G.BURBA: UN SOUTIEN DE E.PIOLLE CONDAMNÉ

La saison judiciaire commence mal pour Eric Piolle. La rentrée aussi. Après un été meurtrier pour lui ou il a accumulé les tuiles.

Georges Burba, conseiller municipal de Grenoble et conseiller communautaire de sa majorité a comparu devant le tribunal correctionnel de Grenoble pour répondre de “prise illégale d’intérêts“. Il a été déclaré coupable et a écopé d’une peine de quatre mois de prison avec sursis ( DL du 4/9/19).

LE RESPONSABLE DE LA COMMANDE PUBLIQUE CONDAMNÉ!

Deux “détails ” accompagnent cette décision: Georges Burba était le responsable de ” la commande publique” dans l’exécutif de la Métro dirigé par la coalition PS/Rouge/Verts/PC.

IL AVAIT RALLIÉ E.PIOLLE

Et secondement à l’approche de ses ennuis judiciaires il était allé chercher refuge dans la majorité municipale d’Eric Piolle qu’il avait rallié. En effet avec le système Avrillier et ses ramifications on se trouve normalement protégé. Malgré cela il n’a pas pu échapper à la condamnation.

LES AFFAIRES DEVRAIENT ÉCLATER CET AUTOMNE

Cela n’augure rien de bon pour les dossiers autrement plus explosifs qui concernent Eric Piolle: marchés sans appels d’offres aux amis qui ont collé ses affiches, faux en écriture publique, acquisition illégale du siège d’une banque…. Tous ces faits déjà jugés par la Chambre Régionale des Comptes font l’objet d’une plainte avec constitution de partie civile déposée par Me Bernard Boulloud le 28 mai dernier.

E.PIOLLE NE PEUT PAS ÉCHAPPER A UNE PROCÉDURE NORMALE

Depuis le 28 août dernier un juge d’instruction peut être désigné pour instruire ces dossiers selon la procédure “normale”. On ne peut pas exclure qu’elle soit appliquée au Grand Timonier malgré des décennies d’impunité dont les élus de gauche et Verts ont bénéficié à Grenoble de la part d’un parquet bienveillant .

TENTATIVE D’EFFACEMENT DES PREUVES

Le fond des dossiers est en effet accablant. Les preuves sont sur la table, établies par une juridiction. Des fonds publics considérables sont concernés. Avec la tentative d’effacer les preuves, Eric Piolle est pris les mains dans le pot de confiture.

COMMENT SOUTENIR UN MAIRE POURSUIVI PAR LA JUSTICE?

Ce qui explique la prudence des “partenaires” éventuels de Piolle qui refusent tous de s’engager avec lui : il virevolte d’une alliance virtuelle à l’autre et pourrait bien se retrouver tout seul. Comment Yannick Jadot le leader des Verts -que Piolle n’a pas soutenu- investirait il un Maire sortant poursuivi par la justice?

R.AVRILLIER (Verts/Ades) ET SES CONTRE FEUX USAGÉS

Après la condamnation de Georges Burba cette épée pèse très lourd sur les épaules de la majorité municipale. Raymond Avrillier a ressorti à l’occasion ses contre feux usagers et le ” système Carignon ” en affiches collées par ses amis des “Insoumis”. Ce qui permet de confirmer au passage la fiction de “l’écologiste Avrillier” répétée par les médias. Il s’agit bien d’un bras armé de l’extrême gauche.

COMME LA SÉRIE TÉLÉ ” GOMORRA…”

Mais se sont les affaires d’aujourd’hui qui vont constituer la série télé dont raffolent les communicants de Piolle. On le sait Erwan Lecoeur – limogé depuis- avait révélé que la campagne de Piolle en 2014 avait été conçue “comme une série télé”.

Après l’épisode Burba, la montée en gamme des épisodes devrait se poursuivre inéluctablement type “Gomorra”. Passionnant.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *