E.PIOLLE: DU PAIN et des JEUX aux FRAIS du CONTRIBUABLE

Petits fours, cocktails et jeux pour enfants et adolescents qui permettent d’attirer les parents : Eric Piolle fait feu de tout bois avec l’argent du contribuable.

Ce n’est pas pour rien qu’il a doublé le budget fêtes et cérémonies dans la perspective de la campagne électorale. Il est passé de 293 000 € en 2017 à 625 000 € en 2018 !

Si E.Piolle pouvait investir sur le toit, le nettoyage des tags et l’accessibilité du marché…

E.PIOLLE DÉCOUVRE les COMMERCANTS de SAINTE CLAIRE

Ainsi le 2 mai il découvre les commerçants de la Halle Sainte Claire et “leurs produits de qualité” à l’occasion d’une “dégustation” qu’il offre à partir de 19 h30 avant son discours à 20 H30. Gageons qu’il ne sera pas question de la fermeture de Grenoble qui a affecté aussi les commerçants de la Halle, ni des tags -qui seront peut-être effacés pour l’inauguration- ni des travaux nécessaires sur la toiture, toujours pas programmés.

A 9 mois du premier tour des municipales, Eric Piolle découvre les commerçants de Sainte Claire et offre une “dégustation”

IL INAUGURE UN NICHOIR A CHAUVE SOURIS

Le 4 mai il remet ça : Il inaugure le 500 ème nichoir à chauves-souris hirondelles et mésanges à l’Ile Verte afin de flatter les bobos.

L’après midi il organise une compétition de skate pour inaugurer le nouveau terrain du square Silvestri, né de l’obligation de caser les terrains de basket victimes de la bétonisation du parc Hoche. Il case son discours et le “cocktail convivial” (en même temps!) entre “l’animation basket” et la finale du skate ! Si avec ça parents et adolescents ne sont pas là …

E

Il inaugure aussi un nichoir à chauves-souris

SES DISCOURS AVEC UN “COCKTAIL CONVIVIAL …”

Cette soudaine gabegie sent les élections plein nez. E.Piolle passe du Maire qui voyait 2050 exactement à… l’inauguration de l’espace skate du square Silvestri et d’un nichoir à chauves-souris.. Il s’agit de rétablir de toute urgence cette proximité qui lui a fait défaut pendant tout son mandat. La débauche d’argent public des “fêtes et cérémonies” a été votée pour ça.

Entre les compétitions et au moment du “cocktail convivial”… un discours

DES MILLIERS D’INVITATIONS ENVOYÉES

Les grenoblois sont massivement destinataires de ces invitations envoyées par milliers -bonjour les coûts de timbrage- marquant clairement qu’Eric Piolle conduit sa campagne électorale totalement sur fonds publics. L’économie de papier n’est plus la priorité. La “capitale verte” (!) comme “l’observatoire du temps présent(!) à l’esplanade ont le même et unique objet.

LES GRENOBLOIS NE SERONT PAS ABUSÉS DEUX FOIS

Tout est tellement grossier, outré, excessif que les grenoblois observent ce déploiement avec colère ou goguenards suivant leur tempérament. Ils ont été abusés en 2014 et ne semblent pas prêts à l’être à nouveau en 2020.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *