MOBILIER URBAIN de PIOLLE: UN DANGER

A chaque turbulence climatique, vent, pluie… le mobilier urbain mis en place par la municipalité Piolle (Verts/PG) s’effondre. On voit tomber les affreux totems mis en place ( 250 000 € quand même!) pour remplacer les élégantes colonnes Morris Decaux .

Les panneaux de propagande posés un peu partout dans la ville – y compris dans les parcs et sur les places – encore plus légers décollent aussi et vont finir par faire des blessés.

Bientôt l’inénarrable Lucille Lheureux  Adjointe (Verts/PG) qui recommande fortement en cas de pollution de ne pas accompagner les enfants à l’école aux heures de pointe (!), d’aérer son appartement 10 mn par jour  ( et pas plus) et de continuer à marcher, va ajouter l’interdiction de sortir par grand vent!

Si on cumule avec  les multiples interdits pour circuler , des rues soudainement plongées dans le noir dans le cadre du “plan lumière” , le matraquage idéologique sur fonds publics on mesure ce que la ville devient pendant que E.Piolle disserte sur lepoint.fr expliquant ” nous inventons une nouvelle façon de vivre la ville” (!).Dans le cadre d’une interview de totale complaisance de Jérôme Béglé qui s’apparente à un échange publicitaire de type publi-reportage. Un type d’opération qui décrédibilise un peu plus les médias compte tenu de ce que vivent les grenoblois.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/02/20/mi-mandat-la-liste-des-120-tromperies-deric-piolle/

Place Victor Hugo encore la propagande ne tient pas debout
Place Victor Hugo encore la propagande ne tient pas debout

Grenoble devient une ville Kafkaïenne  tellement les Rouge/Verts grenoblois la complexifient et la rendent anxiogène. Il faudra bientôt un petit guide rouge pour y entrer ou simplement sortir de chez soi. Déjà une personne âgée habitant rue Dr Mazet  racontait à l’assemblée des habitants du centre ville qu’elle regardait par la fenêtre avant de sortir de chez elle pour savoir si la rue était dégagée compte tenu des populations qui y campent.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/18/grenoble-les-automobilistes-pris-au-piege-de-piolle/

Certains jours elle reste enfermée.

C’est la “ville en transition” qui est en train d’entrer dans le XXI eme siècle grâce au Grand Timonier qui la Guide.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/03/01/attention-ceci-est-une-publicite-payante-deric-piolle/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *