LA SOCIÉTÉ CIVILE DÉBAT de SON PROJET AUX EAUX CLAIRES

Même le soleil était de la partie alors que la journée avait été annoncée pluvieuse. Le collectif de la société civile avec les citoyens a installé ses tentes en bordure du parc de la Savane, à côté de “Savane Pétanque” samedi 24 novembre 13 h à 17 H.

Des dizaines d’habitants du quartier sont venus dialoguer avec les membres du collectif, interroger sur les projets et surtout apporter leur contribution. Les différentes vidéos extrêmement pédagogiques rappelant les grandes lignes sont particulièrement appréciées.

AUX EAUX-CLAIRES COMME AILLEURS

Aux Eaux Claires, comme ailleurs, les problèmes récurrents de la ville sont soulignés : insécurité record, propreté, bétonisation, paupérisation … Alain Carignon et les membres du collectif se sont tenus à la disposition des habitants pour écouter, comprendre et proposer. Dans le quartier les habitants ont encore en mémoire le sort qui a été fait au Foyer Bouchayer par la municipalité.

Les nombreux membres du collectif habitant les Eaux-Claires étaient présents à ces échanges.

Comme on le constate l’opposition grenobloise va au contact afin d’établir un diagnostic partagé avec les grenoblois et dégager des solutions à la hauteur des enjeux. Ce dialogue direct s’ajoute à son site de propositions.

E.PIOLLE AVAIT ALIGNÉ … 120 “ENGAGEMENTS” PARLANT AU CONSOMMATEUR

On est loin des méthodes de la liste Piolle qui avait aligné … 120 “engagements” répondant à chaque “niche” électorale, considérant le citoyen comme un consommateur qui peut être berné : crèches, écoles, gratuité des transports pour les 18/25 ans, co-construction, sauvegarde et extension du réseau de bibliothèques (!), on sait ce qu’il est advenu de ce salmigondis démagogique.

ILS ONT ÉTÉ TRAHIS AVEC CYNISME

Des élus de la majorité dignes et courageux ont dénoncé la trahison d’Eric Piolle et le considèrent comme disqualifié. Le président du “Réseau Citoyen” vient à son tour de rappeler que la “co-construction” avait été une tromperie.

La démarche de la société civile avec Alain Carignon respecte les grenoblois en analysant la situation dans sa globalité, y compris financière et en répondant en exposant le but et les moyens mis en oeuvre pour y parvenir. C’est un appel à l’intelligence collective, le refus de tromper sur de vagues promesses ou un catalogue intenable.

De plus en plus nombreux sont les grenoblois séduits par cette démarche citoyenne, seule de nature à construire un avenir commun.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *