VIDÉO d’A.CARIGNON “Eric PIOLLE a TOUT FAUX, les GRENOBLOIS SONT LES VICTIMES”

 

 

Dans une vidéo postée hier Alain Carignon a dénoncé “l’acte de complicité active” commis par Eric Piolle qui a déjeuné à l’Alma au milieu de l’activité des dealers qui ont pris le dessert avec lui.

Le Dauphiné avait révélé cette incroyable affaire (27/9/18) qui devrait achever le Maire. Des habitants effarés ont adressé photos et témoignages au quotidien pour décrire une situation à laquelle ils ne croyaient pas: le Maire au milieu des dealers!

” ILS ONT CONTINUÉ A COMMERCER QUAND LE MAIRE Eric PIOLLE ÉTAIT LA” 

Ici, on voit un trafi­quant qui attend les con­sommateurs, assis dans un chariot, juste à côté du cha­piteau… Là, un autre qui guette au coin de la rue” raconte Eve Moulinier dans le DL. « Ils étaient sept ou huit, dit Marie (*). Ils ont conti­nué leur trafic habituel sans crainte.(…) À un moment donné, quelques trafiquants se sont même in­vités à notre table pour goû­ ter à notre dessert. Mais le pire, c’est qu’ils ont conti­nué à “commercer” quand le maire Éric Piolle et des élus municipaux, mais aussi un représentant de la préfecture, étaient là ! Person­ne n’a rien dit. Les pneus des voitures ont continué à crisser, et la drogue a circu­lé. Vous imaginez (…) On n’en revenait pas!»

“LES DISCOURS SUR LA SÉCURITÉ NE TIENNENT PLUS” 

“Que font les pouvoirs publics ? Que font nos élus ? Les grands discours sur la sécurité ne tiennent plus quand on voit ce qui se pas­ se ici… » Antoine (*), un témoin de la scène, poursuit : « Bien sûr que tout le monde a vu ce qui s’est passé ».

Jean (*), lui, se dit écœuré : « Ce qui se passe dans ce quartier est une af­faire politique d’hypocrites et de tartuffes. Malgré nos signalements et nos plain­ tes depuis plus de dix ans, la situation n’a fait qu’empi­rer (…)  Que font les poli­tiques, élus et non élus, qui nous promettent monts et merveilles avant les élec­tions ? Un jour, cela finira mal tout cela… Les gens vont tellement en avoir marre qu’ils vont finir par voter fasciste. On veut un régime comme en Italie, c’est ça qu’on veut ? »

(*) Dans un souci de sécurité, tous les prénoms ont été changés.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *