UNE LISTE GAUCHE/VERTS ANTI-PIOLLE

Guy Tuscher, ancien colistier d’Éric Piolle et aujourd’hui l’un de ses plus farouches opposants, serait en discussion avec différentes personnalités du monde associatif et militant, ainsi qu’avec des groupes de gilets jaunes, pour essayer de constituer une liste citoyenne bien à gauche… ” révèle Eve Moulinier (DL du 1/9/19) qui fait un tour d’horizon de la préparation des élections municipales.

UNE GROSSE TUILE POUR Eric PIOLLE

C’est une gosse tuile pour Eric Piolle . Il se voit affaibli de tous les côtés et par tous les bouts. La trahison de ses engagements -dont le symbole avait été la fermeture de bibliothèques- a créé un séisme dans sa majorité municipale.

G.TUSCHER et B.RICHARD-FINOT ONT SAUVÉ LEUR HONNEUR

Deux conseillers municipaux – Guy Tuscher et Bernadette Richard-Finot – ont sauvé leur honneur en refusant de se laisser corrompre par le pouvoir. En dénonçant avec sincérité les manquements, le mépris, les pratiques internes, Guy Tuscher a acquis un poids à Grenoble et dans l’électorat de gauche et Vert très mécontent des dérives Piollesques. Mais nombre d’autres qui n’ont pas choisi de s’afficher, ont disparu du paysage municipal discrètement pour se désolidariser aussi à leur manière.

LES INSOUMIS SONT REMIS EN SELLE

Ne demeure autour de lui qu’une petite camarilla soudée par des intérêts ou un sectarisme familial à toute épreuve de plus en plus honnie des Grenoblois.

La liste suscitée par Guy Tuscher remet les Insoumis en selle : s’ils venaient à confirmer leur fuite du navire le pole constitué à gauche serait très dangereux pour Eric Piolle: celui-ci, on le sait, se situe dans la minorité des Verts, il campe sur des positions extrêmes en opposition avec Yannick Jadot sur la libre entreprise, le commerce, l’ouverture…

E.PIOLLE VOUDRAIT TOUJOURS UNE ALLIANCE AVEC LE PS

La note pour amarrer les Insoumis a lui devient plus lourde à payer. “Du côté des pro-Piolle, on espère une participation socialiste à “l’arc humaniste” dès le premier tour” rappelle Eve Moulinier dans son article.

LES INSOUMIS DERRIÉRE UN PS SERVITEUR de MACRON !

C’était l’objet de la négociation Olivier Faure (PS canal historique ) avec Eric Piolle que nous avions révélée. Mais outre que ça grince dans les rangs PS de faire la courte échelle à Olivier Noblecourt (PS repenti, puis Macron, puis PS ) qui se voit bien jouer ce rôle de supplétif , comment faire avaler la pilule à Elisa Martin ( PG) et ses amis de s’allier à un PS , de plus serviteur de la Macronie jusqu’à aujourd’hui ?

A CHAQUE PAS E.PIOLLE S’ENFONCE DAVANTAGE

Eric Piolle se meut sur des sables de plus en plus mouvants. Chaque pas l’enfonce d’avantage.

Ce ne sont pas les ” Grenopolitains” qui sortent -comme nous l’avions annoncé aussi- un ” programme” élaboré… en 3 apéritifs sur toute l’agglomération ( Champagnier, le Sappey et St Egrève) qui vont donner le change. Une grosse farce.

GRENOPOLITAINS”: LE SOUS MARIN PIOLLE A COULÉ

Nous avons publié la liste de ses membres totalement dépendants du pouvoir local. Dans l’agglomération de 600 000 habitants …163 d’entre eux auraient participé à l’élaboration de ce projet. Ce sous-marin de Piolle a disparu en mer . Devant le ridicule en effet il annonce son sabordage et donne rendez-vous aux nouveaux élus… en mars 2020 . Valait mieux disparaitre.

E.PIOLLE NE PÉSE RIEN ÉLECTORALEMENT

Au fur et à mesure que les portes se ferment Eric Piolle se retrouve politiquement isolé avec “un arc” inexistant , sans flèches. Il a mécontenté tout le monde et ne dispose d’aucun réservoir électoral personnel tant sa morgue a éloigné les grenoblois.

LA PLUS MAUVAISE NOUVELLE DE LA RENTRÉE

La constitution d’un pole Verts/Gauche concurrent , sincérement attaché à ses valeurs – qu’on peut évidemment combattre- est la plus mauvaise nouvelle de la rentrée pour lui.

LA SAISINE D’UN JUGE D’INSTRUCTION SONNERAIT LE HALLALI

Si le gong de la saisine d’un juge dans les affaires des marchés sans appel d’offres et de l’acquisition illégale du siège de la banque (!) intervenait la peau du navire municipal ne vaudrait pas trop cher.

LES ” INSOUMIS” SE DONNENT DU TEMPS: UN SUPPLICE

Cette dernière incertitude explique d’ailleurs bien pourquoi les Insoumis de JL Mélenchon et quelques autres se donnent du temps pour désigner leurs négociateurs. Ils veulent savoir si le Grand Timonier ne va pas être achevé avant même le scrutin. Un véritable supplice Chinois pour Eric Piolle.

Alain CARIGNON EST PRÊT

En face , Eve Moulinier ne s’y trompe pas. Sous le titre ” Alain Carignon est prêt” on comprend bien que le seul camp déterminé et en phase ascendante, parce que limpide avec les grenoblois, est celui du collectif de la société civile: “l ’ancien maire Alain Carignon lancera officiellement sa campagne le 6 septembre, mais cela fait longtemps déjà que lui et son collectif “La société civile” sont passés à la formule offensive” écrit la journaliste.

Tous les autres divisés, seulement préoccupés par leur nombril et leurs tactiques pour sauver des postes sont en train de sombrer corps et biens. C’est une vague qui se prépare.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *