EAUX CLAIRES: la BÉTONISATION FAIT PEUR

« Dans la salle, des élus et autres acteurs po­litiques ont pu répondre aux habitants qui déplorent le « bétonnage à outrance» ou les squats notamment, et qui veulent davantage partici­per aux choix concernant Grenoble » raconte le DL (31/1/17) en rendant compte de l’Assemblée des Habitants des Eaux Claires.

Comme partout dans le nord de la ville, maintenant que le Sud explose sous l’effet de la bétonisation et de l’échec de la fausse mixité sociale, la municipalité Piolle (Verts/PG) a expliqué la «nécessité pour Grenoble de construire 3 061 logements sociaux » . Pour ce faire – elle ne l’a pas répété publiquement devant les habitants des Eaux Claires – chaque opération comporte 50 % de logements sociaux.

C.FERRARI (PS): “QUE CHACUN ACCEPTE QU’UN IMMEUBLE lui PRENNE LE SOLEIL” (!) 

Christophe Ferrari le Président (PS) de la Métro avait mis les pieds dans le plat et a  infirmé les propos de Vincent Fristot l’Adjoint (Verts/Ades) qui avait promis de ne rien construire qui supprime le soleil ou la vue sur les montagnes. Il a demandé que  «chacun comprenne la né­cessité de produire du loge­ment, et accepte qu’un nouvel immeuble lui gâche un peu la vue ou lui prenne une petite partie de “son” soleil… «  (DL du 18/2/17).

https://grenoble-le-changement.fr/2016/06/12/v-fristot-vertsades-stopper-lesplanade-berriat-abbaye-presquile/

E.PIOLLE (Verts/PG) POURSUIT LA DENSIFICATION de M.DESTOT (PS) 

Les élus présents ne se sont pas risqués de l’annoncer aux habitants des Eaux-Claires.

La municipalité Piolle poursuit d’ailleurs la politique Destot/Safar (PS) qui a rencontré le fort succès que l’on sait à Vigny-Musset, la caserne de Bonne et ailleurs. Une politique qui est d’ailleurs commune aux élus Verts/Ades et PS puisque les premiers ont conçu ces quartiers en étant aux commandes avec les seconds.

LA PRESQU’ILE SORT de TERRE SANS ESPACES VERTS NI PARKINGS 

C’est pourquoi E.Piolle et Maryvonne Boileau la Présidente (Verts/Ades) de Grenoble Habitat , une ancienne de laa municipalité Destot au logement, sont aussi dithyrambiques que les élus PS sur la Presqu’ile qui sort de terre. Pas d’espaces verts, pas de parkings ( sauf pour la banque) et une densité à couper au couteau en bordure de la voie ferrée. L’urbanisme des « villes de transition » !

https://grenoble-le-changement.fr/2016/11/22/presquile-la-nouvelle-villeneuve-sort-de-terre/

6 000 NOUVEAUX LOGEMENTS dans le DERNIER MANDAT DESTOT ! 

Dans son dernier mandat la municipalité a ainsi réussit à construire 6000 logements sans faire varier d’un iota le nombre de demandeurs invariablement scotché à 14 000! Probablement parce que la moitié sont des locataires qui veulent quitter les quartiers trop denses et dégradés que la gauche et les Verts continuent à construire.

http://www.republicains38.fr/logement-a-grenoble-les-faux-chiffres-de-le-municipalite/

LA MUNICIPALITE PIOLLE VEUT BÉTONNER LES EAUX CLAIRES

Le quartier des Eaux Claires peut s’inquiéter : la municipalité a choisi la rue du même nom pour densifier en hauteur. Déjà victime collatéral de la délinquance de Mistral , des agressions qui se sont multipliées, des voitures brûlées à la Savane, des rodéos incessant de scooter, de la baisse de la valeur des biens, la bétonisation de la rue des Eaux Claires devrait prendre en étau le secteur situé entre elle et la rue Rhin et Danube. Il serait fragilisé un peu plus, certaines familles moyennes choisissant de partir.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/11/27/les-eaux-claires-la-desolation/

LE COEUR DE VILLE DEVIENT INVIVABLE …

Cs phénomènes d’extension de la dégradation par capillarité se constate un peu partout dans la ville : la place St Bruno s’étend jusqu’au cours Jean Jaurés. Le quartier d’Alma Très Cloitres progresse vers Notre Dame et les vieilles rues et le projet de bétoniser la caserne de l’Alma serait le point final pour que le cœur de ville devienne invivable.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/24/alerte-e-piolle-vertspg-veut-aussi-betonner-lalma/

… ET LE SUD N’EST PLUS MAITRISÉ

Dans le sud la Villeneuve, Vigny-Musset et le Village Olympique ont maintenant le même niveau de délinquance, homogène. C’est pourquoi Eric Piolle annonce qu’il veut construire aussi sur Alpexpo ! Le nouveau quartier Flaubert entre Malherbe et Vigny-Musset pourrait comporter près de 1000 nouveaux logements sociaux.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/02/18/flaubert-encore-2000-logements-dans-les-quartiers-sud/

LA SUITE de l’URBANISME TRIOMPHANT de DUBEDOUT (PS) 

Avec la Presqu’ile qui sort de terre et l’esplanade demain, la municipalité bétonne de HLM le cours de la Libération à proximité de cette si superbe réussite de l’urbanisme socialiste triomphant de Dubedout, le Lys Rouge. Ou encore l’avenue Jean Perrot à coté de Jouhaux. C’est toute la ville qui est en train de se défaire.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/02/24/betonisation-les-elus-de-gauche-et-vertsades-sur-la-defensive/

LA RÉSISTANCE des HABITANTS S’ORGANISE

Les annonces de la municipalité Piolle aux Eaux Claires ont montré qu’un peu partout la résistance des habitants s’organise: aux Eaux-claires comme ailleurs on n’accepte de moins en moins cette fausse culpabilisation qui permet aux élus de gauche et Verts d’avancés masqués pour créer des Bantoustans électoraux à leur botte au détriment du vivre ensemble.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *