EMPLOI : E.PIOLLE FAIT DISPARAÎTRE GRENOBLE DU TOP DES VILLES D’AVENIR

Selon le “Journal du Dimanche” d’hier Grenoble disparait des “villes ou on va embaucher le plus”. Sur une carte publiée par le JDD on retrouve Lille, Roissy, Rennes, Paris, Saclay, Nantes, Marseille, Lyon, Bordeaux … mais pas Grenoble.
En consacrant 5 pages spéciales à un dossier sur l’emploi le journal décrit les métiers d’avenir et ceux qui sont fortement demandés.

La disparition de Grenoble du Top des villes d’avenir pour l’emploi corrobore l’analyse accablante que vient de livrer la Chambre Régionale des Comptes sur la situation de la capitale des Alpes après près de 5 ans de gestion des Rouge/Verts : elle acte la dangereuse paupérisation de la ville en citant des chiffres inquiétants : « la médiane du revenu disponible dans l’Isère est de 21 407 € contre 19 882 € à Grenoble et le taux de pauvreté 18,6 % contre 11,3 dans l’Isère ». Les conséquences concrètes se mesurent avec la plus forte baisse nationale de la valeur des biens et, confirme la Chambre,  avec un « taux de chômage de 15,7 % contre 11,6 % dans l’Isère et 15 % de la population déjà dans les quartiers prioritaires. »

E.PIOLLE ET C.FERRARI RESPONSABLES D’UN VASTE PLAN SOCIAL

Christophe Ferrari (PS repenti) et Eric Piolle  multiplient les outils d’observation pour justifier leur politique, entassent les comités Théodule qui se marchent sur les pieds pour raconter la même chose, mais se sont bien gardés de mesurer combien d’emplois ont été sacrifiés, victimes de leur plan de circulation. Des centaines de salariés ont été licenciés dans le commerce et les services au fur et à mesure de la chute des chiffres d’affaires entraînant un vaste “plan social” mais sans “social” du tout. MM Piolle et Ferrari sont les véritables auteurs de ces licenciements, mais ont chargé d’autres de signer les lettres afin de ne pas en supporter le coût.

DE LOURDES MENACES PÈSENT SUR L’AVENIR de L’EMPLOI

Tous ces vendeurs et vendeuses qui ont perdu leur emploi à cause d’eux ne les empêchent pas de dormir ni de se prétendre toujours les plus préoccupés par l’humanité, généreux, avec la main sur le coeur.

On le sait aussi des grandes entreprises de services ne peuvent pas ne pas se poser la question de leur maintien à Grenoble du fait des conditions d’accessibilité. On commence à trembler dans le milieu des affaires sur les conséquences.  Qu’en sera t il à long terme de la dernière locomotive du centre ville, les Galeries Lafayette qui ont subi aussi une baisse de chiffre d’affaires ?

LES 800 PLACES SUPPRIMÉES à L’ESPLANADE VONT AGGRAVER LA SITUATION

Ces investissements et cette consommation qui désertent Grenoble ont des conséquences directes sur l’emploi. Les décisions prises par la municipalité ne font que les aggraver encore : combien de salariés modestes parmi les 800 places de stationnement gratuites de l’esplanade ? Leur suppression complète va rendre l’arbitrage entre “travail” ou “pas travail” encore plus défavorable au premier. Entre l’augmentation des taxes sur les carburants et le stationnement payant le calcul sera vite fait. On gagne plus à demeurer chez soi.

GRENOBLE EN TÊTE de la DÉCROISSANCE et du CHÔMAGE

Grenoble est en effet en tête de quelque chose : de la décroissance et du chômage. Après l’avoir placée première pour les agressions violentes et les vols à la tire pour 1000 habitants, avoir fait augmenter la pollution de 15 %, avoir gagné 4 places dans les villes les plus embouteillées pour être maintenant 6 eme de France (!) Eric Piolle est aussi le champion du chômage. Au-delà de l’aspect politique, la charge des conséquences humaines de ces pertes d’emploi devraient inciter tout élu à l’introspection et à la réflexion sur ses décisions.

Les Rouge/Verts grenoblois continuent à faire les malins, narguer les grenoblois sur leurs vélos comme si, d’utiliser ce moyen de transport auquel personne n’est opposé, leur conférait une impunité sur tout le reste autrement plus dramatique pour tous les hommes et les femmes concernés.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *