LE VENT DU CHANGEMENT SE LÈVE à GRENOBLE

Le sondage annoncé par France-Infos a commencé hier à Grenoble. Des grenoblois ont été questionnés par téléphone. Il sera diffusé le vendredi 27 septembre à l’occasion d’une journée spéciale consacrée aux élections municipales à Grenoble.

LE PREMIER SONDAGE PUBLIC

Ce sera le premier thermomètre public de la température Grenobloise puisque jusque là seul LREM a fait circuler sous le boisseau des chiffres d’un sondage que personne n’a jamais vu…. Tout à l’avantage du parti du Président.

Alain CARIGNON DONNE LE TEMPO

Alain Carignon et son équipe ont donné le tempo d’une campagne qui semble échapper au Maire sortant: il a précipité son annonce de candidature après l’inauguration du siège de campagne de la société civile 15 rue de la République qui a vu une foule envahir la chaussée et barrer la rue.

E.PIOLLE EN T’SHIRT NOIR POUR FAIRE JEUNE

Malheureusement pour lui le livre d’Alain Carignon arrivé en même temps lui a totalement ravi la vedette. Alors qu’Eric Piolle s’exhibait en t’shirt noir à l’effigie de Greta Tunberg et… Simone Veil mises à égalité (!) Alain Carignon misait, lui, sur l’écrit: un livre de vérité et d’authenticité. L’effet de souffle soulevé par l’intérêt a été immédiat.

DE L’EXCLUSIVITÉ AU ” DAUPHINÉ” à RTL

Alors qu’il avait donné l’exclusivité à Eve Mouliner au ” Dauphiné ” par respect pour les grenoblois, la presse nationale s’en est emparé. Dés le lendemain Alain Carignon était invité par Thomas Sotto au journal de RTL, puis interviewé par France Inter et France infos.

DE C’NEWS à Jean-Jacques BOURDIN ( BFM/RMC)

Thomas Hugues sur C’News l’invitait à sa grande émission du soir mercredi. Jeudi matin il affrontait le redoutable Jean-Jacques Bourdin qui avait tenu à le recevoir sur BMF/RMC .

Les auditeurs habitués du match imposé par Jean Jacques Bourdin sont unanimes: il y a très longtemps qu’ils n’avaient pas vu un homme public en imposer autant face au journaliste percutant.

Pendant ce temps Eric Piolle était accueilli par… “Public Sénat”.

A.CARIGNON : DE NOMBREUX RENDEZ-VOUS MÉDIATIQUES

De nombreux rendez-vous médiatiques sont programmés ces prochaines semaines, Alain Carignon ayant décidé de leur réserver le minimum de temps afin de se consacrer entièrement au débat sur le projet avec les grenoblois.

LA FIERTÉ D’APPARTENANCE REVIENT

A chacune de ces étapes Grenoble est revenue à la Une. Son avenir, son destin. Dans la ville les grenoblois ressentent de plus en plus le vent du changement. Les engagements se multiplient. La fierté d’appartenance revient.

UNE SÉRIE DE CAFÉS-DEBATS

Alain Carignon accélère: autour de son livre il engage une série de cafés-débats “En toute vérité ” et commence mardi quartier Rondeau-Libération au “Quartier Latin ” de 19h à 20 H30 , 16 cours de la Libération : il répondra librement aux questions des grenoblois.

L’AGENDA JUDICIAIRE d’Eric PIOLLE SE RESSERRE

Ses adversaires sont comme tétanisés, abasourdis, assommés. Eric Piolle qui pensait pouvoir échapper à son bilan, passer entre les gouttes est sommé de rendre des comptes. Son agenda judiciaire se resserre de plus en plus et pourrait transformer la période en bérézina.

UN LARGE PAN de la GAUCHE de CONVICTION L’ABANDONNE

Pour l’instant il espère toujours regrouper une partie des Verts et de la France Insoumise, Elisa Martin ne souhaitant pas affronter le suffrage universel en direct pendant les frasques de JL Mélenchon. ça n’empêchera pas un large pan de la gauche de conviction de constituer une liste soutenue par les jeunes Insoumis, de Génération( Benoit Hamon) et de certains Verts. Bref le coeur des forces vives qui avaient permis à E.Piolle d’être élu en 2014 lui a échappé.

LA CANDIDATE LREM A DISPARU DU PAYSAGE

La candidate LREM, imposée par Paris, a disparu du paysage .Elle attend les documents de campagne du siège national. Seulement portée par un appareil politique parisien, sans prise avec la réalité locale il ne pouvait en être autrement. L’élection municipale reprenant ses droits, les cartes sont rebattues. La question du maintien de son investiture est posée par ses “amis”.

“TOUS LES ÉLECTEURS PEUVENT VOTER POUR NOTRE PROJET”

Comme l’a expliqué Alain Carignon à la télévision: ” les électeurs ne sont pas prisonniers de leur sociologie, de leur appartenance, de gauche, de droite , du centre , écologistes, ils peuvent se retrouver dans notre projet d’avenir”.

LEUR CULTURE SECTAIRE NE RÉSISTE PAS AU GRAND LARGE

L’accélération du temps est évidente. Les Rouge/Verts sont désarçonnés. Leur culture sectaire ne résiste pas au vent du grand large des idées. Leur fiel et leur haine, leur fakes déversées sur les mandats Carignon n’ont pas de prise. Sur les grandes chaines, les radios nationales des grenoblois apprennent les grandes réalisations de mandats Carignon , les résultats du bilan Piolle ! La sortie de l’entre-soi leur est fatale.

LA VERTU PÉDAGOGIQUE DU DÉBAT

Décidément jamais la vertu pédagogique du débat porté par la sincérité des convictions n’aura été aussi évidente. Toutes les stratégies d’évitement de la municipalité auront échoué.

LA CULTURE DU DÉNI

Sa culture du déni l’empêchera de s’adapter à la réalité qui impose d’accepter le débat à la loyale sur le fond: bilan et projet. De plus elle a trop peur.

LA FIN de la COMÉDIE

La continuation de la chute est programmée par elle-même. Les grenoblois assistent médusés à la fin de la comédie, à l’écroulement du faux. Comme dirait Jean-luc Mélenchon il n’y a pas de justice.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *