VILLAGE OLYMPIQUE: LE RAZ LE BOL D’UN GRENOBLOIS

Un Grenoblois écoeuré habitant du Village Olympique nous adresse copie du mail qu’il a adressé à Eric Piolle et aux élus de la majorité municipale. Deux mois après l’assemblée des habitants du quartier ou Piolle avait pris la fuite, la situation s’aggrave de jour en jour.

E.PIOLLE CONTINUE à GHETTOÏSER LES QUARTIERS

Dans l’indifférence générale. Malgré les avertissements Eric Piolle continue a ghettoïser les quartiers, à les paupériser et à entasser les populations en difficultés sans aucun accompagnement social.

Voici ce que depuis quelques temps (en réalité depuis que vous laissez s’installer la masse de Migrants déboutés et de sans papier au 28 de la rue Kogan (sous couvert d’un café « associatif » pour lequel vous ne prenez aucune mesure ne serait-ce que par rapport à l’envahissement de l’espace public avec usage de barbecue sous les arbres tous les soirs (du reste sans autorisation d’y tenir commerce) et parfois tenu par des enfants de moins de 10 ans (les mineurs ne pouvant être verbalisés, mais pouvant être blessés), ni pour lutter contre le trafic de drogue exponentiel à cet endroit. (On ne voit que très rarement passer la police et surtout le soir entre 18 et 23 h, heures des délits) “écrit cet habitant.

Hier j’ai assisté une fois encore à un début de bagarre entre la communauté turque (bien intégrée depuis longtemps dans le quartier), et la nouvelle population qui gravite autour du 28 place kogan, et vu sorti un fusil à pompe, Dieu merci non utilisé. Attendez-vous un mort pour réagir ?

Il est évident que vous avez laissé tomber complètement le Village Olympique.

Dans un premier temps s’il vous plait, refaites passer le service de nettoyage au moins 3 fois par semaine pour vider les poubelles qui n’étant pas assez nombreuses débordent en permanence (il serait bien d’en rajouter vu l’augmentation de la population car même si celle-ci elle est illégalement sur le territoire (avec la bénédiction de votre modèle politique) il n’en demeure pas moins que cette population vit, consomme et donc rejette en grand nombre des déchets sur la voix publique et que vous ne pouvez l’ignorer.”

VOTRE CHOIX POLITIQUE NOUS CONDUIT à VIVRE DANS UNE PORCHERIE

Je respecte votre choix de société même si je ne suis pas d’accord pour que celui-ci nous conduise à vivre dans une « porcherie » permanente ; mais assumez au moins vos choix en mettant les moyens permettant aux autres habitants de pouvoir continuer à y vivre”

Par ailleurs ne faites pas mentir les élus(es) qui à longueur de presse dans Grenoble-mag par exemple vantent le bien vivre de Grenoble, sa grande propreté  et sa tranquillité.” (!)

“AU GRAND PLAISIR DES RATS de PLUS EN PLUS NOMBREUX”

Par exemple (voir photos) le coin pique-nique convivial du jardin partagé est dans cet état depuis un dizaine de jours, sachant que les gens de la propreté passent devant mais se contentent de regarder ; désabusés (en réalité ce lieu est en train de devenir un endroit de RDVS pour les très jeunes consommateurs de drogue, et la « cantine » des élèves de l’école de la dernière chance qui y laissent leur reliquats de repas, (au grand plaisir des rats de plus en plus nombreux).”

LES VOITURES BRÛLÉES PLUS RAMASSÉES

Et je vous fais grâce des voitures brulées et donc des carcasses qui restent des semaines, non enlevées  (encore 2 brulées (dans la moyenne donc) la nuit dernière) ; mais je tiens à votre disposition un dossier photos sur ce phénomène.”

Espérant encore avoir une écoute, au moins pour une présence plus accrue des services de nettoyage. (Ceci n’entrainant pas de mobilisation de budget supplémentaire mais simplement une réorganisation des services par une meilleure répartition de ceux-ci “

A.BACK et A.CONFESSON AVAIENT RÉSOLU LE PROBLÉME

Et si le VO était nettoyé, ses corbeilles vidées et ses encombrants enlevés ce serait déjà un grand pas vers le bien-être et le bien vivre

C’est ce que les deux ridicules Dupont de la révolution, Antoine Back et Alan Confesson avaient triomphalement annoncé aux habitants du Village Olympique lors de l’assemblée générale.

Après 5 ans et demi d’incompétence crasse, ils avaient résolu le problème de la propreté, des encombrants, des voitures brûlées, des ordures partout.

LA SOLUTION ? LA MOBILISATION ÉLECTORALE

Faut il rire ou faut il pleurer ? Non il ne faut plus rien attendre et se mobiliser au Village Olympique comme ailleurs pour le changement. Ce n’est plus à Eric Piolle qu’il faut écrire, user du papier pour rien. Il sait tout ça depuis 6 ans.

C’est aux autres habitants pour leur expliquer qu’une autre politique est possible.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *