DEMAIN Eric PIOLLE VEUT SUPPRIMER le Parc TARZE

Le parc Henri Tarze que la municipalité Piolle veut bétonner aussi….

Fidèle à sa méthode trompeuse et sournoise, Vincent Fristot le mécanicien du système Avrillier, Adjoint à l’urbanisme (Verts/Ades) organise demain LA réunion d’information sur le parc Henri Tarze.

DISCUTER DU “FUTUR PROJET de CONSTRUCTION”

Oui le jeudi 2 mai à l’hôtel de ville ! En effet la municipalité veut supprimer cet espace vert malgré l’opposition des habitants. Elle invite donc les “riverains” à discuter non pas de l’éventuel maintien du parc mais d’un futur projet de construction”.

… malgré l’opposition des habitants du quartier qui ont manifesté devant l’hôtel de ville le 29 mars dernier

“UN NOMBRE de PARTICIPANTS STRICTEMENT LIMITÉ !”

Afin d’être certain de n’être dérangés par personne l’invitation signée Vincent Fristot stipule “qu’afin d’assurer l’efficacité de cette réunion de travail nous devons limiter le nombre de participants strictement aux personnes qui reçoivent cette invitation. Elle ne s’adresse qu’à un seul propriétaire par maison et à deux membres d’un même conseil syndical pour représenter une même copropriété.

LES ROUGE/VERTS GRENOBLOIS S’ENFONCENT dans le RIDICULE

S’il ne s’agissait pas de supprimer encore un espace vert, de continuer à faire régresser Grenoble dans ce domaine et ce, dans un quartier qui compte 520 nouveaux logements (le clos des fleurs), on pourrait rire des méthodes grossières et cyniques des Rouge/Verts grenoblois.

E.Piolle n’aime pas les arbres: il voudrait abattre aussi tous ceux du parc Henri Tarze

LA DÉMOCRATIE DIRECTE SAUF POUR EUX

Eux qui veulent abattre les frontières, faire fi du formalisme bourgeois, instaurer la démocratie directe partout et tout le temps organisent au milieu du pont du 1er mai cette réunion en en fermant l’accès. On oubliait. Pour y participer il faut avoir répondu par téléphone et s’y inscrire !

L’UNION DE QUARTIER A DÉPOSE UNE PÉTITION

Depuis des mois les habitants se battent pour préserver cette parcelle. Aujourd’hui, le parc n’est plus que l’ombre de ce qu’il fut. Le 29 mars der- nier, un groupe d’habitants, membres de l’Union de Quartier Grenoble Confluence, a déposé à la mairie une pétition signée par quelque 270 personnes, demandant à la municipalité de renoncer aux constructions et de dépolluer le parc sans attendre.

E.PIOLLE A OUBLIÉ DE DEPOLLUER PARC

Car les phares de la civilisation, les champions de la transition écologique ont “oublié” de dépolluer ce parc depuis 5 ans. Une friche urbaine supplémentaire à leur actif.

V.FRISTOT PROMET des “ESPACES ENGAZONNÉS”

Vincent Fristot -comme à l’esplanade et partout- fait donner des techniciens qui ont pour mission d’endormir les habitants. Quartier Jean Macé c’est la paysagiste Florence Mercier qui s’y colle pour annoncer de “nombreux espaces engazonnés” (place Huillier, “coulée verte” (!) sur Durand-Savoyat, espaces verts rues Manouchian, Hareux, Tarze.. ). On connait la végétalisation de la bétonisation. Mais sans bétonisation pas besoin de végétaliser. 

Alain Carignon a pris position depuis longtemps pour la réalisation d’un parc

A.CARIGNON et la SOCIÉTÉ CIVILE SAUVERONT CE PARC

Alain Carignon et le collectif de la société civile ont pris position contre la bétonisation du parc Tarze. Si la municipalité Piolle ne l’a pas encore décontaminé en mars prochain, ses successeurs le feront.

GRENOBLE LANTERNE ROUGE des ESPACES VERTS

Dans le cadre de la reconquête verte de la ville ils réaliseront ce parc afin que Grenoble remonte son retard accablant dans ce domaine puisque sous les coups de boutoir de la densification notre ville est malheureusement devenue la lanterne rouge des grandes villes pour le nombre de M2 d’espaces verts par habitant.

E.PIOLLE N’AURA PAS LE TEMPS de le METTRE EN OEUVRE

Ce projet d’urbanisation sera donc stoppé en mars 2020 d’autant que dans le projet de la société civile figure aussi la révision du PLUI, la municipalité étant en train de déclasser ce terrain. Prévu pour être construit en 2023 et 24 il sera temps de l’arrêter.

L’ALTERNATIVE EST PRÊTE

Quartier par quartier c’est toute la ville qui doit se mobiliser pour les élections municipales afin d’empêcher E.Piolle de nuire plus longtemps. D’autant que l’alternative est prête.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *