Alerte: E.PIOLLE (Verts/PG) VEUT AUSSI BÉTONNER L’ALMA

Le dernier ilot de respiration du centre ville est menacé. Au détour de l’exposition Piollesque de l’ancien Musée de peinture place de Verdun on peut lire que les Grenoblois attendent que soit recréé ” le lien” entre la partie ancienne et la rue Très Cloitres et l’le Verte. En effet un obstacle empêche cette fluidité, installe une coupure dommageable: la caserne de l’Alma.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/20/grenoble-factory-e-piolle-recommence-du-destot-place-de-verdun/

Les militaires ont en effet été les seuls à résister à la bétonisation de la ville. Leur espace demeure aéré et produit comme une respiration dans la ville. Intolérable évidemment.

Eric Piolle cite donc en exemple “le modèle”  du quartier de Bonne avec le choix de la densité intensive, des espaces verts à minima et de l’absence d’anticipation sur les écoles ce qui contraint maintenant à réduire encore le parc Hoche voisin. La valeur des biens de Bonne se réduit aussi du fait du poids du logement social. Commercialement aussi , à côté de quelques exceptions, les difficultés sont importantes et des emplacements n’ont toujours pas preneurs.

LA CONTINUITÉ DANS LE BÉTONNAGE

La municipalité Piolle n’a pas osé citer l’autre modèle voisin plus proche géographiquement: l’urbanisme Dubedout (PS) des années 70 quand on rasait le bâti remarquable pour densifier maladivement en logement social comme on le voit rue Très Cloitres ( côté impair). Le côté pair réhabilité et diversifié est l’oeuvre de la municipalité Carignon.

http://<<</il-y-a-40-ans-dubedout-ps-detruisait-le-quartier-tres-cloitres/

Elle ne prend pas pour exemple non plus la caserne Reyniès-Bayard qui a été urbanisée par la municipalité Carignon avec un parc de… 5,5 hectares en son centre! Pour un nombre d’habitants moitié moindre qu’à Bonne.  Les Rouge/Verts grenoblois qui parlent de la ” ville de transition” sont bien dans la continuité du bétonnage: Villeneuve, Vigny-Musset, Bonne, Berriat,  Jean Macé, Presqu’ile… demain l’esplanade.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/12/08/villeneuve-la-renovation-plus-couteuse-que-la-valeur-dun-logement/

ALMA: LE DANGER EST IMMINENT. 

Bref le danger pour l’Alma est imminent. Même si la réalisation est lointaine, la municipalité installe un discours “de lien”, de mettre fin à “une coupure” afin que la musique d’ambiance accoutume à l’idée du bétonnage massif.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/12/29/grenoble-le-changement-demande-un-moratoire-sur-labattage-des-arbres/

Pourtant le centre ville, la ville, ont besoin d’espaces verts: en étant descendu à 14,6 M2 par habitant ( probablement encore moins aujourd’hui) contre 31 M2 pour la moyenne des grandes villes , Grenoble est dans une situation alarmante. Un centre ville inaccessible en voiture devient inhabitable pour les familles. Sans jardins pour les enfants non plus.

Grenoble respire de plus en plus mal: la voiture n'est pas la première responsable...
Grenoble respire de plus en plus mal: la voiture n’est pas la première responsable…

POURQUOI PAS UN PARC DANS LE CENTRE VILLE ? 

La caserne de l’Alma devrait être l’occasion de réaliser enfin un nouveau parc qui permettrait à tout le secteur depuis la rue très cloitres en passant par Sainte Claire, République et Hébert  de disposer d’une espace de respiration qui fait tant défaut.Les grenoblois doivent donc demeurer en alerte afin d’empêcher que l’inéluctable se produise. Car après l’exposition la municipalité Piolle affirmera que sa décision résulte de la demande et qu’après une longue consultation elle met en place la “co-construction” du projet!

https://grenoble-le-changement.fr/2016/11/22/presquile-la-nouvelle-villeneuve-sort-de-terre/

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *