L’ÉCOLOGIE SELON E. PIOLLE (Verts/PG)…

Certain ont qualifié E. Piolle de “Bûcheron”, d’autres ont lancé “massacre à la tronçonneuse”. Il a tenté de faire croire que les arbres étaient malades mais n’a jamais pu le prouver.

Comme nous l’avions demandé, pourquoi n’a t il jamais publié l’avis signé des services municipaux certifiant que les arbres concernés étaient dangereux ou malades ?

Pour E. Piolle, l’écologie c’est éradiquer tous les arbres remarquables dont la ville s’enorgueillissait comme les magnifiques cerisiers du Japon à la gare ou les platanes cinquantenaires qui permettaient d’absorber le carbone et donnaient de l’ombre et de la fraîcheur aux grenoblois

En lieu et place, il a planté des brindilles qu’il comptabilise comme des arbres afin de multiplier les fake news. Combien en faut il pour remplacer un seul arbre cinquantenaire et combien de temps avant que ceux ci remplissent le rôle de ceux qu’il a réduit à l’état de cendre ?

Autre exemple, la rue Lesdiguières, ou est l’ombre ? D’autant que certains sont déjà morts.

Cours de la Libération, là aussi c’est la désolation, l’abattage pourquoi ?

On pourrait continuer l’énumération que les grenoblois connaissent pour avoir tous vécu prés de chez eux ou observé ces abattages insensés: piscine Jean Bron qui a perdu son caractère avec l’abattage des arbres. Square Silvestri. Parc Hoche.

Pour chaque réalisation la sauvegarde des arbres et le gain d’une espace vert : en construisant le Musée la municipalité Carignon a sauvé les platanes de l’avenue M.Randon et créé la place Lavalette

Un mépris qui tranche avec la vingtaine d’hectares de parcs publics créés par la municipalité Carignon, l’impératif de sauvegarde des arbres et de création d’un nouvel espace verts dans chaque nouvelle opération; l’exemple du nouveau Musée de Peinture est caractéristique : Alain Carignon a veillé à la sauvegarde des platanes de l’avenue Maréchal Randon et a créé la superbe place Lavalette.

Il existe bien deux approches de la ville : à consommer ou à vivre.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *