INSÉCURITÉ : LE TEMPS des TARTUFFES

Pour “l’opposition” de droite officielle, si on en croit le Dauphiné (5/11/18) il est “excessif” de dire que “Grenoble serait une zone de non­droit”. C’est là que l’on mesure sa totale déconnexion avec Grenoble.

Côté Jérôme Safar (ex PS) qui a été Premier Adjoint chargé de… la sécurité jusqu’en 2014  et Marie-Jo Salat (PS) actuelle Vice Présidente de la Métro dans… la majorité de Piolle (!) la politique municipale  « n’est pas à la hauteur des difficultés et des attentes des habitants».  C’est le moins qu’on puisse dire !  Normalement on devrait les retrouver ensemble aux prochaines élections….

BILAN DESTOT/SAFAR : + 63 % DE DÉLINQUANCE PAR RAPPORT AUX VILLES COMPARABLES

Mais ces derniers ont  un très petit trou de mémoire. Leur propre Ministre de l’Intérieur, alors Bernard Cazeneuve, est venu à Grenoble fin 2014 pour expliquer que la délinquance était de 63 % supérieure à la moyenne des villes comparables 6 mois après leur départ de la mairie, au bout de 19 ans de gestion. Les grenoblois supportaient alors -déjà- 8000 actes de délinquance de plus que la moyenne.

BILAN PIOLLE : UNE VÉRITABLE DÉFLAGRATION APRÈS SES DÉCLARATIONS

Depuis lors les folies d’Eric Piolle ont produit une déflagration. Sa vraie-fausse annonce selon laquelle il vendrait les caméras a été reçue 5 sur 5 par les voyous qui ont vu une permission a tout faire. Les chiffres annuels d’augmentation de la délinquance se situent entre  + 20 et + 40% selon le Procureur de la République

L’émouvante manifestation de la mémoire organisée dimanche par les parents de Gré­gory Baharizadeh fendait le coeur. Grenoble deviendra bientôt la place de Mai des mères d’Argentine qui ont perdu leur enfant. Il y avait dimanche la maman de Luc Pouvin, ce garçon de 19 ans victime d’une balle perdue qui est tombé quatre mois et demi avant Grégory,  et deux autres femmes portant le deuil de leur en­fant, les parents d’Adrien Perez, ce jeune homme tué de plusieurs coups de couteaux….

GRENOBLE DEVENUE LA PREMIÈRE VILLE DE FRANCE POUR LES AGRESSIONS VIOLENTES

La ville des squats illégaux organisés par la municipalité, des campements sauvage qu’elle attire n’est pas une zone de non droit ? Mais pourquoi donc sous Piolle est elle devenue la première de France pour les agressions violentes et pour les vols à la tire par tranche de 1000 habitants ?  Le hasard ?

Les grenoblois ont bien compris que la classe politique locale est solidaire de la même politique. Personne ne remet en cause le trop plein de béton, l’entassement, la ghettoïsation, les attributions de logements irresponsables.

LA VIDÉO-PROTECTION ET L’ARMEMENT CONDITIONS NÉCESSAIRES MAIS PAS SUFFISANTES

Personne ne propose la panoplie de mesure telle qu’élaborée par la société civile grenobloise, proche du terrain, avec Alain Carignon qui prennent le mal par la racine et ne se contentent pas des sempiternelles caméras de video-protection et de l’armement de la police municipale oh combien nécessaires mais si insuffisants pour déloger la délinquance logée par les élus.

A HOCHE, UN IMMEUBLE RÉSERVÉ AUX POLICIERS ?

Dans les réflexions actuelles la liste de la société civile voudrait ajouter la mise à disposition pour commencer d’un immeuble HLM à Hoche réservé aux policiers qu’ils pourraient garder ainsi que surveiller leurs enfants à l’école voisine. Car les bisounours font semblant d’ignorer que les familles des policiers sont désormais menacées par les délinquants ce qui explique pour partie les postes de policiers vacants qui ont du mal a être pourvus. Si les policiers n’ont pas peur pour eux-mêmes, il est de leur devoir de ne pas exposer leur famille.

CRITÈRE DE TRANQUILLITÉ PUBLIQUE DANS L’ATTRIBUTION DES LOGEMENTS

Parmi les autres mesures proposées par la société civile et Alain Carignon figurent

-«  Renforcement de la police municipale, son armement, avec brigades canines et police montée pour les parcs et jardins, caméras de vidéo protection reliées à un PC opérationnel 24h sur 24, captant les numéros minéralogiques des véhicules volés ; mise à disposition par la ville de mini drones en cas de poursuites ;   

-« Gratuité des transports collectifs pour les policiers nationaux, municipaux, CRS et militaires ;

-«  Critère de tranquillité publique dans l’attribution des logements HLM ;  

PROCÉDURE D’EXPULSION POUR LES FAMILLES DE DEALERS

-« Convocation des parents, amendes et procédures d’expulsion pour toute personne condamnée pour trafic et logée par les bailleurs sociaux ; 

-«  Sur la base du volontariat habilitation de tous les cadres et gardiens  des bailleurs afin qu’ils puissent dresser procès-verbal ; 

-«  Ouverture obligatoire des appartements lors des opérations de l’OPHLM pour la propreté et la salubrité et signalement aux services fiscaux de toute anomalie dans les trains de vie (présence de grosses cylindrées) 

ARRÊT DE LA BÉTONISATION DE LA VILLE

-« Suppression de tous les avantages tarifaires facultatifs dans les secteurs culturels, de transports, sportifs à tout grenoblois convaincu d’agression d’agents de la force publique, de sapeurs-pompiers, d’ambulance ou de dégradation volontaire de biens publics ou privés comme l’a mis en application le Maire de Voiron ; 

-«  Sanction sans lesquelles il n’y a pas d’intégration des familles hébergées par la ville (chalets du Rondeau) dans le cas d’actes de délinquance 

-«  Arrêt de la bétonisation de la ville premier foyer d’accroissement de la délinquance ; ce qui signifie stopper Flaubert (1000 HLM) Esplanade…( 950 logements)

UN TIERS de HLM, UN TIERS de CO-PROPRIÉTAIRES, UN TIERS D’ACTIVITÉS

-« Requalification des quartiers par la règle des 3 tiers : un tiers HLM, un tiers propriétaires, un tiers activités en commençant par y installer le  Maire, les services municipaux et para-municipaux ; 

-« Objectif quantifié de sortie de la pauvreté par l’intégration et le travail plutôt que poursuite de la ghettoïsation et de la communautarisation de la ville 

DES FACTEURS TOUS LIÉS ENTRE EUX PRODUISENT CE RÉSULTAT 

« Ces premières mesures associées à une requalification générale (embellissement, propreté) et à la valorisation par des investisseurs privés du patrimoine municipal abandonné doivent inverser la tendance générale à la paupérisation de la population et sa spirale négative : elle  produit le record national de  baisse de la valeur des biens,  de l’augmentation des vols avec violence tout en détenant en parallèle les records des impôts sur les ménages les plus élevés de France  des villes de plus de 100 000 habitants et le taux le plus élevé de taxe foncière pour les propriétaires !

« Ces facteurs tous liés entre eux  produisent cette explosion dont les grenoblois assignés à résidence sont victimes tandis que les plus aisés peuvent s’en échapper. « 

UNE NOUVELLE POLITIQUE DE LA VILLE AUDACIEUSE

Un plan global qui permettra à la classe moyenne spoliée -dans les quartiers sud en particulier- de retrouver la valeur de son investissement mettant fin à la paupérisation généralisée. L’installation du Maire et des services municipaux dans des HLM de l’Arlequin apportant activités et mixité des usages a été très bien accueillie samedi dans les échanges de la société civile et d’Alain Carignon venus débattre à Villeneuve.

TOUT LE RESTE EST DE LA BOUILLIE POUR CHATS

Cette nouvelle politique de la ville audacieuse, innovante et complète est à la hauteur des enjeux. Liant droits et devoirs. Tout le reste est de la bouillie pour chats afin de poursuivre des politiques qui ont lamentablement échoué et dont les grenoblois sont les victimes. Désormais non consentantes.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *