Alain CARIGNON SUR LE TERRAIN de FOOT de VILLENEUVE

Plus d’équipe première à Teisseire, ni au Village Olympique. Les clubs de Foot de quartier qui étaient une partie de l’ossature de l’encadrement des quartiers s’étiolent aussi avec le manque de soutiens.

Alain Carignon, Ancien Ministre a rendu visite aux dirigeants de l’AJA, le Club de Foot de Villeneuve qui compte 230 licenciés et conserve, lui, une équipe fanion qui entraîne le reste en donnant des perspectives aux plus jeunes.

Mais quelles difficultés pour ces bénévoles dévoués, écrasés par la tâche dans un quartier en difficultés. Beaucoup de femmes seules pour qui les entrainements du foot et les matchs avec leurs encadrements pour leurs enfants sont  un soulagement. Beaucoup qui ne peuvent même pas payer la licence.

Le club a brûlé depuis 2 ans et il n’y a aucune perspective concrète pour sa reconstruction. En quelques années les subventions à l’AJA sont passées de 42 000 € à 36 000 puis à 30 000 €. C’est dire si la municipalité Piolle (Verts/PG) se comporte en soutien des quartiers ! Les dirigeants se heurtent au contraire à une indifférence et un mépris que les chiffres démontrent.

Alain Carignon était à nouveau sur le terrain pour voir les jeunes s’entrainer. Il a discuté dans le baraquement “provisoire” avec les dirigeants du club dévoués à leur rôle éducatif essentiel. Ils ont visité ensemble le siège dévasté par l’incendie dont la municipalité n’a pas encore budgeté la reconstruction. D’un coût pourtant inférieur à une journée des Tuiles…

L’ancien Maire de Grenoble a encouragé les acteurs du quartier à tenir bon pour l’avenir de Grenoble. Beaucoup de ceux qu’il a croisé se rappellent enfants de la multitude d’activités sportives et culturelles dont ils bénéficiaient de la part de sa municipalité. Chacun citant un exemple en particulier l’été avec les nombreux chantiers jeunes suivis de loisirs de qualité. Tous se rappelant un Maire extrêmement présent et attentif.

C’est tout le maillage social et sportif de Grenoble qu’Alain Carignon entend soutenir. Il a rappelé ses objectifs de revalorisation de Villeneuve qui passe par la vente de HLM déjà rénovés, l’arrivée d’activités en premier lieu la mairie et le maire. Le rééquilibrage du quartier par des options qui donnent leur chance aux habitants plutôt que de continuer à agir à leur place.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *