LA CAPUCHE : L’UNION de QUARTIER SONNE L’ALARME


Quartier abandonné, secteur 4 invisible, si nous les citoyens nous ne faisons rien , la Capuche/Stalingrad deviendra un no man’s land”

“A moins que ce ne soit déjà le cas ?

Voici quelques photos pour illustrer l’abandon dans lequel, nous habitants sommes laissés.”

LE GRAND TIMONIER A NOUVEAU ALERTÉ

Par ces mots l’Union de Quartier Capuche-Stalingrad et Grands Boulevards alerte à nouveau le Grand Timonier sur la dégradation de la vie dans le quartier. Depuis 5 ans, tout à ses visions stratosphériques qui lui permettent de décrire avec précision la vie en 2050, il n’a pas eu le loisir de se pencher sur la vie de la Capuche en 2019. Gageons que l’approche des élections, comme on le voit sur d’autres sujets, va le faire atterrir !

LES HABITANTS : “NOUS SOMMES IMPUISSANTS”

Les habitants se plaignent pêle-mêle de décisions prises sur le tri sélectif et les ordures ménagères sans aucune information, des poubelles non ramassées, des trottoirs inutilisables, des palissades non conformes à la réglementation qui encombrent le domaine public, des voitures vandalisées, des barrières de travaux sans travaux (!) … “nous sommes impuissants” écrivent ils en appelant à la prise de responsabilité des élus municipaux.

LA CAPUCHE : AUTREFOIS RÉUSSITE de la MIXITÉ

Après le Village Olympique qui vit sous l’emprise d’une délinquance prégnante, le quartier de la Capuche autrefois réussite de la mixité sociale bascule lui aussi dans les difficultés, comme toute la ville.

TOUS LES INGRÉDIENTS DU PIOLLISME

Tous les ingrédients du Piollisme se retrouvent ici aussi réunis : attributions irresponsable de HLM, absence de sanction, mépris pour la vie quotidienne des habitants, attribution de logements d’instituteurs à des migrants sans aucun suivi derrière ni accompagnement à l’intégration….

FLAUBERT : 2000 LOGEMENTS DONT 1000 HLM

Tout à côté le futur quartier Flaubert à la folle densité -2000 logements dont 1000 HLM- est en route et le pire est à craindre. Heureusement en mars prochain comme s’y est engagé le collectif de la société civile avec Alain Carignon l’opération sera revue.

Mais il faudra vite également rétablir la tranquillité publique, la propreté, l’entretien, la sécurité du quartier de la Capuche pour stopper son basculement.


Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *