UNE MUNICIPALITÉ ECO-IRRESPONSABLE

20 pages couleurs en papier glacé très luxueux pour un bilan , 8 pages couleurs en papier glacé pour un bilan culture (!) … la municipalité Piolle inonde les boites aux lettres des grenoblois en catastrophe avant le 31 août: jusqu’à cette date elle peut faire sa com’ avec l’argent public.

TOUTES LES CAMPAGNES SUR FONDS PUBLICS

A partir du 1 er septembre ces opérations exceptionnelles entreront dans les comptes de campagne. Elle devra se contenter du classique répétitif: Gre Mag (la Pravda municipale) , l’accueil des nouveaux électeurs le 14 septembre prochain avec un buffet dinatoire (!) , la campagne sur la”capitale verte” (!) .

Alain CARIGNON S’ENGAGE à UNE CAMPAGNE ÉCO-RESPONSABLE

Dans sa panique et avec ses gros sabots elle n’a pas pensé à conduire une campagne éco-responsable comme le réclame Alain Carignon qui s’est engagé à donner l’exemple.

LA FORÊT BRÛLE, E.PIOLLE DÉVERSE des TONNES de PAPIER

Au moment ou la forêt Amazonienne brûle , Eric Piolle déverse des tonnes de papier glacé sur les grenoblois. Seule son élection l’intéresse au mépris de tous les autres malgré ses déclarations larmoyantes.

VILLENEUVE/ VILLAGE OLYMPIQUE : “ÉCOQUARTIERS POPULAIRES”

En parallèle il inonde la ville de panneaux publicitaires pour vanter sa politique mirobolante. Voilà que par le miracle des images la Presqu’ile ou les 15 000 nouveaux habitants auront 1 M2 d’espaces verts par habitant, devient une sorte de vaste zone verte , tandis que la Villeneuve ou le Village olympique qui vient d’être endeuillé par un nouveau mort pour rien sont soudainement des ” écoquartiers populaires” (!). On se croirait en URSS.

FLAUBERT : 2000 NOUVEAUX LOGEMENTS SANS PARC PUBLIC

De son côté dans le nouveau sud de la ville la municipalité appelle ça “faire la ville avec ses ressources” (!): bétonner à mort dans le futur quartier Flaubert avec ses 2000 logements dont 1000 HLM sans aucun nouvel espace vert.

Quand au centre ville c’est un nouveau paradis accessible, non pollué , vivant et attractif.

DES IMAGES PROVOCANTES, CHOQUANTES


Jamais une municipalité n’avait à ce point utilisé les impôts pour sa propagande. Jamais aucune n’avait osé diffuser des images aussi éloignées de toute réalité. Aussi provocante et choquante en particulier avec l’actualité dramatique du Village Olympique.

Que pense la famille de Olivier Mambakasa Luyindula poignardé sans raison le 17 août au Village Olympique et décédé le 23 ?

CENTRE VILLE APAISE: EN GRÉVE de la FAIM CONTRE LA VIOLENCE

Que pense Juliette en grève de la faim contre Eric Piolle du centre ville apaisé car elle ne peut plus vivre dans son appartement de la rue Raoul Blanchard depuis 3 ans parce que le Président d’Actis qu’il est refuse d’appliquer les décisions de justice ?

INSTALLÉS AVANT le 31 AOÛT POUR ÉCHAPPER à la LOI

Les nouveaux panneaux publicitaires d’Eric Piolle quadrillent toute la ville,aucun grenoblois ne peut y échapper. Ils ont été installés eux aussi en catastrophe avant le 31 août pour contourner la législation sur les campagnes électorales : le Grand Timonier veut utiliser sans vergogne l’argent public pendant les 6 mois de campagne avec ces panneaux-là.

CAPTER LE TEMPS DE CERVEAU DISPONIBLE des GRENOBLOIS

Le temps de cerveau disponible des Grenoblois qui rentrent de vacances doit être capté par ces images d’une ville qui n’existe pas. C’est le règne du virtuel.

DES MOYENS ÉCO-IRRESPONSABLES QUI CONDAMNENT E.PIOLLE

Mais ce cynisme municipal est en train d’étouffer ce qui pouvait demeurer de crédibilité pour elle. Trop c’est trop. Avec ces moyens éco-irresponsables mis en oeuvre massivement Eric Piolle se condamne lui-même: chaque image devient le rappel brûlant de ce que Grenoble pourrait être si une politique adaptée était conduite.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *