ATTENTION: CECI EST UNE PUBLICITÉ PAYANTE d’Éric PIOLLE

“Ne pas y voir (seulement !) une opéra­tion de communication de l’équipe municipale écolo­giste et citoyenne de Grenoble” demande Eve Moulinier dans le DL ( 28/2/17) . Une municipalité qui n’est pas une “équipe” car elle brinquebale et certains de ses membres s’en désolidarisent avec fracas , qui n’est évidemment aucunement ” écologiste” sinon pour capter les suffrages et pas du tout ” citoyenne” puisque cette appellation  est une simple opération d’enfumage, comme cela a été amplement démontré.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/09/29/le-faux-reseau-citoyen-et-beatrice-bonacchi-trompent-les-grenoblois/

E.PIOLLE VEUT ÉCHAPPER à TOUT PRIX AU BILAN MI-MANDAT

Pour échapper au bilan de la mi-mandat et rendre des comptes le service de com’ de Piolle a inventé la “biennale des villes en transition” dont le coût n’est jamais pas révélé.  Car il y met le prix. Par contre le budget publicitaire est conséquent à voir les encarts qui fleurissent dans les journaux (1) . Lesquels, en retour, font une large place à l’opération. Le DL lui consacrait encore deux pages ce 28 février!

https://grenoble-le-changement.fr/2017/02/20/mi-mandat-la-liste-des-120-tromperies-deric-piolle/

PAS QUESTION des FERMETURES DE BIBLIOTHÈQUES….

La ville en transition ne traitera pas de la fermeture des bibliothèques, maison de quartier, de l’insécurité , de l’hécatombe commerciale ou des pertes d’emplois engendrées par la décroissance assumée. Personne n’en parle.

… “CAR LA TRANSITION PEUT CRÉER des EMPLOIS…” ( Bernard Méric)

Au contraire. Lundi sur une page c’était Bernard Méric un sympathique photographe à vélo choisi lui aussi par la municipalité Piolle qui rendait compte de son travail.  « La transition peut créer des emplois et des opportunités dans le commerce », expliquait le photographe qui s’y connait.  “Qui s’est aussi intéressé à l’habitat (avec notamment le prototype Terra Nostra à La Bifurk) et à la mobilité, avec une « forte notion de services » et le retour de métiers de réparateurs et entrepreneurs à vélo.” (DL 27/2/17)

https://grenoble-le-changement.fr/2017/02/26/hecatombe-jean-perrot-apres-la-boulangerie-lauto-ecole/

LES GRENOBLOIS VOIENT L’HÉCATOMBE COMMERCIALE

Tout n’est il pas dit? Les grenoblois voient en effet de visu les “opportunités dans le commerce” avec l’hécatombe commerciale, ils fondent aussi autant d’espoir avec les maisons de Terra Nostra qu’ils en ont fondé avec l’urbanisme de Villeneuve qui devait – déjà- selon ses chantres qui n’y vivent pas,  engendrer l’homme nouveau.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/02/18/flaubert-encore-2000-logements-dans-les-quartiers-sud/

LES RÉPARATEURS de VÉLOS, les MÉTIERS de DEMAIN

Quant aux métiers de réparateurs de vélos qui peut le nier? Bernard Méric tombe bien puisqu’un membre du comité de soutien de Piolle a proposé que l’Orangerie qui doit avoir besoin de 800 à 1M € de remise en état soit affectée à ce commerce-là. C’est l’économie mixte comme on l’aime: l’investissement sur fonds publics , la semaine de travail raccourcie et le petit bénéfice au baba-cool gaucho engagé.  Les gens sérieux sont actionnaires à Singapour.

http://www.republicains38.fr/la-societe-de-e-piolle-les-aides-sont-publiques-a-grenoble-les-benefices-a-singapour/

MM MONGABURU, MARGUET, BESSON, (Verts/PG/ADES) ” ENTREPRENEURS à VÉLOS”

Mais il y a aussi la version un peu plus industrielle des “métiers d’entrepreneurs à vélos” vantés par Bernard Méric  que MM.Mongaburu (Verts/Ades)  Raphaël Marguet (Verts/PG) et Maël Besson PDG proche des élus ont tenté d’expérimenter avec rapacité .

https://grenoble-le-changement.fr/2017/02/10/marches-du-velo-soupcons-de-trafic-dinfluence-des-vertsades/

Comme on le constate l’un passe le sel tandis que l’autre tend la moutarde et qu’un troisième assaisonne. Un autre commente à vélo en se baladant dans la ville. C’est le “débat” tel que la municipalité l’affectionne. Celui qui ne se déroule qu’entre personnes du même avis mais toujours sur fonds publics.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/02/10/marches-du-velo-soupcons-de-trafic-dinfluence-des-vertsades/

N.HULOT le CANDIDAT de PIOLLE AUX PRÉSIDENTIELLES COMME PARRAIN

De plus  c’est Nicolas Hulot le candidat que Piolle avait souhaité pour remplacer Hamon, Jadot et Mélanchon  qui parraine la biennale ! Il n’y a pas de petits profits politiques. Car l’opération l’est entièrement ,politique et marketing et le conflit d’intérêt ne pose aucune question à nos pères la vertu.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/02/06/de-jl-melanchon-a-c-duflot-et-n-hulot-eric-piolle-titube/

LA DIVERSITÉ S’ARRÊTE AUX ROUGE/VERTS et AFFIDÉS !

Il s’agit d’un montage comme les Rouge/Verts y sont accoutumés et avec  la conférence de présentation on ne peut pas s’y tromper . Eric Piolle était entouré de Georges Oudjaoudi Vice Président (Verts) de la Métro, Stéphanie Pessenti (citélib) Mondane Jactat Adjointe (Verts/PG) l’inévitable Fabienne Mahrez présente au titre d’Alternatiba mais aussi candidate (Verts) aux départementales et  représentante du collectif Roosevelt , protégeant Eric Piolle qui devrait en être exclu étant actionnaire à Singapour, Bernard Méric , photographe qui chante les louanges de l’opération  et César Lechemia du collectif ” Autonome alimentaire” qui ne doit pas être loin d’eux ! C’est dire la diversité.

“L’INNOVATION DANS LES SOLIDARITÉS”… BAISSE LA SUBVENTION DU CCAS

Les “événements” sont de l’enfilade de perles qui n’engage à rien. On passe de la “mobilité autrement” ( on connait) à la fameuse ” transition environnementale” qui permet tout et n’importe quoi. Bien entendu la municipalité qui baisse les budgets du CCAS et des centres de santé, réduit les services de proximité aux grenoblois va débattre de “l’innovation dans les solidarités “et de ” l’action publique en proximité “(!). Pourquoi se gêner? Même les jardins sont ” de transition”.

UN MINISTRE DU BONHEUR APRÈS CELUI du TEMPS LIBRE EN 1981

Il y aura le Ministre Equatorien du Bien Vivre Freddy Ehlers, puisque l’Equateur , pays très représentatif est l’un des modèles de nos phares locaux. Il faut en effet un Ministre pour que les “citoyens atteignent le plus haut niveau de bonheur possible”. ça rappelle le passage de la nuit à la lumière, mai 1981 avec le Ministre du Temps Libre!  Tout ça est daté, has been , ringard de ringard. On se demande comment ces billevesées peuvent encore être énoncées à l’échelle d’une municipalité ?

Bien entendu il y a toujours quelques idiots utiles qui se jettent chaque fois  sous la lumière quelle qu’elle soit sans regarder qui éclaire. Mais globalement c’est d’une pauvreté et d’un convenu affligeants.

DL: ” TOUS LES REGARDS INTERNATIONAUX VONT SE TOURNER VERS GRENOBLE “

Le DL énumère les villes jumelles de Grenoble qui ne peuvent que  participer à titre classique de réciprocité tandis que “la présence de Copenhague (Danemark), Bristol (Angleterre) et Tübin­gen (Allemagne) reste enco­re à confirmer.” (!) Le gogo devrait être impressionné. D’ailleurs le DL conclut: “Nul doute donc que, pen­dant ces quatre jours à la to­nalité politique bien affichée, tous les regards des médias nationaux et interna­tionaux vont se tourner vers Grenoble.”

Qui en doute?

(1) Rappelons pour rire l’une des nombreuses postures de Saint Piolle selon laquelle la ville n’aurait plus recours à la publicité payante!

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *