O.NOBLECOURT (PS) DOULOUREUSEMENT ASSIS ENTRE DEUX CHAISES

« Nous n’irons pas derrière une liste En Marche » a déclaré Olivier Noblecourt (PS) à l’occasion de la visite de l’ex Ministre Najat Vallaud Belkacem dont il était le collaborateur de cabinet.

ECRASER E.CHALAS (LREM) AFIN QU’ELLE SOIT MAINS LIÉES

Subtilement, la journaliste Eve Moulinier (DL du 5/2/20) ajoute : “sans préciser cependant s’il irait devant” … Traduction : placé devant Emilie Chalas (LREM) je ferais alliance avec elle ? Il faut donc l’écraser au premier tour afin qu’elle vienne pieds et poings liés au second. Il juge que sa circonscription étant à gauche, elle sacrifiera tout pour tomber de son côté. On se demande ce que la piétaille de LREM pense de tout ça ?

QUE VONT DEVENIR LES REPRESENTANTS de lA GAUCHE ?

Et, côté gauche, que vont devenir les représentants de Génération.s dans cette hypothèse ? Rallié à Olivier Noblecourt, Maxime Gonzalés l’ancien responsable du parti et ses amis avalent-ils déjà la couleuvre gouvernementale que leur candidat veut leur faire digérer ? Et les gonflettes de GO’ Citoyenneté qui ont rallié le même avec pour condition l’alliance avec Piolle au second tour, vont-ils s’écraser ? Ils ne peuvent pas se réfugier tous à St Martin d’Hères. Cet attelage du faux, de Gonzales à De Longevialle en passant par Gemmani, ressemble bien à Noblecourt, porté par sa seule ambition personnelle.

LA PORTE EST DÉFINITIVEMENT FERMÉE PAR E.PIOLLE

Il a donc fait contre mauvaise fortune bon coeur. Le piège se referme sur lui. La porte est définitivement fermée par Eric Piolle à gauche car ses alliés n’en veulent pas. Il faut bien chercher d’autres béquilles. Car la question n’est pas le projet, mais la place. Mais on sait ce qui arrive à ceux qui sont assis entre deux chaises.

“LE MONDE” FRAPPE OU ÇA FAIT MAL…

Ça se corse d’autant plus que même “Le Monde” -ou son père est pourtant éditorialiste- ne peut pas s’empêcher de frapper ou ça fait mal. Pour François Carrel le correspondant, l’engagement du PS “derrière Noblecourt a provoqué l’opposition d’une frange des socialistes grenoblois. (…) Cette position exaspère Olivier Noblecourt. Il s’agit de débauchages individuels” dit il. Contraint de se défendre : “ je suis resté socialiste dans mes convictions(!). Le malheureux Thibaud Pikorki, colistier de Noblecourt, délégué aux élections du PS continue, lui, d’affirmer contre toute vraisemblance : “l’union de la gauche n’a pas été possible au premier tour, mais elle le sera sans aucune discussion au second” tandis que son chef de file lorgne vers LREM ! Quel pataquès.

Selon “Le Monde” la godille de Noblecourt est grossière

LES GRENOBLOIS SONT EN TRAIN DE “REPRENDRE LE POUVOIR”

A les voir naviguer de l’un à l’autre, les grenoblois ont le tournis qui donne mal au coeur. On mesure bien l’affolement qui a saisi tous ces protagonistes d’un autre monde : ils comprennent que les grenoblois sont en train de “reprendre le pouvoir” confisqué comme le dit Alain Carignon. Ça fait leur fait peur. Ils n’ont plus de boussole.

N.VALAUT-BELKACEM : SA CAMPAGNE SUR LE DOS des MUNICIPALES

Pour faire du vent, Olivier Noblecourt renoue aussi avec les traditionnels meetings des “personnalités” de passage. Najat Vallaud-Belkacem qui se lance dans la course à la présidentielle a décidé -comme Ségolène Royal- de profiter des municipales pour se promouvoir en faisant la tournée des popotes. Il sert donc de marche pieds.

Go Citoyenneté irait de Piolle à Macron !

SOUTIEN à D.CHAMBONNEAU, D.LABAILS, O.NOBLECOURT…

L’ancienne Ministre de l’Education va de ville en ville dire chaque fois que le meilleur est celui qu’elle soutient : Delphine Chambonneau à Châteauroux, Delphine Labails à Périgueux … Olivier Noblecourt à Grenoble. Pas brillant. Avec ça le candidat PS espère réveiller le fond de sauce socialiste qui demeure dans la ville. Quelle ambition !

les impôts ont augmenté de plus de 56 % en 14 ans de gestion avec Olivier Noblecourt

O.NOBLECOURT : + 10 % D’IMPÔTS EN 2008

Les grenoblois lisent ces manoeuvres à livre ouvert. Le remplissage verbal et politicien d’Olivier Noblecourt ne cache pas l’objectif : poursuivre dans l’immobilisme. Il a voté l’augmentation d’impôts de + 10 % comme Adjoint de Destot en 2008 -après avoir promis le contraire pendant la campagne- faisant de Grenoble la première de France. Ça n’empêche pas de parler des pauvres avec des trémolos dans la voix.

IL EMPILE LES DÉPENSES SANS RECETTES

Il ne fait qu’empiler des dépenses sans recettes pendant la campagne et conduirait Grenoble à l’agonie financière. On connait le résultat d’avance. Non merci les grenoblois paient déjà avec leurs feuilles d’impôts chaque année pour voir.

IL N’Y A QU’UNE ALTERNATIVE à la MUNICIPALITÉ PIOLLE

Décidément plus cette politicaillerie d’un autre temps se développe, plus l’authenticité de la démarche de la société civile avec Alain Carignon éclate. Il n’y a qu’une alternative à la municipalité Piolle. Personne ne s’y trompe. C’est celle qui a choisi un projet disruptif par rapport aux politiques conduites jusque-là. Y compris pendant 19 ans avec Olivier Noblecourt.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *