VIGNY-MUSSET et MALHERBE : AVEC les GRENOBLOIS

Le collectif de la société civile pour l’alternance sous la houlette de Dominique Spini a organisé samedi une opération de porte à porte afin de rencontrer les grenoblois du quartier Vigny-Musset.

ACCUEIL CHALEUREUX, ATTENTE FORTE

Un fort moment d’échanges, de participation autour des problèmes du quartier et du projet du collectif de la société civile. L’accueil a été chaleureux, l’attente forte et les demandes d’informations nombreuses.

LA DÉCEPTION EST IMMENSE

Pour ceux qui avaient fait confiance à la municipalité Piolle en 2014 refusant de reconduire une municipalité Destot usée conduite par Jérôme Safar, la déception est immense. Elle s’est transformée en colère au fur et à mesure que les conséquences de la politique municipale se font sentir : insécurité grandissante, impunité permanente, ghettoïsation massive, chute de la valeur des biens qui spolie les propriétaires…

A Malherbe Alain Carignon aux côtés de Frédéric Zenou qui animait l’atelier peinture pour les enfants

REQUALIFICATION DES QUARTIERS : FORTE ATTENTE

La liste des griefs est répétitive il ne fait pas de doute que les grenoblois aspirent largement au changement.

Les nombreux membres du collectif présents ont engagé le dialogue sur le programme présenté de requalification des quartiers : il suscite un très fort intérêt et beaucoup d’espoir : pour la première fois une politique de la ville nouvelle va être engagée à Grenoble pour s’occuper de ce qui se passe “derrière les façades” comme l’a dit Alain Carignon.

LUTTE CONTRE LA DÉLINQUANCE : URGENCE ABSOLUE

Les mesures sur la lutte contre la délinquance depuis les caméras de vidéo protection avec un PC opérationnel 24h sur 24 jusqu’au critère de tranquillité publique pour l’attribution des HLM avec l’expulsion de tous ceux qui sont condamnés pour trafic de drogue sont également très attendues.

Echanges avec les habitants

CONVIVIALITÉ à MALHERBE : RENCONTRES AVEC DES HABITANTS

A la suite de ce porte à porte des membres du collectif ont répondu présent à l’appel de la fête du quartier organisée par “convivialité à Malherbe,” place Charles Dullin. Présidée et animée par le dynamique et entreprenant Mimoun M’Rad El Mamoun elle a été l’occasion de rencontres avec les habitants.

Frédéric ZENOU ANIME UN ATELIER DE PEINTURE

L’atelier de peinture pour les enfants animé par Frédéric Zenou, membre du collectif de la société civile, enseignant en art a été très apprécié par les familles. Les enfants ont pu créer une oeuvre collective à laquelle chacun a apporté son coup de pinceau avec les conseils de Frédéric.

E.CHALAS et O.SIX EN PLEINE CONCURRENCE

Côté politique les deux candidats potentiels de LREM, Emilie Chalas et Olivier Six étaient présents en pleine concurrence publique, le second étant soutenu par Philippe de Longevialle qui ne semble pas représenter un fort réservoir électoral (!) Toute cette politicaillerie affichée ne suscite visiblement pas l’enthousiasme des quartiers.

Ici avec Mimoun M’Rad le Président de convivialité à Malherbe qui organisait la fête de quartier

M.BOILEAU ( Verts/Ades) CONSPUÉE PAR DES HABITANTS

Maryvonne Boileau (Verts/Ades) qui représentait Eric Piolle -lequel n’avait pas osé se montrer- malgré son clientélisme exacerbé, a essuyé de fortes déconvenues de la part d’habitants qui ont publiquement exprimé leur mécontentement et lancé qu’ils “attendaient Alain Carignon”. Pas de quoi pavoiser.

Samedi soir Alain Carignon terminait la soirée avec le Boxing Club de Grenoble au gymnase Malherbe avec notamment les champions Laurent Boudouani (Champion du monde) et Hussein Bayram du collectif de la société civile

DES CITOYENS DE MOINS EN MOINS CAPTIFS

L’ambiance des quartiers sud de Grenoble est en train de changer : les habitants se sentent de moins en moins captifs d’élus qui les ont trompés ou ruinés. Le besoin d’être considéré, de retrouver des chances de s’en sortir, de le plus être assigné à résidence et à destin fixé à l’avance, à savoir réservoir électoral de la gauche et des Verts, se manifeste de plus en plus.

LES GRENOBLOIS ACTEURS DE LEUR AVENIR

Les membres du collectif de la société civile et Alain Carignon qui ont noué des contacts nombreux à cette occasion vont approfondir les rencontres et le dialogue afin que les citoyens soient de plus en plus nombreux à être acteurs de leur avenir à Grenoble

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *