QUARTIER de L’AIGLE : ENCORE UN POUMON VERT SUPPRIMÉ

 

Rue de Lanoyerie, dans le quartier de l’Aigle, leurs troncs faisaient entre 20 à 50 centimètres de diamètre. Encore un poumon vert rasé à Grenoble, tous les jours l’or devient du plomb, merci Eric.

Pour obtenir un effet équivalent à ces seize arbres en termes de neutralisation du CO2, nous estimons qu’il faudrait que Piolle plante au moins 120 de ses arbustes. C’est plus de dix fois les plantations de la place Grenette.

Cette hécatombe s’ajoute à celles de la place Victor Hugo, de l’avenue Félix Viallet, de la rue Hébert, de la piscine Jean Bron, à la réduction du parc Hoche…

Si les arbres ont été “nettoyés”, rue de Lanoyerie, ce n’est pas le cas des tags. Avoir les arbres plus la propreté c’est trop demander. Il n’y a plus d’arbres et les grenoblois devraient s’estimer heureux qu’il reste la crasse. Et il voudrait se représenter aux prochaines élections ?

Cette politique d’abattage systématique démontre qu’il n’y a pas de pilote dans l’avion ville et Métro. Préoccupés par leur politicaillerie Eric Piolle et Christophe Ferrari (PS repenti) ne décident probablement rien. Ou bien sont si obnubilés par leurs autoroutes à vélos qu’ils considèrent tout le reste comme secondaire.

Rappelons qu’avec la bétonisation de la ville, Grenoble est devenue la lanterne rouge des villes vertes : moins de 12 M2 d’espaces verts par habitant contre 48 M2 dans la moyenne des grandes villes. Elle est devenue sous leur “(im) pulsion” bétonnière la première ville de France pour la densité (hors région parisienne).

La prochaine étape consiste à abattre la ceinture verte de l’esplanade, 140 platanes à supprimer pour construire près de 1000 logements !

Ces dernières années nous avons dépassé Villeurbanne en densité qui était juste devant nous . Chacun choisit ses modèles de ville. On voit ce qu’il en est pour les Rouge/Verts grenoblois dans la continuité de la municipalité Destot.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

6 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *