Pigeonnier, “Siesterie”, four a pain….LES GRENOBLOIS PEUVENT DÉCIDER !

  L’enfumage continue à vitesse grand V à Grenoble. Profitant du scrutin  -qui s'achève ce soir-  sur la pétition soumise par le Comité de Liaison des Unions de Quartiers (CLUQ) pour exiger de Piolle qu’il revienne sur la trahison de son engagement N°49 , la municipalité tente de contraindre les Grenoblois à voter sur les « budgets participatifs ». <<< /petition-contre-les-tarifs-de-stationnement-alain-carignon-appelle-a-voter/ LE GRENOBLOIS QUI VIENT VOTER CONTRE PIOLLE DOIT CAUTIONNER SA FUMISTERIE ! Chaque électeur est accueilli dans les bureaux de vote par une explication  sur la façon de voter. Au grenoblois qui est venu voter contre la décision de Piolle sur le stationnement on présente le choix qui est le sien entre une « siesterie au Parc Bachelard », un four à pain à Villeneuve ou l’installation de  pigeonniers  contraceptifs. Pour ne citer que l’exemple de Villeneuve, la municipalité Piolle a fermé la piscine couverte des Iris et elle annonce le départ du siège social du CCAS de Villeneuve sans débat, dans un quartier qui est classé 9 eme de France par le gouvernement en termes de pauvreté et de difficultés. Mais elle fait voter "oui" ou "non" pour l’installation d’un four à pain. Ils ne sont questionnés ni sur la fermeture de la piscine couverte, ni sur celle du siège du CCAS! Une honte. <<< /kevin-et-sofiane-le-proces-de-villeneuve-naura-pas-lieu/   LA RÉNOVATION URGENTE de la PLACE de METZ VA DEVENIR UNE "INITIATIVE CITOYENNE "(!) Ailleurs – place de Metz- l’espace et si dégradé, si abandonné  que la marche à pied devient difficile mais sa rénovation obligatoire et qui a déjà trop tardé sera présentée comme une initiative citoyenne. Une partie d’entre eux se laisse piéger et vote au hasard. Ils pensent que ce vote est lié au suivant sur le stationnement pour lequel ils se sont déplacés.  S’ils ont traversé la place de Metz ces derniers mois on imagine qu’ils préféreront cela au projet de «skatepark et forêt comestible »... <<< /place-de-metz-piolle-confirme-limposture-verte/
la place de Metz ! Il faut un vote pour savoir qu'elle est à rénover!
la place de Metz ! Il faut un vote pour savoir qu'elle est à rénover!
AUCUN VOTANT NE SIGNE de FEUILLE D'EMARGEMENT Ce qui permet à la municipalité Piolle de faire « cocorico » évoquant  une forte augmentation de la participation des  grenoblois au choix des projets des budgets participatifs. En effet l’année dernière ils avaient été un fiasco complet avec quelques centaines de participants malgré des moyens de propagande  considérables y compris des panneaux posés sur les places. Il n’est pas exclu que ces quelques centaines soient même pour partie de faux électeurs: tous ces scrutins sont organisés  sans aucun contrôle citoyen et aucun votant ne signe de feuille d’émargement ! " PAS de CONCERTATION " AVAIT ANNONCÉ -CYNIQUE-  E.PIOLLE AUX HABITANTS du CENTRE VILLE  Une autre partie de Grenoblois ne se laisse pas pièger et demande à voter sur la seule question pour laquelle elle s’est déplacée : le stationnement à propos duquel Eric Piolle augmente les tarifs jusqu’à + 150 % en ayant annoncé devant l’assemblée des habitants du centre ville qu’il n’y aurait « pas de concertation » à ce sujet ! Alors que son engagement 49 explique en détail le contraire. L'INQUIÉTUDE MONTE AU SUJET de la SINCÉRITÉ DU SCRUTIN  Mais cet enfumage sur le vote des budgets participatifs peut en cacher un autre : l’inquiétude monte à propos de la sincérité du scrutin. Les votants n’ont pas de feuille d’émargement à signer ce qui signifie que d’un simple clic il est possible de faire «voter » qui on veut. Le soupçon grandit quand on sait que Laurence Comparat (VertS/Ades) un pur produit du clan Avrillier/Comparat (ce dernier étant son père) officie derrière les écrans.  Elle est responsable de «  l’accès des citoyens à l’information » ( !) . Toujours ces anti-phrases qui cachent la réalité du rôle. <<< /les-elus-vertsades-une-pme-familiale-sur-le-modele-le-pen/ L.COMPARAT (Verts/Ades) DISTRIBUE UN DOCUMENT de PROPAGANDE à 70 000 EXEMPLAIRES! Une Laurence Comparat qui a fait distribuer un document de propagande à 70 000 exemplaires d'une valeur de 10 000 € selon le Cluq déséquilibrant un peu plus le débat. " Il y a la reprise sur ce document de propagande distribué comme la publicité des grandes surfaces, d’éléments de la documentation officielle de la Ville créant, de fait, une confusion pour les Greno­blois" explique Bruno de Lescure du Cluq ( DL du 14/10/16) L.COMPARAT : " JE PEUX COMPRENDRE QUE CE SOIT GÉNÉRATEUR de CONFUSION..." Ce qu'est contrainte de reconnaitre Laurence Comparat: "Je peux comprendre que cela soit générateur de confu­sion" dit elle au DL!  Afin de tricher un peu plus elle publie un communiqué du faux" Réseau Citoyen" dont nous avions annoncé en le dénonçant que la municipalité le ferait exister artificiellement par des communiqués type Pravda rédigés par le cabinet du Maire. Le clan Verts/Ades est très prévisible. Ses méthodes Avrillier ne changent pas. <<< /le-faux-reseau-citoyen-et-beatrice-bonacchi-trompent-les-grenoblois/ G.NAMUR ( CLUQ): " CETTE VOTATION CITOYENNE DEVIENT UNE CONTRE RÉFÉRENCE"  " Le coût de ce document, sa dis­tribution douteuse, sa forme douteuse... Il s’agit là du point ultime de la non ­équité que nous dénonçons depuis des semaines. Cette votation citoyenne (...)  ne devient pas une référence mais une con­tre­ référence..." ajoute Gilles Namur, président du Cluq. LES JEUNES de GLC DEMANDENT UNE COMMISSION de CONTRÔLE EN URGENCE Les jeunes du collectif «  Grenoble le changement «  demandent qu’une commission de contrôle soit mise en place d’urgence permettant de vérifier directement les heures des vote, les noms des votants afin de faire des sondages en les interrogeant sur leur déplacement physique au bureau de vote . Pour l’instant Eric Piolle fait la sourde oreille. <<< /votation-a-la-grenobloise-des-votants-a-linsu-de-leur-plein-gre/
Un groupe de jeunes dénonce
Un groupe de jeunes dénonce
SI LE RÉSULTAT PROCLAMÉ CE SOIR à 18 H N'EST PAS CONFORME à la VOLONTE GÉNÉRALE... Cette demande deviendra une exigence incontournable  si les résultats proclamés ce soir à l'hôtel de ville à 18 h ne correspondent pas à la volonté générale des grenoblois qui s'opposent largement à la méthode et aux augmentations insupportables des tarifs de stationnement pour les familles. Ils ne se laisseront pas faire. << /grenoble-petitions-piege-a-cons-assez-de-piolleries/ INTIMIDER PAR LE FAUX  Alain Besançon avait défini ainsi la pratique soviétique de la sidération : «  intimider par le faux, un faux si énorme si écrasant qu’il tire sa force sidérante de l’invraisemblable audace avec laquelle il est imposé « .C’est celui-là qu’il nous faut combattre. <<< le-parti-de-gauche-eric-piolle-ne-voit%C2%AD-il-pas-que-la-grogne-monte-de-plus-en-plus/

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *