PÉTITION CONTRE les TARIFS de STATIONNEMENT: Alain CARIGNON APPELLE à VOTER

 

A partir de lundi, suite à l’exigence du Comité de Liaison des Unions de Quartiers, (CLUQ) les grenoblois peuvent voter pour exiger l’annulation de la délibération et contraindre Eric Piolle (Verts/PG) a respecter son engagement N°49 qu’il a aussi trahi.

Alain CARIGNON: ” IL FAUDRA EXIGER QUE LE VOTE SOIT RESPECTÉ”

Malgré les conditions iniques de ce vote, un bulletin de vote qui a été amputé par la municipalité ,Alain Carignon, Ancien Ministre appelle les Grenoblois à voter estimant que  ” si une majorité de grenoblois se prononce contre les diktats municipaux il faudra exiger que le vote soit respecté en dénonçant le seuil des 20 000 votants qui n’a aucune autre raison d’être que de vouloir empêcher les Grenoblois de prendre une décision différente de la majorité municipale”.

<<< /referendum-a-grenoble-le-bulletin-de-vote-a-ete-ampute-selon-le-cluq/

“LA MUNICIPALITÉ PIOLLE A CRÉÉ UN SEUIL INFRANCHISSABLE de 20 000 VOTANTS”

Dans un communiqué publié hier Alain Carignon rappelle que ” la municipalité Piolle a créé une haie de 2000 signatures agrées par elle pour s’exprimer au Conseil Municipal alors que les interventions étaient libres jusque là ; Elle a institué unilatéralement un seuil infranchissable de 20 000 votants pour qu’une question soit adoptée par référendum ; Elle a organisé la confusion entre les budgets participatifs, les faux « scénarios » sur l’esplanade et le vote sur le refus de toute concertation sur le stationnement. Il s’agit de tromper tout citoyen qui désirerait sincèrement participer à la vie locale.”

<<< le-faux-reseau-citoyen-et-beatrice-bonacchi-trompent-les-grenoblois/

“CHAQUE VOTE “OUI” SERA UN “NON” à PIOLLE “

Mais il ajoute: « Pourtant chaque Grenoblois qui veut condamner ces méthodes, protester contre le matraquage sans précédent des tarifs de stationnement, et plus largement protester contre la trahison de tous ses engagements par la municipalité doit voter à partir de lundi. Chaque «  oui » à la question posée par le CLUQ demandant le respect de l’engagement 49 de la liste Piolle constituera un cruel rappel des mensonges de l’élection municipale. Chaque «  oui » sera un «  non » à Eric Piolle.”

la trahison de l'engagement 49 aussi
la trahison de l’engagement 49 aussi

LA MUNICIPALITÉ CARIGNON A ORGANISÉ LE RÉFÉRENDUM POUR DÉCIDER du TRAM

Alain Carignon est bien placé pour rappeler les exigences des consultations libres: ses municipalités ont organisé les seuls grands référendums décisionnaires que la ville de Grenoble ait jamais connu. C’est notamment grâce à eux que les grenoblois ont pu décider de l’implantation du tramway ou de réaliser la voie sur berge. S’il avait fixé un seuil de 20 000 votants ces réalisations n’auraient pas vu le jour.

<<<referendum-le-22-juin-1983-53-de-grenoblois-repondaient-oui-au-tramway/

Depuis 21 ans maintenant le pouvoir ne leur a plus jamais été rendu. En votant à partir de lundi les grenoblois peuvent exiger ensuite de Piolle que leur vote soit respecté.

Pour voter, il faut être résident grenoblois et avoir plus de 16 ans et se munir d’une pièce d’identité et d’une carte électorale (ou d’un justificatif de domicile)

ON PEUT VOTER du 10 au 14 octobre

Hôtel de ville :8h-17h50 –

ADIIJ : 16, bd Agutte Sembat, lundi et 
jeudi 9 h 30-17 h 30,mardi 13 h-17 h 30, mercredi 9 h 30- 12h30/13h30-17h30, vendredi 9 h 30-12 h ;

– Maisons des habitants Chorier-Berriat, centre-ville, secteur 3, Capuche, Teisseire et Le Patio, aux horaires d’ouverture habituels.

ON PEUT VOTER LE SAMEDI 15 OCTOBRE

– Hôtel de ville 10 -17 h

– Bibliothèque Kateb-Yacine 12-17h

– Bibliothèque centre-ville 11-17h.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *