E.PIOLLE VEUT URBANISER LA BASTILLE

Les voitures pourront monter à la Bastille. Eric Piolle facilite la construction par un promoteur de 137 logements à la place des bâtiments universitaires abandonnés. Avec 6500 M2 la constructibilité est accrue de 700 M2!

FACILITER LA VIE DES PROMOTEURS

On aura tout vu. La municipalité a accéléré les procédures pour faciliter la vie des promoteurs. L’affichage des permis de construire sur le site aura été si discret que des recours vont probablement être engagés : personne ne les a vus.

BARRER LA ROUTE à la MONTAGNE de la BIODIVERSITE

Pour Eric Piolle il s’agit à tout prix de barrer la route au projet de montagne de la biodiversité du collectif de la société civile avec Alain Carignon, présenté par Sharah Bentaleb et une équipe d’architectes, de citoyens engagés sur les problématiques écologiques de la ville.

EN 2016 IL NE PREEMPTE PAS LE SITE

Au lieu de préempter ces lieux en 2016 au moment ou ces bâtiments étaient en vente à bas prix, afin de préserver cet espace public, les municipalités ont laissé faire pour aboutir à ces projets. L’objectif est de démarrer le chantier juste avant les municipales afin de rendre irréversible l’occupation privée.

RÉALISER L’ACCÈS VOITURES

Peu importe qu’il soit nécessaire d’aménager une route afin de réaliser l’accès voitures au site ! Un accord de stationnement a même été conclu avec l’université côté Fort Rabot. On imagine les files de voitures à venir.

LA POLLUTION COMME CHAMPIONNET et GAMBETTA

Eric Piolle va étendre ses fautes commises quartier Championnet et Bd Gambetta ou la pollution a augmenté selon l’organisme de contrôle de la pollution à la Bastille.

LA PEUR de L’ALTERNANCE et DES PROJETS DU BIEN COMMUN

Sa peur de l’alternance et sa haine de toute opposition constructive le conduit à saccager un site public à l’opposé de toutes ses déclarations.

Evidemment tout à sa com’, Eric Piolle annonce triomphalement au DL (25/10 19) “la fin d’une verrue” (!) Tout à coup, à quelques mois des élections, après 15 ans d’immobilisme.

A.CARIGNON : RENDRE LA BASTILLE AUX GRENOBLOIS

Du côté du collectif de la société civile on est effaré par tant de cynisme et on pense que les grenoblois vont réagir durement. Des actions sont envisagées. Evidemment Alain Carignon et le collectif ne renoncent pas à rendre la Bastille aux Grenoblois, à réaliser cette montagne de la biodiversité, la ferme pédagogique pour les enfants, les écoles, les touristes.

GRENOBLE DEVENUE PLUS DENSE QUE VILLEURBANNE!

Après avoir dépassé Villeurbanne en matière de densification urbaine, réduit à moins de 12 M2 les espaces verts par grenoblois, Eric Piolle s’attaque à la Bastille.

L’AFFAIRE DE LA BASTILLE NE FAIT QUE COMMENCER

Le même jour rapporte le DL (25) il tweete à la Trump pour tancer EDF qui a “coupé des centaines d’arbres dans l’agglomération…”. De qui se moque t-il lui le bucheron de Grenoble ?

Ou que l’on se tourne la duplicité de l’homme et de sa politique éclatent. L’affaire de la Bastille devrait achever l’un et l’autre.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *