GRENOBLE RUINÉE, PAS SEULEMENT FINANCIÈREMENT

grenoble-ruinee-facebook

Grenoble, ville en ruines

Pas besoin de savoir analyser un budget pour voir la ruine du Grenoble de E. Piolle et de E. Martin, elle est partout. Voici une sélection des photos que nous avons reçues ces seuls derniers jours !

“Pas de concurrence entre les quartiers” avait dit le Grand Timonier qui conduit Grenoble vers un avenir radieux. On sait que cette formule lui a servi à fermer les bibliothèques, on voit aussi que la non concurrence entre quartiers est réelle, avec la municipalité Piolle ils ont tous touché le fond.

“PAS DE CONCURRENCE ENTRE LES QUARTIERS” : GRENETTE ET ALSACE LORRAINE

Il n’y a pas de concurrence entre la place Grenette et l’avenue Alsace Lorraine, tout y est bien comme les passants le constatent chaque jour. On parle bien sûr des passants qui passent encore, pas de ceux qui contournent ces lieux très apaisés puisque sans voitures, encore moins de ceux qui ne passent plus du tout.

Curieusement les habitants aimeraient que la non concurrence se manifeste autrement, ils ont mis une pétition dans le système évidemment citoyen de la mairie où il faut rien moins que 2000 signatures pour avoir l’honneur de pouvoir parler. Il a été prouvé au dernier conseil municipal que ce système est une parodie qui habille le vide mais la mise en évidence de l’exaspération des grenoblois est une vraie raison pour très largement signer cette pétition.

>>> LA PÉTITION DE L’UNION DE QUARTIER CENTRE VILLE

“PAS DE CONCURRENCE ENTRE LES QUARTIERS” : THIERS ET BERRIAT

Lors des manifestations anti travail, la rue Thiers avait échappé aux casses du cours Berriat. Il a été mis fin ces derniers jours à cette intolérable concurrence (ce mot, quelle horreur …). Maintenant dans la “Ville pour Tous” des Verts/Rouges les incendies de poubelles c’est pour tous. Nuit Debout n’en espérait pas tant. Pas de concurrence entre les quartiers, dans le Grenoble de E. Piolle (Verts/PG) et E. Martin (PG) enfin c’est la solidarité. Quel apaisement.

>>> LES GAUCHISTES MASSACRENT GRENOBLE ENCORE ET ENCORE !

“PAS DE CONCURRENCE ENTRE LES QUARTIERS” : JEAN JAURÈS ET GARE

Bien sûr dans la ville laboratoire des Verts/Rouges, le cours Jean Jaurès ne saurait être en concurrence avec la place Grenette ou l’avenue Alsace Lorraine et de fait il ne l’est pas. Nous permettons à nos lecteurs de pousser ici un “ouf” de soulagement.

Quant au quartier de la gare, les poubelles et les canettes de bière qui jonchent le sol sont bien les mêmes qu’au jardin de ville et que place Championnet. On se souvient d’ailleurs que dans sa sagesse le Grand Timonier avait fait appel au peuple grenoblois pour qu’il ramasse les ordures lui même. Sa lumière n’ayant pas encore suffisamment éclairé l’ingrate population de notre ville, les ordures sont toujours là dans Grenoble. Grenoble, une ville ruinée, et pas seulement financièrement.

>>> « BELLE SAISON »: AUJOURD’HUI E.PIOLLE INFLIGE LA DOUBLE PEINE, PAYER ET NETTOYER

l'affiche-vérité qui gêne toute la Nomenklatura Grenobloise

l’affiche-vérité qui gêne toute la Nomenklatura Grenobloise

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

5 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *