140 POLICIERS MOBILISÉS pour PROTÉGER LA MANIF de la GAUCHE et des VERTS

Après les CRS pour protéger le conseil Municipal de Grenoble - on pourrait les revoir ce lundi 7 novembre devant la mairie - Eric Piolle et ses amis d'extrême gauche étaient protégés vendredi pour organiser la manifestation pro-migrants: "140 policiers, dont 70 CRS, venus notamment avec deux lanceurs d’eau, étaient pré­sents sur place" indique le DL ( 5/10/16) sur la foi d'éléments fournis par la préfecture de l'Isère. https://grenoble-le-changement.fr/2016/09/27/conseil-municipal-e-piolle-vertspg-a-nouveau-sous-la-protection-des-crs/ GRENOBLE : 5 QUARTIERS EN DIFFICULTÉS MAIS VEUT ACCUEILLIR TOUTE la MISÈRE du MONDE Autour de 500 personnes avec les élus de gauche et Verts/Ades (outre E.Piolle, C.Ferrari (PS) , R.Sulli et D.Queiros PCF...) pour soutenir qu'on peut accueillir toute la misère du monde à Grenoble. Dans une ville qui compte déjà 5 quartiers en dessous du seuil de pauvreté. N'y a t il pas urgence à les en sortir plutôt que d'accumuler les problèmes insolubles ? On sait que la municipalité Piolle a déclaré à son arrivée "inconditionnel" l'hébergement des étrangers en situation irrégulière. http://www.republicains38.fr/grenoble-hebergement-inconditionnel-pour-les-etrangers-irreguliers/ LA COLLECTIVITÉ NATIONALE REMPLACÉE PAR LA TRIBU Vendredi les élus défilaient d'ailleurs derrière une banderole indiquant "il n'y a pas d'étrangers sur cette terre". L'abolition des frontières, la dissolution de la Nation et du vivre ensemble, remplacés par le caïdat et les tribus est leur programme. On voit ou mène dans les quartiers cette politique conduite depuis 20 à Grenoble : l'absence de limite, d'interdit, la perte de toute délimitation a produit des jeunes déboussolés qui reconstituent des communautés dans la religion ou la délinquance. Jusqu'au drame. A Villeneuve une tribu a massacré Kevin et Sofiane pour des conflits de territoire. Pas de frontière? http://www.republicains38.fr/kevin-et-sofiane-le-proces-de-villeneuve-naura-pas-lieu/ NOS ROUGES/VERTS GRENOBLOIS NE VEULENT RIEN RÉGULER "Le mur interdit le passage, la frontière le régule" écrit Régis Debray dans "éloge des frontières". Mais nos Rouges/Verts Grenoblois ne veulent rien réguler. Tout le monde peut s'installer ou il veut quand il veut, en important les règles de vie qui sont les siennes. Dans ce chaos seule les mafias deviennent des forces organisatrices. On l'a bien vu camp Esmonin qu'Eric Piolle a été contraint de démanteler après avoir promis qu'il ne le ferait jamais. http://www.republicains38.fr/bidonville-esmonin-personne-pour-sauver-le-soldat-piolle/ 140 POLICIERS MOBILISÉS EN PÉRIODE D’ÉTAT D'URGENCE En attendant ces 140 policiers et CRS mobilisés pour empêcher un éventuel affrontement avec le Front National dont la provocation servait de prétexte à la manifestation, en cette période d'état d'urgence, est vraiment irresponsable  par rapport à l'intérêt général. Bien entendu les manifestants ont multiplié les tags dans l'espace public, souillé les édifices, les lieux privés. Chaque fois l'extrême gauche laisse des traces. Ceux qui paient l'impôt sont là pour réparer.
3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *