POURQUOI O.VÉRAN (PS repenti) EXPLOSE EN VOL

Olivier Véran (à droite) avec Olivier Noblecourt (derrière à gauche) avec les caciques du PS pendant la longue hibernation avec Michel Destot. ils voudraient que ça continue.

Selon ses proches Olivier Véran (PS repenti) a “explosé” quand il a lu que son nom était mal orthographié. L’IFOP testant les candidats aux municipales a appelé le Député “Olivier Véron” au lieu de “Véran”. Et Emilie “Châle” au lieu de “Chalas.”

LA CRISE POLITIQUE DE LA CINQUANTAINE

Cette erreur relevée par une élue municipale interrogée au téléphone, commise vraisemblablement par le call center approximatif choisi par l’IFOP pour réaliser le sondage a été reçue comme un crime de lèse-majesté par Olivier Véran. Celui-ci vit depuis quelques mois une sorte de crise politique de la cinquantaine, se comportant comme un feu follet, sentant passer à côté de toutes ses chances d’être Ministre, ne sachant plus ou donner de la tête pour sembler exister.

IL AVAIT JURÉ SON SOUTIEN à Emilie CHALAS

Mais le courroux d’Olivier Véran n’est pas seulement motivé par une vanité ridicule. Le fait de figurer dans le sondage comme candidat potentiel à la Mairie alors qu’il avait finalement publiquement juré son soutien à Emilie Chalas (et pas “châle”) révèle encore l’un de ses coups tordus et sa fiabilité si incertaine.

Le titre qui a fait exploser la vanité d’Olivier Véran (et pas Véron)

O.NOBLECOURT L’UN DES RESPONSABLES de la PAUPÉRISATION

Voir apparaitre le nom d’Olivier Noblecourt dans le sondage comme candidat soutenu par LREM a fait déborder le vase : son ancien collègue des municipalités Destot -par ailleurs l’un des responsables de la paupérisation généralisée de la ville- pourrait lui ravir une sorte de leadership local sur les électeurs PS du canal historique et exister à côté de lui ! Un autre crime de lèse majesté.

Cécile Prost qui planche devant la commission nationale d’investiture : même pas testée !

LA QUESTION DU VOTE POSÉE 4 FOIS

Car depuis lors un journaliste de France 3 révèle lui avoir été sondé lui aussi. Sera t-il lui aussi admonesté par Olivier Véran (et pas “Véron”) ? Car il raconte que la question de son vote lui est “posée posée quatre fois. A chaque fois, les mêmes listes me sont présentées. Seule une change : celle de LaRem. Lors de la première question, la candidate tête de liste est Emilie Chalas. Lors de la seconde question, le candidat est Olivier Six. Cela tombe bien, tous deux postulent afin d’être investis. Lors de la troisième puis de la quatrième question, les choses deviennent bien plus surprenantes.

VÉRAN et NOBLECOURT TESTÉS AVEC LE PS !

D’abord parce que l’IFOP teste des personnalités qui, officiellement, ne sont pas candidates : Olivier Noblecourt et Olivier Véran. Ensuite, parce que désormais, ces deux candidats “surprises” sont testés à la tête d’une liste qui regrouperait LaRem, le Modem… mais aussi le PS ! Exit donc Marie-Josée Salat, actuelle conseillère municipale PS. Exit également Cécile Prost, non testée, alors qu’elle candidate officiellement pour l’investiture. Ce n’est pas très élégant… “ poursuit le journaliste.

France 3 met les pieds dans le plat …

LA TAMBOUILLE OUBLIE LES GRENOBLOIS

Voilà que le PS canal historique se rangerait derrière un candidat LREM ! Cette tambouille révélée en dit long sur l’absence totale d’intérêt aux problèmes des grenoblois et aux solutions à leur apporter !

Dans le système LREM Olivier Six et Emilie Chalas qui se battent en commission d’investiture sont des supplétifs éventuels d’Olivier Véran et Olivier Noblecourt !

LREM CAPABLE DE CONTINUER DESTOT…

Après avoir condamné le bilan de la municipalité Destot –établi par la Chambre Régionale des Comptes auquel Olivier Véran et Olivier Noblecourt ont contribué, voilà que LREM reprendrait les fondamentaux de ces politiques et ses hommes.

… COMME E.PIOLLE QUI CHERCHE à se SAUVER par la FUITE

Une démarche à la Piolle qui cherche à se sauver en récupérant le fonds de commerce électoral du PS canal historique en lui accordant la tête de liste fuyant, lui, à la Présidence de la Métro. Ce, après avoir fustigé le bilan Destot.

COMMISSION D’INVESTITURE : THÉÂTRE D’OMBRE

Ces magouilles pré électorales sur la place publique sont en train de déconsidérer leurs auteurs. D’autant que, comme le relève le journaliste de France 3, pendant ce temps le théâtre d’ombre de la Commission Nationale d’Investiture de LREM se déroule à Paris et E.Chalas, O.Six, C.Prost passent un faux examen. L’hypothèse de cette dernière n’étant même pas sondée !

LES POLITICIENS LOCAUX ABUSENT DES “ARCS”

Derrière les appellations flatteuses de “l’arc progressiste” ou “l’arc humaniste” dont abusent tous les politiciens locaux se cache une marchandise frelatée traitée dans l’arrière-boutique. Ça ne sent pas bon.

UN CONTRASTE ÉCLATANT avec la SOCIÉTÉ CIVILE

Le contraste avec la démarche fraîche et sincère du collectif de la société civile qui répond par des propositions à la crise de Grenoble est de plus en plus éclatant. Les grenoblois devraient balayer ce monde ancien qui n’a rien compris ni rien appris.

LA LISTE de la SOCIÉTÉ CIVILE MINIMISÉE

NB à noter que le journaliste de France 3 relève lui-même que pour réduire l’impact de la liste de la société civile, elle est “étiquetée” les Républicains” avec Alain Carignon “qui a pourtant annoncé son intention de ne pas briguer d’investiture…”. Ils auront tout fait.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *