FERMETURE de GRENOBLE: E.PIOLLE ASPHYXIE LA VILLE

En lançant les travaux de fermeture de Grenoble avant même le vote du Conseil Municipal Eric Piolle (Verts/PG) démontre son total mépris des assemblées élues. Ces dernières semaines pendant que la pseudo concertation se déroulait la municipalité et la Métro travaillaient au calendrier des travaux!

https://grenoble-le-changement.fr/2016/06/15/fermeture-de-grenoble-commercants-intentent-recours/

C.FERRARI (PS), Y.MONGABURU (Verts/Ades), H.SABRI (Verts/Ades): AUX ORDRES

Christophe Ferrari Président (PS) de la Métro, Yann Mongaburu Président (Verts/Ades) du SMTC et Hakim Sabri Président (Verts/Ades) de la Compagnie de Chauffage se coordonnaient pour appliquer les décisions du Grand Timonier et mettre en route immédiatement les travaux . Engagés dès lundi rue Lesdiguières ils seront suivis par ceux de l’avenue Agutte Sembat. Pendant 6 mois la dernière entrée de Grenoble sera très difficilement praticable et la circulation interne rendue très difficile.

https://grenoble-le-changement.fr/fermeture-de-grenoble-rien-nest-joue/

E.PIOLLE: IL N’Y AURA AUCUNE INDEMNISATION 

Aucun avertissement aux grenoblois, aucune facilité pour les commerçants, aucune précaution pour les salariés et les consommateurs. Dans la continuité de la municipalité Destot/Safar (PS) qui a créé la première grande hémorragie économique en ne mettant pas en place un système performant d’indemnisation lors des travaux du Tram E, Eric Piolle a aussi annoncé qu’il n’y aurait aucune indemnisation pour perte de chiffre d’affaires et d’emplois.

http://www.republicains38.fr/smtc-et-commerces-le-scandale-de-lindemnisation/

PREMIERE LIGNE de TRAM avec CARIGNON: AUCUN RIDEAU BAISSE 

Il est loin en effet le temps ou la municipalité Carignon, après un référendum exemplaire, organisait la réalisation de la première ligne de Tram en organisant l’accès à la ville et en indemnisant les activités en temps réel , aucun commerce ne baissant le rideau.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/06/22/referendum-le-22-juin-1983-53-de-grenoblois-repondaient-oui-au-tramway/

LES CONSEQUENCES des TRAVAUX NE DONNERONT LIEU à AUCUN CHANGEMENT

Cerise sur le gateau si on ose dire, les élus de gauche et Verts/Ades ont précisé vendredi lors du débat à la Métro que les conséquences sur l’activité économique et la pollution engendrée par les reports de circulation de ces 6 mois de travaux ne pourraient en aucun cas remettre en cause la décision de fermer l’axe Lyautey/ Sembat!

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/21/grenoble-a-coeur-une-alternative-a-la-fermeture-de-grenoble/

Il est en est encore qui estiment que la bataille n’est pas politique. Elle l’est totalement aux sens de la survie de la cité et également parce que les dogmes de ces élus sont supérieurs à la vie des Grenoblois.

DES PERTURBATIONS POUR DE LONGS MOIS 

Ces première images démontrent les perturbations que vont subir les Grenoblois pendant de longs mois: les élus de gauche ont pourtant l’exemple des trop longs travaux du Tram E qui ont fait perdre à Grenoble une clientèle qui n’est jamais revenue.

L’ASPHYXIE de la VILLE 

Avec les annonces anxiogènes ( pollution, zone 30, vignettes, disque bleu, interdiction des livraisons …) l’attractivité de la ville-centre est mise chaque fois en cause.

Les chantiers de la rue Lesdiguières et Agutte Sembat sont des poisons supplémentaires: Grenoble est réputée inaccessible, l’idée qu’il faut l’éviter et se tourner vers d’autres villes est dominante. La municipalité le sait et organise la baisse de la consommation pour favoriser la décroissance. Tant pis pour les 5000 emplois menacés victimes collatérales du bonheur promis à tous.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/10/27/fermeture-da-sembat-le-risque-du-plus-grand-plan-social-iserois-selon-la-cci/

Les images de ce Grenoble qui se ferme sans aucune alternative ni débat conduisent la ville à l’asphyxie.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

7 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *