JOUHAUX: M.JACTAT (Verts/PG) PRÉFÈRE LES MOUSTIQUES AUX GRENOBLOIS

L'adjointe ( Verts/PG) à la Santé  Mondane Jactat préfère les moustiques aux habitants. Elle répond non aux Grenoblois de Léon Jouhaux en particulier qui l'alertent depuis des mois sur l'envahissement des moustiques tigres. <<< /jouhaux-l-blum-degradations-ordinaires/ Un habitant nous explique que la Mairie lui répond qu'elle ne veut rien faire "tant qu'il n'y aurait pas un cas de zika et de dengue. . Le problème, c'est que ces moustiques sont très agressifs, piquent du matin au soir (contrairement aux moustiques classiques qui piquent plutôt en soirée), et sont résistants à la plupart des solutions existantes (type tortillons). c'est surtout une vraie plaie : je n'ose même plus manger dans mon jardin ! L'autre jour, le temps que ma fille s'assoie à table, et elle en avait déjà trois sur les jambes. " M.JACTAT: " C'EST SEULEMENT UN PROBLÉME d'INCONFORT" En effet pour Mondane Jactat c'est seulement " un problème d'inconfort" ( DL du 16/5/16) , c'est pourquoi la municipalité refuse d'adhérer à l'Entente Interdépartementale de Démoustication. En effet les communes qui adhèrent bénéficient de pulvérisation qui permettent de réduire les nuisances. Grenoble préfère les garder. LUTTER CONTRE LE MOUSTIQUE par la "FORMATION des HABITANTS..." Non, pour Mondane Jactat les solutions "pour lutter contre le moustique tigre sont la sensibilisation et la formation des habitants" (!). On se demande jusqu'à quand la municipalité Piolle prendra les grenoblois pour des gogos. En attendant les quartiers subissent la régression sociale avec la fermeture d'équipements publics. Ils n'ont pas droit non plus à un minimum d'aide pour un confort de vie. Par contre côté impôts et taxes ça ne baisse pas! <<< l-comparat-vertsades-certains-habitants-pourraient-proposer-daugmenter-les-impots/ Ce grenoblois nous écrit: "après la faillite et la délinquance, s'il faut en plus subir les moustiques, je vais déménager..."  
One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *