14H: les DÉLINQUANTS SE RÉVEILLENT, les PISCINES DOIVENT FERMER, 36° dans les CLASSES…

Manifestation hier devant la piscine Jean Bron pour le port du Burkini dans les piscines ( Le Figaro)

Avec la municipalité phare les principales piscines municipales ferment à 14 h jusqu’à ce mercredi 3 juillet. Les grenoblois auront donc « bénéficié« de portes closes pendant la canicule et a demi ouvertes maintenant ! En tout cas toujours fermées aux heures les plus chaudes de la journée.

DES HORAIRES ADAPTÉS AU RYTHME DE VIE DES DÉLINQUANTS

Le Grand Timonier est dans l’incapacité d’assurer la sécurité et l’application du règlement d’hygiène depuis ses prises de positions abracadantesques et changeantes qu’il est le seul à pouvoir suivre.  Il pénalise donc les grenoblois. L’horaire des piscines est adapté au rythme de vie des délinquants.

L’insécurité Grenobloise : la piscine municipale est fermée l’après midi …

ILS SORTENT DU LIT à MIDI : IL FAUT TOUT FERMER

La municipalité sait qu’ils sortent du lit en fin de matinée. A partir de cette heure elle n’est plus en mesure d’assurer le bon fonctionnement de certains services publics. Même si, à ce jour, les bibliothèques ne semblent pas menacées par les voyous…

Le fonctionnement des piscines grenobloises ! le peuplement de la ville par E.Piolle donne des résultats probants

E.PIOLLE PRÉSIDENT D’ACTIS CONTINUE à les LOGER

L’après midi et la nuit la ville leur appartient.

Le Maire de Grenoble  fait toujours semblant d’ignorer qu’il les loge lui-même par l’organisme de HLM (Actis) qu’il préside. Il ne lui vient pas à l’idée de les déloger. Ni de cesser ses attributions de logements irresponsables qui aboutissent à une ville qui explose. Elle est devenue la première de France pour les agressions violentes pour 1000 habitants.

Pour Eric Piolle c’est le gouvernement qui est “flou” sur l’application du règlement d’hygiène et burkini dans les piscines municipales de Grenoble!

E.PIOLLE : LA FAUTE à MACRON

La faute à qui ? à Emmanuel Macron selon Piolle. Il ose dénoncer ” avec force le flou du gouvernement sur ce sujet” du Burkini ‘( France Bleu Isère). Ajoutant ” il faut que Macron siffle la fin de la récréation”. Ainsi le Président de la République est responsable du règlement d’hygiène de la ville de Grenoble et de son application aléatoire par le Maire. C’est le gouvernement qui est …“flou” . C’est à ça qu’on le reconnait bien. Plus il est caricatural, excessif et menteur, moins il est crédible.

Pendant ce temps en image , Le Grenoble virtuel d’Eric Piolle présenté par la Pravda locale, Gre’Mag

A.CARIGNON : « LA DÉSORGANISATION EST COMPLÈTE »

Dans un communiqué Alain Carignon  a appelé « Eric Piolle à passer de la com’ permanente avec son désir de buzz systématique à une gestion sereine de Grenoble. La désorganisation de la ville est complète. Des services ne peuvent plus fonctionner comme on l’a constaté avec des piscines municipales fermées en plein pic de canicule et de pollution. Des quartiers sont contraints d’installer des piscines sauvages pour répondre aux besoins des enfants. Des magasins alimentaires du centre ville ferment sous la pression de la délinquance. Des roms campent au cœur de la ville.

Le parc Bachelard est à nouveau privatisé par des caravanes…

LA MAJORITÉ MUNICIPALE DOIT SE SUBSTITUER au MAIRE

« Des caravanes occupent le parc Bachelard. Les discours alambiqués du Maire sur le burkini et le « dialogue » à établir avec des revendications communautaires opposées aux valeurs de la République et à la laïcité conduisent à des surenchères et des affrontements programmés. La majorité municipale doit mettre fin rapidement à cette dégradation générale de la vie collective et se substituer s’il le faut au Premier Magistrat visiblement défaillant pour assumer ses fonctions de base ».

En même temps Eric Piolle a diffusé cette vidéo ou il s’évente…

Eric PIOLLE S’ÉVENTE POUR LUTTER CONTRE LA CANICULE

Pendant que la ville souffre, Eric Piolle aux côtés de Ruffin, le Député Insoumis a diffusé un tweet ou on le voit s’éventer à l’aide d’un éventail. Accompagné de son commentaire personnel : « cultivons les zones de fraîcheurs collectives et individuelles « (!). Comme l’a exprimé aimablement  Alain Carignon, « un premier magistrat visiblement défaillant… »

ÉCOLES : «  LES MOYENS NE SONT PAS LA POUR LES ENFANTS »

En effet s’agissant de la canicule et des écoles « on aurait aimé que ce soit anticipé par la Ville » a déclaré aussi Christine Revuz directrice de l’école élémentaire Jean Jaurés.  «On n’a pas de ventilateur. On a déplacé la salle de sieste dans le gymnase mais il fait quand même 30°C. Hier, une Atsem a fait un malaise. Les moyens ne sont pas là pour les enfants », confient deux animatrices.  (DL du 29/6/19) « » Plusieurs stores manquent, alors des films ont été apposés aux fenêtres » .

E.PIOLLE et F.MALBET N’ONT PAS ANTICIPÉ LA CANICULE

Une fois de plus Eric Piolle et son Adjoint thuriféraire (Verts/PG) Fabien Malbet qui prétendent à longueur de com’ avoir l’enfant pour priorité ont été en retard sur tout : « Alors que le ministère de l’Éducation nationale a donné ses consignes dimanche 23 juin, la municipalité a selon elle attendu mercredi 26 pour envoyer un courriel, « explique encore la directrice de l’école.  Il est vrai que pendant ce temps Eric Piolle se noyait dans l’affaire des burkinis. Il avait autre chose à faire.

36 ° DANS LES CLASSES de l’ÉCOLE Lucie AUBRAC…

Les Syndicats d’enseignants dénoncent “ l’inaction de la municipalité” s’agissant de la canicule. Il ne s’agit pas de Macron : “Certains enfants et des adultes ont même été pris de malaises, vomissements et saignements de nez. Des effets directs de la canicule sur des personnes fragiles ou fragilisées.   Il faut dire que les températures dans les classes s’élèvent à 30 °C dès le matin dans la plupart des écoles de Grenobleécrit Place Gre’Net.

============================================================

Températures dans les classes de l’école en bois modèle de l’écoquartier modèle des Rouge/Verts… ( Place Gre’Net)

==============================================================

…DANS L’ÉCOQUARTIER DES ROUGE/VERTS

Ajoutant: “ à l’école Lucie-Aubrac un nouveau record de chaleur a été atteint vendredi 28 juin : le thermomètre affichait 34 °C à 16 heures et 36°C en fin de journée. ” Un établissement tout en bois, livré en 2008 dans le premier écoquartier (!) de Pierre Kermen ( Verts/Ades) . La faute à Macron?

===============================================================

Place Gre’Net…

==============================================================

GRENOBLE EST DEVENUE LA VILLE LA PLUS DENSE DE FRANCE

Ajoutons que globalement les ilots de chaleur se multiplient dans la ville du fait de la bétonisation accélérée : moins de 12 M2 d’espaces verts par habitant contre 48 M2 à la moyenne des grandes villes. La dernière. Selon la Chambre Régionale de Comptes, sous la municipalité Piolle Grenoble est devenue la première ville de France (hors région parisienne) en densité dépassant Villeurbanne. On imagine les conséquences en période de poussée de chaleur.

L’ABATTAGE DES ARBRES : UN SPORT MUNICIPAL

D’autant que l’abattage des arbres sujets anciens qui apportaient beaucoup d’ombre et de fraîcheur a été un sport municipal intensif. Les annonces d’Eric Piolle de plantations d’arbres sur les chaines de TV   ont fait rire jaune les grenoblois : les brindilles ne remplacent pas les arbres.

E.PIOLLE NE VA PAS TERMINER SON MANDAT EN BURKINI

L’épisode de la canicule et du Burkini n’aura pas permis à la municipalité de redresser son image! C’est un fiasco et les déclarations ridicules d’Eric Piolle n’arrangent rien.La vidéo d’Eric Piolle s’éventant fait suite à celle ou il fuit le village Olympique ou bien explique que le burkini «  est un maillot couvrant pour se protéger du soleil ».

S’il poursuit dans cette veine, ce n’est pas en burkini qu’il va terminer son mandat.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *