IMMOBILIER : E.PIOLLE FAIT PLONGER GRENOBLE

Un sérieux décrochage. Moins 6,4% entre 2017 et 2018. Le prix médian au mètre carré dans le logement ancien à Grenoble affiche la plus forte baisse du pays” relève Jean-Christophe Pain, journaliste de France 3 Alpes (16/0818)

Poursuivant : “Ce sont les Notaires de France qui le disent, et sur le terrain, les agents immobiliers le constatent au quotidien

“LA PERTE D’ATTRACTIVITÉ AU PROFIT de LYON”
 

“Pour le président isérois de la Fédération Nationale de l’Immobilier, l’une des principales raisons de cette chute des prix est la perte d’attractivité de Grenoble au profit de Lyon. Et l’image de l’agglomération se serait dégradée ces dix dernières années sur fond de faits divers. Sans oublier les problèmes d’accessibilité.”

“UN PHÉNOMÈNE UNIQUE EN FRANCE”

Ce phénomène de baisse des prix, quasiment unique en France, ne devrait pas s’inverser dans les mois qui viennent. La pression démographique est faible actuellement sur Grenoble” ajoute le journaliste.

DES CHIFFRES CATASTROPHIQUES SUR L’EMPLOI”

Après les chiffres catastrophiques de l’emploi –Grenoble n’est plus dans les 30 premières ville qui créent de l’emploi selon l’étude de la Loyd– la poursuite de la chute de l’immobilier se confirme inexorablement.

BILAN PIOLLE : APPAUVRISSEMENT de la CLASSE MOYENNE

Personne ne sait ou elle s’arrêterait si la municipalité Piolle était réélue : l’appauvrissement de la classe moyenne grenobloise est un élément clef du bilan Piolle.

AVENUE de WASHINGTON E.PIOLLE DOIT STOPPER SON PROGRAMME!

La municipalité ne peut pas le nier elle-même : Eric Piolle, Président d’Actis est contraint de stopper le programme d’accession à la propriété de l’avenue de Washington : sur les 86 logements, 42 devaient être proposés en accession et 44 en HLM. Seuls les seconds sont construits faute d’acquéreurs.

UNE FOIS ACQUIS LE BIEN PERD SA VALEUR

Toute cette fausse mixité est en train de s’effondrer sous nos yeux : l’opération Flaubert est en panne d’acquéreur aussi car chacun a bien compris qu’une fois acquis le bien perdait immédiatement de sa valeur, sans que l’on connaisse de prix plancher.

TOUTE LA VILLE EST ATTEINTE

Ce qui s’est produit à Villeneuve ou les appartements sont bradés pour être vendus, se reproduit partout à des degrés divers : au Village Olympique mais sont aussi atteints, Vigny-Musset, De Bonne, l’Esplanade … Mais toute la ville est conscernée.

E.PIOLLE DÉPRÉCIE TOUT GRENOBLE

En réalité Eric Piolle déprécie tout Grenoble. Les propriétaires sont matraqués par des impôts fonciers élevés et des biens qui perdent leur valeur. Au lieu de favoriser le logement, Grenoble se retrouve avec des milliers de logements vacants, la confiance n’existant plus.

DOGMATISME PARTOUT

Ainsi avec le dogmatisme transposé au logement, on retrouve tous les ingrédients de la municipalité Piolle qui sont partout : le plan de circulation a augmenté la pollution pour des milliers d’habitants et il a sacrifié des centaines d’emplois et de commerces.

RÉTABLIR VITE L’ATTRACTIVITÉ de la VILLE

Ou que l’on se tourne on découvre la nécessité d’un réveil des Grenoblois pour inverser la tendance. Le collectif de la société civile propose une requalification rapide de la ville, la lutte contre l’insécurité, l’arrêt du bétonnage, la fin de l’asphyxie de l’agglomération autant de facteurs susceptibles de rétablir vite l’attractivité de la la ville.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *