LE VILLAGE FANTÔME

Au Village Olympique Eric Piolle a laissé se créer un village fantôme. La nuit au-delà de la rue Gusto Gervasoti en allant vers Grand Place des Tours noires se dressent dans des rues toutes aussi noires.

Probablement le "plan lumière" de l'inénarrable Alan Confesson (Verts/PG) ?

UN NO MAN'S LAND DÉSERTÉ ET PEU ENGAGEANT

Ces immeubles vides appartiennent probablement à l'université mais ils créent une impression détestable dans le quartier en lui ajoutant un no man's land déserté et peu engageant le soir et la nuit.

LES ÉLUS PÉRORENT SUR LEURS PROJETS DU SECTEUR

Au moment ou les élus pérorent, dithyrambiques sur leurs projets d'aménagement de cette partie du territoire Grenoble/Echirolles avec la démolition de la passerelle, l'extension de Grand Place et au final la continuation de la bétonisation du sud de la ville qui est déjà une réussite incontestable !

UNE VASTE ZÔNE EN TOTALE DÉSHÉRENCE

Si Grenoble avait à sa tête un Maire attentif aux quartiers, il aurait déjà pris ce dossier en mains afin de ne pas laisser une aussi vaste zone, si proche d'un secteur déjà en proie à la délinquance, en totale déshérence. Mais il ne s'est rien passé. Les images parlent d'elles-mêmes.

DEPUIS 1995 LES ÉLUS VERTS/ADES GÈRENT LE LOGEMENT

Evidemment les mêmes élus ont la larme à l'oeil pour évoquer les demandeurs de logement, gonflent le torse de leur redoutable efficacité en matière de logement. Rappelons que depuis ... 1995 avec une seule interruption entre 208 et 2014 les élus Verts/Ades de Raymond Avrillier ont la responsabilité du logement, des HLM, de l'urbanisme à tous les étages (ville et Métro).

RESPONSABLES DE LA POLITIQUE DE LA VILLE

C'est Raymond Avrillier himself qui a été Adjoint au Logement de 1995 à 2001, puis à l'urbanisme, au logement, aux HLM , Pierre Kermen, Christine Garnier, Vincent Fristot, Maryvonne Boileau déjà Présidente de l'OPHLM sous Destot encore Présidente de Grenoble-Habitat sous Piolle et même responsable de la politique de la ville !

E.PIOLLE A DU FUIR LE VILLAGE OLYMPIQUE

Le bilan du Village Olympique qu'Eric Piolle a été contraint de fuir lors de l'Assemblée des habitants est donc bien leur bilan. Une catastrophe.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *