MUTUALITÉ : les TERRAINS SPORTIFS à L’ABANDON

La municipalité Piolle l’avait confirmé lors de l’Assemblée des Habitants du quartier Mutualité : elle n’avait plus les moyens d’entretenir les équipements sportifs situés rue du Souvenir derrière les immeubles, à côté des locaux de la MJC !

À l’image des tennis du Bastion, beaucoup de projets sont à l’arrêt par « insuffisan­ce de budget » (!) comme l’avait  ex­primé le Président de l’union de quartier, Claude Béguin (DL du 5/6/16). C’est le cas du terrain de football à huit pour le FC2A. Prévu en lieu et place de l’ac­tuel terrain en stabilisé de la rue du Souvenir, le projet est bloqué par le coût de rénova­tion .

DES OPÉRATIONS de COM’, MAIS PAS LE FONCTIONNEMENT de BASE

La municipalité Piolle crée des opérations de com’ multiples mais n’assure pas le minimum : le fonctionnement de ce qui existe, de l’indispensable à savoir les équipements sportifs de quartier. D’ailleurs à la Mutualité, même la MJC est menacée aussi.

Par contre un potager collectif a été créé a grand renfort de publicité même si les malheureuses occupantes du vamp Valmy viennent y faire leur lessive à grande eau arrosant le jardin de  produits …..

E.PIOLLE EN APPELLE AU FINANCEMENT PRIVÉ

Pour pallier le manque de fonds, Éric Piolle avait même  évoqué devant l’Union de Quartier l’idée d’appels à projets pri­vés . Ainsi les Grenoblois qui paient l’impôt sur les ménages le plus élevé de France pour les villes de plus de 100 000 habitants, qui ont le taux de taxe foncière le plus élevé également devraient contribuer « volontairement » à l’entretien courant que la municipalité ne peut plus assurer .

DES RÉFORMES de STRUCTURE POUR ASSURER les SERVICES AUX GRENOBLOIS

Mais si au lieu de jeter l’argent par les fenêtres avec les biennales des villes en transition et autres opérations, elle se consacrait à ses tâches de base, si elle s’attelait aux indispensables réformes de structures que proposent Alain Carignon et ses équipes, elle serait en mesure de répondre aux attentes des grenoblois. De tous les quartiers.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *