C.FERRARI (PS) RECRÉE LES PONTS à CIRCULATION ALTERNÉE…

 

Après la vignette auto des années 50, le disque de stationnement des années 60, la piétonnisation des années 70, les élus PS/PC et Verts/Ades qui dirigent la Métro avec le Parti de Gauche reviennent au pont à la circulation alternée.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/11/apres-les-vignettes-le-retour-des-disques-de-stationnement/

Une situation que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre : arrivé devant un pont il faut s’arrêter et d’abord observer pour savoir si un véhicule n’est pas déjà engagé. Attendre. Si un autre véhicule s’engage à sa suite attendre encore. Surveiller attentivement le moment ou l’on peut s’engager vite afin de bloquer le véhicule suivant d’en face avant qu’il ne s’engage. C’est la circulation alternée. En failli s’agit d’un pont à une voie de circulation.

CAUSE d’ACCIDENTS, DE BOUCHONS et de POLLUTION

L’agglomération Grenobloise aura bientôt la chance de renouer avec cette situation à laquelle des générations se sont obstiné à mettre fin car elle était cause d’accident et de pollution. Le bouchon est en effet une des sources principales de la pollution.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/02/01/pollution-la-carte-qui-accable-e-piolle-et-c-ferrari/

Mais sur injonction du Grand Timonier Grenoblois Eric Piolle (Verts/PG), Christophe Ferrari (PS) et le ridicule exécutif de la Métro qui, obéit aux ordres les plus imbéciles, le nouveau pont Bergonzoli qui sera reconstruit à St Martin le Vinoux et devrait être mis en service en 2018 aura cette nouvelle configuration.

Il disposera d’une voie unique pour les voitures et d’une  une passerelle piétons/ ­cycles de…  3,40 m de large.

https://grenoble-le-changement.fr/2017/01/10/piolle-exclut-2-elus-de-sa-majorite-de-toutes-les-reunions/

Yannick Ollivier Vice Président PS de la Métro se déclare impuissant à obtenir un pont à deux voies pour traverser sa commune ! " la Métro n'a pas voulu" dit il. Qui c'est la Métro?
Yannick Ollivier Vice Président PS de la Métro se déclare impuissant à obtenir un pont à deux voies pour traverser sa commune ! ” la Métro n’a pas voulu” dit il. Qui c’est la Métro? ( photo le DL)

Y.OLLIVIER VICE PRESIDENT (PS) : “LA MÉTRO N’A PAS VOULU”

Yannick Ollivier le Maire (PS) de St Martin le Vinoux a affirmé au DL (5/1/17) : “Je me suis bat­tu à la Métro pour qu’on dimi­nue la largeur de la passerelle piétons-­cycles de 40 cm, ce qui aurait permis d’élargir la par­tie pour les voitures et de la passer à deux voies au lieu d’une. Mais la Métro n’a pas voulu. Dommage.”

Il faut préciser que Yannick Ollivier est… Vice Président de la Métro chargé de Aménagement du territoire, risques majeurs et projet métropolitain. Que c’est son collègue L.Bustos (PS) qui est sur le papier chargé de la voirie et que le président de la Métro (PS) est officiellement Christophe Ferrari. Il compte également Fabrice Hugelé (PS) comme Vice président qui serait chargé de l’ Économie, l’industrie,le  tourisme et l’attractivité du territoire(!). En fait rien.

http://www.republicains38.fr/a-480-f-hugele-ps-veut-faire-taire-les-entreprises/

LES VICE PRESIDENTS PS SONT DES FIGURANTS RÉMUNÉRÉS

Quand Yannick Ollivier raconte son impuissance et sa faiblesse en expliquant que “la Métro n’a pas voulu” il confirme ce que les habitants de l’agglomération grenobloise constatent. Il y a d’un coté des figurants rémunérés, vice présidents fictifs que sont les élus PS et Adis  et de l’autre le vrai pouvoir exercé par un clan ultra minoritaire, avec Eric Piolle, les élus Verts/Ades/PG. Ainsi une minorité grenobloise (40 % des voix) impose t elle à tous les habitants de l’agglomération ses diktats et ses dogmes.

Demain le Pont Bergonzoli à St Martin le Vinoux  sera une source d’accidents, de pollution, de temps perdu dans une agglomération déjà hypertrophiée du fait de ses retards en matière de voirie. Comme avec tous les dossiers de sa commune (sécurité, stationnement, commerce…) Yannick Ollivier regarde passer les trains et commente. C’est un élève d’Hollande.

LA PLEUTRERIE DES ÉLUS PS de L’AGGLO VA COÛTER TRÈS CHER

Les premiers responsables de ces marches arrière absurdes sont évidemment les membres de la majorité Rouge/Verts Grenoblois mais MM Ferrari, Ollivier, Bustos, Hugelé et quelques autres caciques locaux du PS, par leur abdication, auront autant de comptes à rendre que les autres dans le futur. Leur pleutrerie va en effet coûter très cher.

EN 90 Alain CARIGNON CONSTRUIT UN PONT à DEUX VOIES et une PISTE CYCLABLE 

En 1990 Alain Carignon, Maire de Grenoble et Président du Conseil Départemental obtenait du département la construction du superbe Pont d’Oxford afin de désenclaver la presqu’ile, le synchrotron et assurer une sortie Nord à Grenoble. Avant “la transition écologique” il avait créé les pistes cyclables au bord de l’Isère et demandé que  le Pont d’Oxford fasse une large place sécurisée aux piétons et aux vélos.

Mais le département avait aussi prévu que les voitures puissent se croiser. Ce ne sera désormais plus le cas maintenant qu’Eric Piolle fait entrer Grenoble et l’agglomération dans le XXI ème siècle…

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *