C.BRENIER/J.MACE : RESISTANCE contre la BETONISATION

La bétonisation générale de la ville à des effets partout. Ainsi 44 riverains jugent impensable de voir l’actuel projet immobilier du 29 rue Jean-Macé aboutir.

“DES DALLES DE BÉTON…”

C’est une hérésie pour eux : « À cause de cette avancée, au lieu d’avoir un îlot de verdure, ce sera un simple aménagement paysager, des dalles de béton avec trois arbres en pots », déplore Jean-Marie Cicut. Ainsi, ont-ils déposé un recours gracieux auprès de la mairie de Grenoble et du constructeur.

V.FRISTOT (Verts/Ades) : “TOUTES LES CONSTRUCTIONS VUES SUR LA MONTAGNE…”

Une fois de plus des dizaines de grenoblois vont perdre la vue sur la montagne et (ou) le soleil. Rappelons que le cynique Vincent Fristot, l’Adjoint (Verts/Ades) du clan Avrillier avait garanti que “toutes les nouvelles constructions auraient vue sur les montagnes”. Ce qui n’est pas vrai évidemment pour toutes les nouvelles comme on le voit sur la Presqu’ile, à l’esplanade ou à Flaubert.

IL RECOIT LES RIVERAINS APRES LE PERMIS de CONSTRUIRE

Mais fallait-il comprendre que cela permettait de supprimer cette vue aux… anciennes constructions ?

D’ailleurs le collectif déplore l’absence de dialogue avec la mairie. « On a demandé à être reçus par Vincent Fristot, l’adjoint à l’urbanisme. Il nous a reçus en septembre, après la signature du permis », se souvient Jean-Marie Cicut. Comme partout.

NE REMPLIT PAS LES OBLIGATIONS EN ESPACES VERTS

Le projet de la rue Jean Macé compte, de fait, « seulement 17 % de véritables espaces verts, alors que le Plan d’Urbanisme Intercommunal qui va être adopté dans un peu plus d’un mois portera l’obligation à 25 % », rappelle le copropriétaire.

LES HABITANTS S’OPPOSENT à la BETONISATION

On le sait cette obligation minimale n’est pas remplie pour les projets municipaux: sur la presqu’ile les habitants auront 1 M 2 d’espaces verts par tête. Pour les 2000 nouveaux logements de Flaubert aucun nouveau parc n’est prévu.

On a vu à Berriat les habitants s’opposer en vain à la densification de l’Ilot Raymond ou à la suppression des jardins de l’abbé. Partout le vert recule.

PERTE DE LA VALEUR DES BIENS

A Jean Macé,pour l’une des résidentes du rez-de-chaussée, « c’est à la fois une perte de luminosité et de vue, et probablement davantage de nuisances sonores ». Cette dernière, qui a acheté son appartement en décembre 2018, estime aujourd’hui qu’il va perdre beaucoup de valeur.

La perte de la valeur des biens est un phénomène général à Grenoble qui a subi la plus forte baisse des grandes villes alors que la plupart sont à la hausse : les effets de la saleté, de l’insécurité et… de la bétonisation.

UNE VERSION DU PROJET SAUVERAIT LA VUE

Le collectif de riverains souhaite revenir à l’une des premières versions du projet. La solution étudiée à l’origine n’occupait en effet quasiment pas le cœur d’îlot et permettait de limiter les impacts sur les riverains.

“ON A ÉTÉ IGNORÉS, VOIRE MÉPRISÉS”

Jean-François Martin, un autre membre du collectif, regrette lui amèrement l’impossible dialogue avec la mairie. « On a été ignorés, voire méprisés », dénonce-t-il. À ses yeux, « la mairie peut toujours décider de revenir à la première version du projet, avec un meilleur aménagement ». Mais, en cas de refus de la municipalité, le riverain ne cache pas que « la seule issue possible, c’est d’aller devant le tribunal administratif ».

E.PIOLLE S’ATTAQUE à CEUX QUI CONTESTENT SES DECISIONS

E.Piolle ne comprend que le rapport de force qu’il a imposé ailleurs en s’attaquant aux grenoblois qui contestaient ses décisions comme sur le site Galtier. Car la bétonisation est conduite à marche forcée. Globalement et en détail comme on le voit rue Jean Macé.

UN MORATOIRE DE LA BETONISATION

Le collectif de la société civile avec Alain Carignon veut engager dés mars prochain un moratoire de la bétonisation et revoir tous les projets pour que Grenoble redevienne une vraie ville verte. Pas seulement en slogans.

Source le site d’information en ligne Place Gre’Net

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *