au second tour ont ressemblé à des rodomontades qui le rendaient de moins en moins crédible au fil de la campagne.

DEVENU UN TARTARIN LOCAL

Et puis le coup de grâce a été porté par Eric Piolle lui-même qui s'est chargé en direct de l'assassinat. En l'accusant d'avoir usurpé le titre de "fonctionnaire" qu'il n'est pas, il a atteint au coeur la crédibilité du donneur de leçon, devenu une sorte de Tartarin local.

IL A BAISSÉ L'ÉPÉE

A ce moment Olivier Noblecourt n'a pas osé porter l'estocade et a baissé l'épée, demeurant dans son statut de collaborateur: il a accusé Eric Piolle a moitié sur sa position d'actionnaire d'une société de logiciels bancaires sans évoquer même Singapour.

LA SOLIDARITÉ ROMPUE SUR LES AFFAIRES

La solidarité des gauches sur les affaires qui est le ciment de leur fonctionnement depuis 25 ans, depuis que le système Avrillier règne implacablement, avait pourtant été rompu d'une certaine manière par Eric Piolle.

P.LEVY, H.BOUZEGHOUD ENTRAINÉS dans la DÉFAITE

Comme au poker, Olivier Noblecourt n'a pas eu le toupet de montrer ses cartes qui étaient supérieures. Dans sa sévère défaite il a entrainé notamment Patrick Lévy, l'ex-Président de l'Université ou Hassen Bouzeghoub, le Directeur du Plateau. Les girouettes professionnelles , Stéphane Gemmani et Philippe de Longevialle lui ont plutôt nui.

IL FAIT RECULER LE PS DE 13 POINTS

Au final arrivant en 4 eme position avec 13 % des voix, Olivier Noblecourt fait reculer le PS de 13 points pas rapport au score de Jérôme Safar en 2014.

A.CARIGNON RAVIT LA SECONDE PLACE

Un Jérôme Safar qui avait réussi à maintenir son parti en seconde position, soit en position d'incarner encore l'alternance, alors que ce poste-clef a été ravi par Alain Carignon et sa liste.

O.NOBLECOURT DERRIÉRE E.CHALAS

L'ultime humiliation pour Olivier Noblecourt -même si l'écart de 0,5% est très serré- sera d'être arrivé derrière Emilie Chalas dont il demandait le retrait.

E.CHALAS DEPUTÉE LREM EN SURSIS

Certes il l'a devance dans les quartiers sud ce qui fait d'Emilie Chalas une Députée en sursis qui risque de faire une carrière politique d'étoile filante.

A.CARIGNON SECOND DANS LES QUARTIERS POPULAIRES

Mais si on totalise tous les bureaux de vote de tous les quartiers populaires dans lesquels Matthieu Chamussy le candidat de droite était écrasé en 2014, Alain Carignon est bien également le second à près de 5 points devant le candidat PS. Une vraie révolution.

O.NOBLECOURT CHERCHE DU TRAVAIL

A chaud sur France 3 dimanche soir, Olivier Noblecourt n'a pas caché qu'il allait "chercher du travail". Signifiant qu'il abandonnait la partie. Car la porte de Piolle est fermée et il est interdit de liste Chalas. Il sera certainement contraint de maintenir sa liste afin de satisfaire son parti et les groupuscules qui ont composé sa liste.

SE CONTENTER DE LA FIGURATION. INTELLIGENTE ?

Mais cette dernière phase obligatoire ressemble à un chemin de croix pour l'homme pressé, visiblement satisfait de lui qui doit maintenant se contenter de faire de la figuration. Intelligente ?

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *