Place des GÉANTS : la MUNICIPALITÉ REFUSE les EMPLOIS

Place des Géants Abdellah Attar gère un snack qui est le seul lieu de rendez-vous d’une jeunesse bien dépourvue d’activités et de soutien municipal. Mais pas seulement : des mères de familles se retrouvent sur sa terrasse l’après midi et c’est un lieu d’animation qui propose notamment des pizzas réalisées sur place dans une ambiance conviviale et bon enfant.

A côté de son modeste établissement deux locaux municipaux sont vides depuis des mois. Avec l’appui d’habitants du quartier cadres de sociétés, il a déposé un projet de laverie spécialisée dans le gros linge (couvertures, édredons…) que les familles ne peuvent pas laver à domicile.

LA MUNICIPALITÉ PIOLLE PRÉFÈRE des LOCAUX FERMÉS 

La petite étude de marché à montré que cela répondait à un besoin et il a réuni la capacité d’investissement.

La municipalité Piolle a d’abord tenté de le semer par une bureaucratie pesante et tatillonne afin de l’épuiser comme elle le fait pour toutes les initiatives vraiment citoyennes qui ne sont pas contrôlées par son système.  Mais  il s’est obstiné et elle a fini par lui refuser oralement cette possibilité préférant conserver ces locaux fermés. Il semble en effet que dans 5 à 10 ans elle a des projets différents d’aménagement du secteur !

L’inénarrable Alain Manac’h  soutien (Verts/Ades) de la municipalité qui a mis la Maison des Habitants en faillite ne propose t-il pas qu’on redécouvre la rivière du Verderet qui coule en dessous ? Il y a un peu plus urgent.

A.CARIGNON : “L’EMPLOI DEVRAIT ÊTRE LA PRIORITÉ ABSOLUE” 

Alain Carignon qui a rencontré les habitants et des associations leur a apporté son soutien jugeant “dramatique pour les quartiers l’absence d’interlocuteur élu décideur qui laisse aux habitants cette impression d’abandon. L’activité économique et l’emploi devraient être la priorité absolue et les initiatives des habitants encouragées si on veut sortir de la crise”.

LES ÉLUS de SECTEUR NE CONNAISSENT PAS LES QUARTIERS ! 

Au passage le choix imbécile de la municipalité Piolle de désigner des élus de secteurs qui n’habitent pas les quartiers concernés produit des effets désastreux. Catherine Rakose (Verts/PG), en charge du secteur 6 qui doit chaque fois qu’elle vient téléphoner aux associations pour demander son chemin est d’une inefficacité à toute épreuve. De toute façon les habitants savent bien qu’un petit clan décide de tout et que Catherine Rakoze qui plane est là de temps en temps pour les promener

GRENOBLE A BESOIN de PROFONDES REFORMES de STRUCTURES

Qui fera l’addition des locaux municipaux et du patrimoine abandonnés en termes d’emplois et de recettes perdues pour la ville ?

Quand Alain Carignon et les collectifs de citoyens qui travaillent avec lui ont proposé ce que la presse a appelé un “big bang municipal” ils ont démontré que Grenoble avait bien besoin de profondes réformes de structures, de redéfinition de son périmètre d’action de façon à pouvoir répondre au plus près et rapidement aux initiatives des habitants.

E.PIOLLE FERME LA PISCINE des IRIS et le SIÈGE du CCAS

Leurs propositions sont attendues par les habitants et suscitent de plus en plus d’intérêt et d’espoir en particulier dans les quartiers. L’installation du Maire et des services de la mairie à Villeneuve modifiera profondément la donne du quartier rapprochant les élus de la réalité du terrain.

Eric Piolle, lui, a fermé la piscine couverte des Iris qu’il voulait transformer en hamam démontrant sa vision bien communautariste du quartier et il va fermer le siège du CCAS que la municipalité Carignon avait installé à Villeneuve….

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *