GRENOBLE A NOUVEAU EN PROIE à la VIOLENCE

La ville n’en finit plus d’être martyrisée. Quand ce n’est pas un match de foot, c’est une marche blanche.

Selon le “Dauphiné ” la manifestation en hommage à Olivier Mambakasa d’origine Congolaise, tué au Village Olympique de plusieurs coups de couteaux a dégénéré. Des manifestants ont voulu se diriger vers le Village Olympique afin de régler des comptes avec la communauté maghrébine.

DÉGRADATIONS SUR LES BÂTIMENTS et les ABRI BUS

Ils ont été bloqués par un cordon de police qui a fait usage de gaz lacrymogènes pour les repousser vers la place de Verdun. Des manifestants s’en sont pris à des abribus et à des bâtiments.

Par la suite, des dégradations ont été commises par des manifestants sur des abribus et sur des bâtiments. Le calme est revenu place de Verdun.

“J’AI MANQUÉ MOURIR AUJOURD’HUI”

Simone Couturier, une grenoblois raconte à “Grenoble, le Changement” :

j ai manqué mourir aujourd’hui. Piolle qui adore recevoir toutes les canailles n’était pas au centre ville. Dommage ! il  aurait vu une horde de membres de la communauté Africaine avec des battes de base-ball, casser des deux côté de la rue devant MONOPRIX  tous les abris des trams où  j’attendais celui ci. Cela a été d une extrême violence et très subit. A deux doigts de ma figure !  Ces noirs étaient hors d ‘eux. L’un m a dit que les blancs et les arabes étaient des merdes et qu’ils allaient régler notre compte. Bizarre que pour cette “marche blanche” qu’il n y ai pas autant de policiers qu’au G7 ! cela éviterait des sommes folles pour réparer le carnage. Merci Piolle, faites en venir encore plus ! Vous vous foutez de la gueule des gens”.

LES AFFRONTEMENTS TRIBAUX, ETHNIQUES SE MULTIPLIENT

Les affrontements tribaux, ethniques sont de plus en plus nombreux. Les choix irresponsables de peuplement de la municipalité produisent une véritable explosion. On a vu des Roms de l’Arlequin quitter des HLM sous la pression, Eric Piolle en tirant la conclusion de les affecter en nombre au Village Olympique et à Jouhaux ou les autres locataires veulent fuir.

E.PIOLLE POURSUIT SA POLITIQUE FOLLE

La montée de fièvre entre la communauté Africaine et Maghrébine est une nouvelle étape de ces dérèglements aussi graves que ceux du climat. Mais ceux-là n’intéressent pas Eric Piolle qui continue à mener une politique folle d’attribution de logement et d’urbanisme densificateur

BESOIN de L’EXPÉRIENCE et DU COURAGE d’Alain CARIGNON

Qu’ils se débrouillent semble t il penser. Jusqu’à quand ? En mars prochain il va rendre une ville exsangue et à feu et à sang. Grenoble a besoin de l’expérience et du courage d’Alain Carignon pour mettre en oeuvre les mesures proposées par le collectif de la société civile

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *