VOTATION à la GRENOBLOISE: ” DES VOTANTS à L’INSU de LEUR PLEIN GRÉ”

Des jeunes membres du collectif « Grenoble, le changement » dénoncent les conditions d’organisation du vote municipal sur le stationnement sans aucun contrôle citoyen .

En effet depuis lundi jusqu’à samedi les grenoblois peuvent dans des conditions très compliquées répondre ” oui” à l’exigence du Comité de Liaison des Unions de Quartiers” qui réclame que la municipalité respecte son engagement N°49 qu’elle piétine allègrement comme tous les autres.

<< grenoble-petitions-piege-a-cons-assez-de-piolleries/

AUCUNE SIGNATURE N’EST DEMANDÉE AU MOMENT DU VOTE

Ces jeunes sont ” très inquiets de l’absence de toute règle dans laquelle se déroule ce scrutin avec la majorité municipale qui détient toutes les manettes de son déroulement. Aucune signature n’est exigée au moment du vote !  D‘un simple clic les élus qui ont accès au système informatique peuvent faire voter qui ils veulent , quand ils veulent ! ”

” TOUTES LES MANIPULATIONS SONT POSSIBLES”

Ils ajoutent: “le risque est très grand que les adhérents de l’ADES, des Verts et du Parti de Gauche soient des votants à l’insu de leur plein gré.  Sachant que  Laurence Comparat (Verts/Ades) elle-même a la haute main sur l’ensemble des données. Toutes les manipulations sont possibles. ”

<<<</les-elus-vertsades-une-pme-familiale-sur-le-modele-le-pen/

“NOUS DEMANDONS LA MISE EN PLACE D’UN CONTRÔLE INDÉPENDANT “

Nous demandons la mise en place d’urgence d’un contrôle indépendant permettant de vérifier les votes, le fonctionnement du système informatique , des sondages auprès des votants afin de vérifier la sincérité du scrutin. Eric Piolle veut déjà tromper les Grenoblois par une votation à laquelle il faut répondre «  oui » pour lui dire «  non » . Il ne faudrait pas qu’en sus la majorité Rouge/Verts grenobloise truque le résultat aussi par d’autres biais.

<<< petition-contre-les-tarifs-de-stationnement-alain-carignon-appelle-a-voter/

” NOUS DÉNONÇONS LA PRESSION EXERCEE SUR LES VOTANTS”

Nous dénonçons également la pression qui est exercée  sur les votants . Ceux qui viennent protester par leur vote de la trahison de la promesse de concertation sur le stationnement sont fortement incités à voter sur le choix entre la siesterie au parc Bachelard et le four à pain à Villeneuve. Il s’agit d’utililiser le mécontentement des grenoblois pour crédibiliser l’opération d’enfumage du «budget participatif « qui a seulement pour objet de détourner l’attention des graves problèmes de Grenoble. ”

<<< /le-faux-reseau-citoyen-et-beatrice-bonacchi-trompent-les-grenoblois/

Grenoble court le risque d’une nouvelle grave manipulation de grande envergure après celle des élections municipales ou la liste Piolle a trompé les grenoblois sur la marchandise, sa tête de liste n’ayant probablement même pas lu les 120 engagements qu’elle prenait.

<<< /e-martin-premiere-adjointe-pg-jai-valide-le-plan-sans-faire-gaffe-quelle-conne/

Pour déjouer les tentatives de manipulation le mieux est d’aller voter afin de réclamer un contrôle citoyen

Pour voter, il faut être résident grenoblois et avoir plus de 16 ans et se munir d’une pièce d’identité et d’une carte électorale (ou d’un justificatif de domicile)

ON PEUT VOTER du 10 au 14 octobre

Hôtel de ville :8h-17h50 – ADIIJ : 16, bd Agutte Sembat, lundi et 
jeudi 9 h 30-17 h 30,mardi 13 h-17 h 30, mercredi 9 h 30- 12h30/13h30-17h30, vendredi 9 h 30-12 h ;

– Maisons des habitants Chorier-Berriat, centre-ville, secteur 3, Capuche, Teisseire et Le Patio, aux horaires d’ouverture habituels.

ON PEUT VOTER LE SAMEDI 15 OCTOBRE

– Hôtel de ville 10 -17 h
- Bibliothèque Kateb-Yacine 12-17h
- Bibliothèque centre-ville 11-17h.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

17 Comments

Répondre à anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *