COMMERCE: pour E.PIOLLE la FAUTE à ST MARTIN D’HÉRES!

Eric Piolle n’a pas digéré la manifestation du 5 décembre dernier. Pas plus que la pétition des bibliothèques, le boycottage des habitants de l’esplanade ou l’insistance des Unions de Quartiers à revoir ses tarifs du stationnement résident suite au vote massif de refus des grenoblois qui ont désavoué la municipalité.

Dans la tradition des groupuscules gauchiste sur chaque sujet il veut détourner l’attention et fournir une autre cible.

20 FOIS PLUS de COMMERCES à VENDRE QU’A NANTES

Ainsi la situation commerciale très difficile de Grenoble en comparaison des autres villes – avec 600 commerces à vendre Grenoble en compte 20 fois plus que les villes comparables – est due selon lui  à St Martin d’Hères.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/02/18/commerce-le-centre-ville-en-croissance-a-nantes/

La carte du "Monde" qui place le commerce Grenoblois avec les villes en déclin ( Clermont Ferrand, Limoges) tandis que Strasbourg, Bordeaux, Lyon progressent
La carte du “Monde” qui place le commerce Grenoblois avec les villes en déclin ( Clermont Ferrand, Limoges) tandis que Strasbourg, Bordeaux, Lyon progressent

la FAUTE AU CENTRE COMMERCIAL QUI OUVRE EN 2020 !

Dans le DL (14/12/16) il saisit l’occasion du projet Neyrpic qui va créer un nouveau centre commercial sur la commune de banlieue pour expliquer que tout est de la faute de ces centres commerciaux.  Sauf que celui de St Martin d’Hères verra le jour en 2020.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/02/08/commerces-au-bord-du-declin-de-la-commercialite-selon-le-monde/

Il oublie évidemment Grand Place qui a été le premier centre commercial de l’agglomération créé par… la municipalité Dubedout (PS) avec le soutien des Verts/Ades. Le premier centre ou les parkings étaient gratuits en concurrence frontale avec le centre ville. Il est vrai que dans la grande tradition du “tout et son contraire” il était orné d’une fresque anti capitaliste et anti consommation pour se dédouaner!

Place Grenette: St Martin d'Hères n'est pas responsable de cet environnement!
Place Grenette: St Martin d’Hères n’est pas responsable de cet environnement!

LA SUPPRESSION du STATIONNEMENT N’Y EST POUR RIEN?

Ainsi les 2200 places de stationnement supprimées en surface en 10 ans par la municipalité Destot (PS), politique qu’il poursuit systématiquement comme on le constate rue Lanoyerie à l’estacade n’est pour rien dans les difficultés ? Que serait Grenoble en la matière sans les grands parkings silos de la municipalité Carignon ?

https://grenoble-le-changement.fr/2016/12/13/grenoble-les-interdits-de-se-deplacer/

LE SCANDALE de la NON INDEMNISATION PENDANT les TRAVAUX du TRAM

Ainsi la non indemnisation des commerces pendant les 4 années d’interminables travaux du Tram E qui a fait tomber des dizaines et des dizaines d’entre eux, position qu’Eric Piolle a confirmé indiquant qu’il n’y aurait pas d’indemnisation pendant les travaux d’Agutte Sembat n’y est pour rien ?

http://www.republicains38.fr/smtc-et-commerces-le-scandale-de-lindemnisation/

La bétonisation de la ville et sa paupérisation n’ont aucune conséquence sur la vie des commerces, pas plus que la saleté, l’absence d’embellissement et l’insécurité endémique ?

Côté gauche de la rue Lanoyerie la municipalité Piolle supprime des dizaines de places à proximité du marché de l'estacade: la faut à St Martin d'Hères?
Côté gauche de la rue Lanoyerie la municipalité Piolle supprime des dizaines de places à proximité du marché de l’estacade: la faute à St Martin d’Hères?

LA FERMETURE PARTIELLE de L’ACCÈS BASTILLE

La fermeture partielle de l’accès Bastille sans compensation qui a tué le commerce du cours Jean Jaurès et demain la fermeture voulue de l’avenue Agutte Sembat et des 15 000 véhicules qui transitent parmi lesquels 10 000 s’arrêtent dans la ville a été et sera sans conséquence sur le chiffre d’affaires des commerces qui est alimenté à 47 % par les clients extérieurs ?

https://grenoble-le-changement.fr/2016/09/10/cours-jean-jaures-lhecatombe-commerciale-se-poursuit/

Non.Dans le DL Eric Piolle se pose en…défenseur de l’emploi du commerce alors que la Chambre de Commerce et d’Industrie indique qu’avec la fermeture d’Agutte Sembat il va être l’auteur du « plus gros plan social de l’Isère » avec 5000 emplois menacés.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/10/27/fermeture-da-sembat-le-risque-du-plus-grand-plan-social-iserois-selon-la-cci/

ZONE PIÉTONNE EN TÂCHE D’HUILE : IMPOSER UN TYPE D’HABITANT

En étendant la zone piétonne en tâche d’huile et en supprimant l’accès voiture, il limite aux seuls transports en communs, piétons et vélos l’accès à la ville.  Alors que l’habitant peut être successivement dans ses déplacements l’un ou l’autre en fonction de ses impératifs  familiaux, professionnels ou ses loisirs . Donc aussi parfois usager de la voiture.

Les Rouges/Verts Grenoblois veulent imposer un type d’habitant et d’usager de la ville et l’imposer par tous les moyens (vignette auto, prix du stationnement, fermeture des voiries, contrôles des véhicules qui peuvent entrer en ville, suppression des places de parkings, zone piétonne suffisamment étendue pour interdire aux familles d’y vivre comme à tous les métiers qui ont besoin d’un véhicule ..)

E.Piolle veut faire de Grenoble une vaste place Grenette. Quelle famille veut vivre dans cette ambiance?
E.Piolle veut faire de Grenoble une vaste place Grenette. Quelle famille veut vivre dans cette ambiance?

INCAPABLES D’ENTRETENIR LES ZONES PIÉTONNES ACTUELLES

Ils sont dans l’incapacité d’entretenir les zones piétonnes actuelles, véritable dépotoir, dans lesquelles ils posent des rustines de goudron comme place Grenette ou encore places Notre Dame et Sainte Claire qui avaient été valorisées par la municipalité Carignon ( Musée de l’Evêché, façade de la cathédrale, fouilles archéologiques, mise en valeur de la Halle Sainte Claire..) souillant le centre ville de façon indélébile.

Incapables bien entendu de gérer les bandes avinées, parfois agressives qui occupent largement l’espace public ce qui aboutit à interdire la sortie dans la rue de tous les publics fragiles dont les personnes âgées qui cherchent à partir. C’est le but.

POURQUOI LA MÉTRO N’EMPÊCHE PAS ST MARTIN D’HÉRES ?

Mais cette politique et ces changements de population ont des conséquences directes, précises et actuelles sur l’hécatombe du commerce Grenoblois.

Le commerce Grenoblois sera certainement victime en 2020 du nouveau centre commercial de St Martin d’Hères qu’Eric Piolle pourrait très bien empêcher à la Métro puisqu’il cogére l’exécutif avec les Maires communistes, puisque ses amis Verts de sa municipalité ( Y.Mongaburu, C.Garnier,K.Habfast…) sont vice présidents avec eux et qu’il est le donneur d’ordre au Président Christophe Ferrrari (PS). Pourquoi ne le fait il pas?

L’ABSENCE  d’ÉLARGISSEMENT des CONTOURNEMENTS

Mais en attendant il est bien victime d’une politique qui réduit l’attractivité de la ville centre par des élargissements de contournements routiers qui n’ont jamais été réalisés depuis 20 ans à cause des élus PS/PC et Verts/Ades qui s’y sont toujours opposé.

Le commerce Grenoblois est victime de Michel Destot, Jérôme Safar, Jacques Chiron, Geneviève Fioraso les élus PS qui ont conduit ces politiques de fermeture des accès et laisser se dégrader la ville.

La rocade Sud et A 480 sont les 5 eme et 7 eme bouchons nationaux parce que les élus PS/PC et Verts/Ades ont toujours refusé les élargissements. Ce n'est pour rien dans la perte d'attractivité de Grenoble?
La rocade Sud et A 480 sont les 5 eme et 7 eme bouchons nationaux parce que les élus PS/PC et Verts/Ades ont toujours refusé les élargissements. Ce n’est pour rien dans la perte d’attractivité de Grenoble?

E.PIOLLE ACCÉLÈRE LA CHUTE

Aujourd’hui, avec l’aide de ces mêmes élus PS/PC à la Métro Eric Piolle accélère encore la chute et le déclin économique. Pour l’instant, St Martin d’Hères n’y est encore pour rien.
Eric Piolle ne trompera pas non plus le monde économique Grenoblois en le détournant des causes de ses difficultés  lui désignant  une fausse cible. Pas plus qu’il n’a pu détourner les bibliothécaires et les usagers par une communication sur la bibliothèque Alliance, pas plus qu’il n’a pu circonvenir  les Unions de Quartiers après le vote des Grenoblois sur les tarifs du stationnement, pas plus qu’il n’a pu tromper les habitants de l’esplanade avec sa fausse concertation.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/12/05/esplanade-les-habitants-boycottent-la-mascarade/

A LA MI-MANDAT les GRENOBLOIS ONT DÉCRYPTÉ

A l’approche de la mi-mandat les grenoblois ont totalement décrypté la méthode répétitive du clan qui monte les coups dans l’ombre et espère chaque fois se sortir d’affaire. Ce nouveau coup de com’ aura les mêmes effets que les précédents. Plutôt mobilisateur pour les commerçants qui, après le succès de leur première manifestation réfléchissent à une autre qui aurait encore plus d’ampleur : en janvier au moment ou Eric Piolle veut faire voter  la Métro sur la fermeture d’Agutte Sembat pour commencer les travaux avant le printemps.

https://grenoble-le-changement.fr/https://grenoble-le-changement.fr/2016/12/06/dans-la-rue-les-grenoblois-sopposent-aux-diktats-de-piolle/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *