LE TEMPS D’AVANCE de PIOLLE…

Eric Piolle organise des voeux dans chaque quartier afin de faire sa campagne électorale aux frais du contribuable. Si on en croit les comptes rendus dithyrambiques de Serge Massé dans le “Dauphiné” Grenoble est devenue un paradis sur terre grâce au Grand Timonier!

L’INSÉCURITÉ et la MALPROPRETÉ N’EXISTENT PAS

Ainsi pour les quartiers de la Capuche, Beauvert, Alliés-Alpins et Exposition-Bajatière il faut lire l’article du 16 janvier pour le croire : un véritable conte de fée. L’insécurité et la malpropreté n’existent pas.

LE MONDE IDÉAL DU FACTEUR LOCAL

Rue Elisée Chatin l’ancien immeuble d’instituteurs remplacé en squat légal, la désertification de l’avenue Jean Perrot, l’amas de gravas non évacué depuis 5 ans avenue Esmonin, les Algecos de la rue Leconte de l’Isle pour accueillir des Roms, la bétonisation au milieu des villas de Beauvert … rien n’est évoqué dans le monde idéal du facteur local.

LE MEPRIS DU MAIRE DEVIENT UN SUCCÈS !

Et même la révolte des habitants autour du bd Foch envahis par la prostitution devient une victoire de Piolle ! Ils ont été contraints d’occuper le square Foch devant l’indifférence du Maire et son refus d’agir. Son mépris même pour le problème affiché lors d’une mémorable assemblée de quartier.

VILLENEUVE : LOCAUX FERMÉS DEPUIS DES ANNÉES

Un habitant de Villeneuve ou vient de se dérouler une fusillade entre Tchetchènes logés par Piolle dans les HLM, nous adresse ces images de locaux municipaux fermés et vides depuis plusieurs années.

Créant un climat de tristesse et de désolation dans le quartier. En termes financiers chacun comprend aussi évidemment la perte que représente des locaux vides. C’est ce qu’Eric Piolle appelle avoir “un temps d’avance” (!) sur ses affiches.

OUVRIR AUX ASSOCIATIONS, AUX STARTS UP

Récemment Alain Carignon en réunion dans le quartier s’engageait à proposer tous ces locaux à des associations, des starts up, des activités économiques et commerciales dans le cadre de la requalification du quartier avec les présence des services municipaux installés dans les immeubles.

UN ABANDON VISIBLE à L’OEIL NU

Contrairement aux apparences complaisamment étalées, c’est un abandon des quartiers qui a prévalu pendant ce mandat. Le problème pour lui et ses thuriféraires ? cet abandon est visible par tous à l’oeil nu.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *