MISTRAL: ENCORE 200 000 € d’ARGENT PUBLIC JETÉS AU FEU

Tous les commerces du quartier Mistral ont sombré car leur sécurité ne pouvait être assurée. Les voyous entrent dans les magasins, sortent avec les marchandises et menacent les vigiles de représailles s’ils se manifestent. A ce régime le dernier qui a tenté, Lidl a aussi fermé ses portes.

AU LIEU DE S’ATTAQUER à la CAUSE, L’ARGENT PUBLIC EST DÉPENSÉ SUR LES EFFETS

Au lieu de s’attaquer à la cause, l’argent public est à nouveau dépensé sur les effets. Ainsi le signataire des chèques à Eric Piolle à la Métro, Christophe Ferrari (PS) totalement dépendant de la municipalité Rouge/Verts Grenobloise a encore allongé 200 000 € du contribuable pour installer des commerces. Tout le monde est pour des commerces à Mistral. Surtout la population. Mais les mots “renouvellement urbain” pour accompagner ce sparadrap ne résolvent rien. M.Destot (PS) n’a t il pas déclaré que Mistral était la réussite de ses 25 ans de mandat de député ! Que doit être le reste.

C.FERRARI (PS) NE CONDITIONNE PAS SON AIDE à l’INSTALLATION de la VIDÉO SURVEILLANCE…

Questionné de savoir si la vidéosurveillance serait installée afin de sécuriser l’investissement public qui est l’argent du contribuable, Christophe Ferrari a répondu sous le regard de Piolle  qu’il est «hors de question que les pouvoirs de police ne restent pas dans les mains du Maire» ( !). (DL du 3/7/16). Sa façon alambiquée et pas courageuse de répondre non.

Donc pas question de conditionner la subvention à l’installation de caméras de vidéo protection ce qui est tout à fait possible puisque les compagnies d’assurances elle même ne veulent plus assurer des bâtiments publics non surveillés.

…. CAR E.PIOLLE (VERTS/PG) N’EN VEUT PAS

Eric Piolle a expliqué à nouveau  que la vidéo surveillance était «inefficace» et a ajouté «on a une petite question à se poser sur la durée de vie d’une caméra à Mistral»(!)

C’est vrai que les seules caméras qui ont duré sont celles qu’avaient installé les dealers sur la voie publique, reliées aux bureaux somptueux qu’ils s’étaient installé dans les caves de l’OPHLM de Mistral sous l’excellente municipalité Destot/Safar (PS) dont le quartier est la réussite.

<< une-cave-atelier-de-drogueun-souterrain-a-mistral-propriete-de-lophlm/

LES JOLIS CŒUR AVEC L’ARGENT PUBLIC, FONT SEMBLANT d’AGIR CONTRE UN MAL

Ainsi comme à son habitude la gauche et les Verts font les jolis cœur avec l’argent public, ils font semblant d’agir contre un mal auquel ils ne s’attaquent pas. Pour le faire il faudrait agir sur les attributions de logements, mettre des amendes aux locataires qui enfreignent la loi, assermenter les cadres municipaux, installer des services municipaux dans des immeubles afin de rééquilibrer vraiment la population, vendre des logements sociaux aux locataires présents depuis longtemps,  et rétablir la présence publique.

LES DEALERS ONT TENDU UN GUET-APENS à la POLICE, INSTALLÉ UNE PISCINE

Ce que demande Alain Carignon avec insistance. Une politique opposée à celle qui est suivie afin de promouvoir le quartier et sa population.

<< a-carignon-10-mesures-pour-faire-redemarrer-grenoble/

Récemment les dealers se sont substitué à la municipalité  en installant une piscine pour la population. Après avoir tendu un guet-apens à la police quelques semaines auparavant. En réponse les élus accordent 200 000 € pour reconstruire les commerces qu’ils font fuir….

<< mistral-largent-de-la-drogue-offre-une-piscine-au-quartier/

<< grenoble-les-delinquants-canardent-les-policiers-depuis-les-toits/

On ne marche pas sur la tête à Grenoble? A moins que des vouloir protéger des intérêts électoraux de la gauche et des Verts au détriment de la majorité de la population.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *