VENDREDI à PARTIR de 8 H 30 devant la MÉTRO, MANIF ANTI PIOLLE

La manifestation de protestation contre la décision de fermer l’avenue Agutte Sembat est avancée à 8 h 30  ce vendredi 3 février devant le siège de la Métro, rue Malakoff à Grenoble.

Les élus PS/PC/Verts/Ades et du Parti de Gauche doivent en effet voter cette mesure, en refusant toute étude d’impact préalable alors que le collectif apolitique “Grenoble à Coeur” propose une solution alternative. Les élus majoritaires refusent même de l’étudier!

http://www.republicains38.fr/fermeture-de-grenoble-la-municipalite-refuse-letude-dimpact/

F.BAZÈS: “ALERTER LES HABITANTS SUR CE QUI SE PRÉPARE”

Les organisateurs expliquent dans le DL (31/1/17) qu’ils “veulent alerter les habitants de ce qui se prépare. On demande un moratoire pour avoir le temps d’en discuter” a en effet précisé François Bazès membre du collectif et Vice Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/21/grenoble-a-coeur-une-alternative-a-la-fermeture-de-grenoble/

Agutte SEMBAT N’EST PAS DANS LES 120 ENGAGEMENTS de PIOLLE 

Les Unions commerciales et les Unions de Quartiers concernées ne veulent pas aller plus loin dans la formulation ce qui démontre leur modération. Pourtant l’autisme total auquel elles ont à faire face de la part d’élus qui désirent imposer des dogmes sur des réalités justifierait plus d’impatience. D’autant que ces élus ne sont mandatés par personne  pour un tel projet.

En effet la fermeture de l’avenue Agutte Sembat ne figure dans aucun des 120 engagements pris par Piolle devant les Grenoblois. Il serait paradoxal qu’il trahisse la plupart de ses 120 engagements et que ses 40 % de voix à Grenoble impose le seul qu’il n’ait pas pris aux 450 000 habitants de l’agglomération !

https://grenoble-le-changement.fr/2016/11/07/promesses-trahies-les-120-casseroles-de-e-piolle-vertspg/

LA COLÈRE des GRENOBLOIS CONTRE UNE MÉTHODE DÉTESTABLE 

La méthode de la municipalité Piolle est la même pour tous les sujets: bibliothèques, stationnement, emplois, bétonnage de la ville , malpropreté, insalubrité insécurité, elle ment, biaise, triche, trompe par tous les moyens. Elle mérite donc d’être dénoncée globalement.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/29/democratie-locale-le-temps-des-faussaires/

Les exemples s’accumulent sur le dos des grenoblois: des secteurs très diversifiés, des grenoblois de toutes tendances politiques sont touchés. Pour nous il s’agit d’une manifestation “anti-Piolle” en ce sens qu’il s’agit bien de combattre une politique et un système dont Eric Piolle est le porte drapeau.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/19/esplanade-les-habitants-condamnent-la-bassesse-de-la-municipalite/

C.FERRARI et les ÉLUS PS: UNE RESPONSABILITÉ ÉCRASANTE 

Ce n’est pas la peine de se cacher derrière son petit doigt quand on connait les méthodes des Rouge/Verts grenoblois qui n’ont peur que de la force de l’expression populaire. Il ne faut pas se tromper non plus: si les élus socialistes, Christophe Ferrari le Président de la Métro en tête, ont une responsabilité écrasante en obéissant aux injonctions de la municipalité grenobloise afin de conserver leurs Vice-Présidences vides de contenu, ils ne sont que l’instrument consentant d’une décision prise par Eric Piolle et son petit clan.

L’ABSTENTION de QUELQUES PS POUR FAIRE PASSER LE PROJET 

L’abstention prévue de Marie Jo Salat Vice Présidente (PS) et Jérôme Safar élus PS au Conseil municipal et de quelques comparses a pour seul objet de faire croire à un désaccord en veillant bien à ce que le projet soit voté. Toujours cette politicaillerie qui fait tant de mal à Grenoble depuis 21 ans en faisant chaque fois reculer la ville.

Les conséquences sont en tout cas très graves:  5000 emplois menacés, aggravation de  la pollution par 15 000 véhicules reportés sur les boulevards et la Rocade et fuite des familles, des artisans, des professions libérales qui ne pourront plus vivre ni accéder au centre ville.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/10/27/fermeture-da-sembat-le-risque-du-plus-grand-plan-social-iserois-selon-la-cci/

" Grenoble à coeur" rappelle sa demande sur une affiche donnée aux commerçants

Le collectif “Grenoble à Coeur” propose une alternative à la fermeture d’Agutte Sembat : Eric Piolle refuse de l’étudier 

Les habitants de l’Esplanade, les usagers des bibliothèques, les communaux ou l’UNPI38, tous ceux qui s’expriment en plusieurs occasions doivent saisir celle-ci pour dénoncer avec plus de force des orientations qui tournent le dos au progrès avec des mots qui disent le contraire.

Oui il s’agit bien de s’opposer à la politique conduite par Eric Piolle en manifestant contre elle et lui.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *