LE COLLECTIF de la SOCIÉTÉ CIVILE S’ÉLARGIT ENCORE

Chérif Boutafa et son collectif travaillent sur les problématiques de la ville de Grenoble depuis des mois. Syndicaliste lui-même les participants de son groupe viennent de tous les horizons et de tous les quartiers.

UN DIAGNOSTIC SÉVÈRE POUR E.PIOLLE

Le diagnostic qu’ils ont établi est sévère pour Eric Piolle. Ayant rencontré nombre d’acteurs de l’alternance -dont la Députée Emilie Chalas- le groupe a jugé que “le projet le plus ambitieux et le plus abouti est celui du collectif emmené par Alain Carignon…” déclare Chérif Boutafa dans le “Dauphiné” du 25/9/19. Il rejoint d’ailleurs les adversaires d’Alain Carignon qui ont la même opinion! On se demande pourquoi ils n’en tirent pas les mêmes conséquences.

LE SEUL SOUCIS DU BIEN COMMUN

Lundi dernier des représentants des deux collectifs se sont rencontrés pour échanger sur le fond des dossiers municipaux avec la participation d’Alain Carignon. Avec le seul soucis du bien commun.

EN FACE : LE GRAND GUIGNOL DE LA POLITICAILLERIE

Le contraste entre cette démarche positive et la politicaillerie d’Eric Piolle, Olivier Noblecourt (PS repenti) et quelques comparses frappe de plus en plus. Ceux qui gèrent Grenoble depuis 25 ans n’ont rien appris. Ils veulent continuer. Les contorsions d’un Olivier Noblecourt qui veut mettre le PS derrière En Marche (!), éliminer E.Chalas pour s’allier à Piolle ressortent du Grand Guignol de la politique .

DES CONCILIABULES D’INTÉRÊTS PERSONNELS

Car sil ne parvient pas à ce grand écart il se contentera de servir de marche-pieds à Eric Piolle en échange d’une récompense. Ces schémas politiciens sont en train d’écoeurer les grenoblois. L’ambition personnelle déconnectée leur fait perdre tout bon sens. Il n’est sorti aucune idée nouvelle, aucune proposition sérieuse de tous ces conciliabules d’intérêts personnels.

C.BOUTAFA : “QUAND JE VOIS CES TAMBOUILLES…”

Quand je vois les tambouilles politiciennes qui déchirent les partis traditionnels en ce moment, je me dis qu’on doit se tenir éloignés de tout ça” a d’ailleurs déclaré Chérif Boutafa au DL .

L’AVENIR DE GRENOBLE

Exclusivement intéressés par l’avenir de Grenoble les membres de son collectif ont échangé avec Alain Carignon et des membres du collectif de la société civile présents, tels Dominique Spini, Romain Branche, Mohamed Ouerghi.

LA SINCÉRITÉ DE L’ENGAGEMENT D’Alain CARIGNON

Les questions de la solidarité, du vivre ensemble, des migrants, du logement ont été abordées dans la perspective d’un avenir meilleur pour les grenoblois. La sincérité de l’engagement d’Alain Carignon sur tous ces sujets, sa connaissance du terrain n’éclatent pas seulement sur les plateaux de télévision.

LA DÉMOCRATIE DIRECTE EN PROFONDEUR

Mieux que tous les sondages ces exercices de démocratie directe, en profondeur, sont démonstratifs d’un basculement qui est en train de se produire : les grenoblois raisonnent sans oeillères, sans parti pris, en toute liberté à partir des problèmes réels et des solutions concrètes.

Les échanges entre les deux collectifs et la probable alliance qui en résultera est un tournant supplémentaire dans la réussite de l’alternance qui se profile à l’horizon de mars 2020.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *