STATIONNEMENT PAYANT: LES PROFESSIONNELS de SANTÉ PÉNALISÉS AUSSI

Contraventions rue de Strasbourg

Depuis début juillet, les mesures tarifaires en zones orange, violette et verte à Grenoble ont fortement augmenté. On le sait jusqu’à + 150 %!

La municipalité Piolle (Verts/PG) cherchant à créer des impôts indirects étant dans l’impossibilité d’augmenter les impôts les plus lourds de France.  Mais parmi les victimes, les professions médicales et artisans qui bénéficiaient  d’un tarif préférentiel à condition de se munir d’un macaron “Professions médicales urgences” et d’un boitier “Piaf”, compte se débitant suivant le temps passé en stationnement. Jusqu’à maintenant, pour elles, le stationnement était illimité quelque soit la zone de stationnement.

Alain Carignon est beaucoup monté au créneau sur ce dossier
Alain Carignon est beaucoup monté au créneau sur ce dossier

<< /petition-contre-matraquage-tarifs-stationnement/

 LES PROFESSIONNELS de SANTÉ DOIVENT QUITTER LEUR CABINET TOUTES les 2 H

Cette mesure était d’autant plus justifiée que ces 10 dernières années la municipalité Destot/Safar (PS) avait supprimé 6000 places de stationnement en surface !

Depuis le 1er juillet, seule la zone verte est illimitée ; les zones rouge et orange sont limitées à 2 heures. Evidemment les cabinets du centre ville  n’ont pas de zones vertes de stationnement proches.

Conclusion ces professionnels ont l’obligation de descendre de leur cabinet  toutes les 2 heures pour réinitialiser le Piaf qui indique que le temps de stationnement à expiré, ce qui expose à une contravention.

<< matraquage-stationnement-2-elus-dextreme-gauche-lachent-piolle/

LES PROFESSIONNELS NAVIGUENT ENTRE LEUR CABINET et les PATIENTS

Dans la réalité quotidienne, les professionnels médicales du centre ville naviguent ente cabinet et domicile des patients : déposer sa voiture en zone verte (600m à 1000m du centre ville est une contrainte de temps  trop importante dans le cadre du travail, surtout quand il faut renouveler l’opération plusieurs fois par jour).

Tous les professionnels sont impactés : infirmières, médecins, kinés… Evidemment la municipalité Piolle procède avec ces professionnels comme avec tous ceux qu’elle étrangle.

<< /stationnement-payant-les-grenoblois-fuient-la-ville/

LA MUNICIPALITÉ JOUE LE POURRISSEMENT

Par pourrissement. Elle leur répond que cette disposition est prise par la Métro ( ce n’est pas Piolle..) même si la compétence stationnement serait ville. Alors dans le flou on renvoie la balle jusqu’à épuisement.

Dans la culture, l’économie, les quartiers la méthode est la même. La municipalité se pense intelligente et croit éteindre la contestation. Bien au contraire elle suscite la colère des personnes concernées.

<< /stationnement-a-grenoble-jusqua-150-daugmentation-des-tarifs/

UTILES AU FAMEUX “LIEN SOCIAL” SANS RIEN COÛTER à la COLLECTIVITÉ LOCALE

Et sur le fond les professions de santé si utiles au fameux “lien social” sans rien coûter à la collectivité locale mériteraient d’être maintenues dans le tissu de la ville fortement et d’une façon diversifiée. Il s’agit de l’intérêt général des Grenoblois et du maintien d’un certain niveau de service.

C’est trop demander ?

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *