ÉMEUTES : Eric PIOLLE DEVRAIT DÉMISSIONNER

Les émeutes qui se prolongent et qui s’étendent à toute la ville démontrent de façon éclatante ce qu’elle est devenue. Dans la nuit de lundi à mardi 65 voitures ont brûlé dans l’agglomération. Le “Dauphiné ” a établi la carte qui montre qu’aucun quartier n’est épargné.

je n’ai jamais vu une ville qui était aussi gangrenée et pourrie” avait lancé le Procureur de la République J-Y Coquillat en 2017. Visiblement ça ne s’est pas amélioré.

DÉLINQUANCE: E.PIOLLE A ADDITIONNÉ TOUS LES INGRÉDIENTS

La municipalité Piolle a poursuivi la bétonisation de Grenoble, elle a poursuivi les attributions irresponsables de logements, elle a refusé de s’engager dans une quelconque politique répressive et elle a, en parallèle, réduit nombre de moyens de la prévention: éducation populaire, sport, emploi, équipements en déshérence.

L’explosion de Grenoble est l’aboutissement d’un long processus mais qui s’est accéléré ces dernières années pour aboutir aux drames.

Le “Dauphiné ” a publié ces images

UNE VILLE DE PLUS EN PLUS PAUVRE AU CHÔMAGE ÉLEVÉ

Selon la Chambre Régionale des Comptes le taux de pauvreté à Grenoble est de 18,6% contre 11,3 dans l’Isère, le taux de chômage de 15,7 % contre 11,6 dans l’Isère, 15 % de la population vit déjà dans des quartiers prioritaires et Villeneuve fait partie des 10 quartiers les plus en difficultés de France!

Avec son plan de circulation autoritaire E.Piolle a supprimé environ 3 à 400 emplois modestes dans le commerce, les services ,les professions libérales

GRENOBLE EST DEVENUE LA VILLE LA PLUS DENSE de FRANCE

Avec Eric Piolle la ville est devenue la plus dense de France ( hors région parisienne) et la baisse de la valeur des biens est la plus forte des grandes villes.

La multiplication des appels aux migrants, le laisser aller dans la ville produisent des effets délétères. Ils sont inscrits sur le sol, dans la rue ou des incivilités aux agressions la situation est devenue intenable.

La carte des voitures brûlées publiées par le ” Dauphiné ”

LES GRENOBLOIS N’EN PEUVENT PLUS

Avenue Alsace Lorraine un habitant excédé est descendu de son immeuble et en est venu aux mains avec des zonards en pleine journée. Ce n’est Mistral, ni Villeneuve. Partout , dans toute la ville , les grenoblois n’en peuvent plus. Ceux qui en ont les moyens fuient, les plus modestes sont prisonniers, assignés à résidence.

E.PIOLLE NE PEUT PLUS PARLER AUX GRENOBLOIS

ça ne peut plus durer. La municipalité est tétanisée. Ce qui restait de la majorité Rouge/Verts s’est volatilisé. Eric Piolle ne peut plus parler aux grenoblois qui ne veulent plus l’entendre. Il a été contraint de négocier 3 heures pour pouvoir assister anonymement dans la foule à la marche blanche d’aujourd’hui. Le sol se dérobe. Son communiqué pathétique d’appel au calme a été suivi de violences inégalées dans la ville.

Grenoble fait sans cesse négativement la Une des médias nationaux au détriment de son économie . Ici ” Le Figaro “

LES ORAGES JUDICIAIRES SUR LES AFFAIRES

S’ajoutant aux éléments factuels délivrés par la Chambre des Comptes qui montrent une financièrement ruinée et les orages judiciaires des affaires qui s’annoncent, sa position est intenable. Il n’est plus une solution pour Grenoble. Il en est devenu le problème.

E.PIOLLE N’EST PLUS LA SOLUTION MAIS LE PROBLÉME

Le seul service qu’il puisse rendre à la ville serait d’appeler les grenoblois à se prononcer en démissionnant de son mandat qu’il n’a pas su remplir. Il réduirait de 12 mois une agonie qui pèse et fait du mal à Grenoble

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

7 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *