FERMETURE de GRENOBLE : 1 € LA MINUTE POUR 2H 30 de STATIONNEMENT

Au fur et à mesure que les grenoblois rentrent  ou que les visiteurs reviennent à Grenoble chacun découvre les nouveaux tarifs de stationnement et de contraventions mis en place par la municipalité Piolle .

Stéphane Bo, un internaute, a réalisé une vidéo très démonstrative du choc que produit les augmentations faramineuses des coûts du stationnement. Devant l’appareil il détaille “afin de dégoûter toute personne de venir à Grenoble, faire des courses, ou parce que tu vas chez le médecin, si celui-ci est en retard, ou bien faire quelques courses avant de récupérer ses enfants … et bien la municipalité a décidé de dégoûter complètement de venir à Grenoble (…) 35 € pour 2h30 ! Qui va descendre à Grenoble et rester 2H30 ? On est a 1 € la minute pour 2h30 . 4,50 € pour les deux heures et 30 € de plus pour les 30 minutes supplémentaires !”

A.CARIGNON “UN NOUVEAU MESSAGE ANXIOGÈNE AUX VISITEURS”

De son côté, dès le vote de ce matraquage,  Alain Carignon a demandé  d’y renoncer pour mettre en place “un lissage  progressif des tarifs sous peine d’adresser un nouveau message anxiogène aux visiteurs”.

 

 

Ajoutons comme le fait remarquer le Groupe d’Analyse Métropolitain ( GAM) que  “la dépénalisation du stationnement a pour objectif de fluidifier la circulation et de favoriser les modes des transports moins ou non-polluants ! Si vous avez le malheur d’avoir une voiture électrique, hybride ou peu polluante, vous paierez la même chose que celui qui débarque un vieux 4×4 diesel de 30 ans avec un moteur de 2,4 litres consommant 10 litres au 100km en ville…”Or la redevance peut être modulée en fonction du niveau de pollution des véhicules. Même ça, nos sauveurs de la planète ne l’ont pas mis en oeuvre !

LES PV SONT AUGMENTÉS de 100 % 

D’autres découvrent les PV qui sont passé de 17 à … 35 € eux aussi. 100 % d’augmentation. Depuis que les villes peuvent fixer les amendes à  à Nancy ce sera  15 euros à Lille, Agen, Amiens, Caen, Rouen, Or­léans 17 euros, Nanterre, 23 euros, Tours 25 euros… .

Eric Piolle avait aussi été condamné à rembourser 4 600 Grenoblois qu’il avait matraqué avec des tarifs résidents insupportables. Jusqu’à + 150 % d’augmentation!  Ils devaient rapporter 1,4 M€ dans les caisses. Ne pouvant plus augmenter les impôts les plus élevés de France,  il se rattrape sur tout le reste.

PERTES D’EMPLOIS, FUITE des CONSOMMATEURS, PAUPÉRISATION GÉNÉRALE 

Sauf que le cochon de payant Grenoblois devient de plus en plus rare. Payer la taxe foncière la plus élevée de France pour un bien dont la valeur dégringole, stationner à prix d’or, vivre dans une ville ou la municipalité ne prête aucune attention à la propreté et à l’embellissement, subir une insécurité endémique… ça fait beaucoup. Pertes d’emplois, fuite des consommateurs, paupérisation générale, les conséquences sont connues.

Eric Piolle va réussir à chasser de plus en plus les contributeurs et appauvrir ainsi de plus en plus la ville.  C’est le but. Si tout Grenoble ressemblait à Villeneuve , le 9 eme quartier de France en matière de difficultés et de pauvreté, les scores de la gauche et des Verts pourraient monter jusqu’à 90% comme dans certains bureaux du secteur. Le rêve électoral. Le cauchemar pour la population victime.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *