ARBRES du COURS de la LIBÉRATION: le SITE de PIOLLE ACCUSE… CARIGNON

On progresse. La municipalité Rouge/Verts se raccroche à ... Alain Carignon pour se défendre. Le site et le compte tweeter "Grenoble en débat" qui est son émanation pour faire pièce à "Grenoble, le changement"  a du mal à répondre face à la colère  des riverains et plus largement des habitants qui voient encore tomber avec effroi des arbres sains du cours de la Libération. << /arbres-e-piolle-sattaque-au-cours-de-la-liberation/ "ON CONTINUE UNE POLITIQUE LANCÉE SOUS CARIGNON..." Dans un tweet rageur, "Grenoble en débat" réplique a bout d'arguments à ceux qui protestent : "en coupant les arbres sur le cours de la Libération la Métropole ( c'est pas Piolle...) continue une politique de renouvellement lancée sous Carignon".Il y a donc 22 ans. Libération AC Grenoble en débat Si, au contraire, on avait continué sa politique d'attention à la ville et d'attractivité du territoire, Grenoble ne serait pas ruinée comme aujourd'hui après 21 ans de gauche et de Verts! << destot-ou-piolle-ps-ou-vertsades-qui-a-ruine-grenoble/ LA MUNICIPALITÉ CARIGNON PROTÉGEAIT les ARBRES Alors que la municipalité Carignon protégeait chaque arbre, plantait partout, a augmenté d'une vingtaine d'hectares de parcs et jardins les espaces verts de la ville, elle n'a évidemment jamais détruit des avenues boisées comme l'ont fait les municipalités Destot, supprimé les arbres centenaires de la caserne de Bonne, minéralisé la place de Verdun, rasé les arbres à la première occasion comme quai de France, bd Gambetta, bd Clémenceau  comme le fait la municipalité Piolle. PLACE VICTOR HUGO : L'EXEMPLE EMBLÉMATIQUE du SACCAGE de PIOLLE La place Victor Hugo étant l'exemple emblématique que les Grenoblois ont sous leurs yeux cet été : ils pleurent la fraîcheur des marronniers abattus sans ménagement et remplacés par des cure-dents contrairement aux engagements du candidat Piolle. << /victor-hugo-place-de-canicule/ https://grenoble-le-changement.fr/2016/01/13/piolle-vertspg-massacre-a-la-tronconneuse-place-victor-hugo/ PIOLLE ABAT les ARBRES et FERME les BIBLIOTHÈQUES AU CREUX de L'ÉTÉ Ce n'est pas un hasard si la municipalité a choisi le creux de l'été pour abattre les arbres du cours Jean Jaurés. Comme pour les fermetures des bibliothèques Hauquelin et Prémol effectives en juillet, elle agit comme un patron-voyou. << /ile-verte-le-quartier-se-mobilise-aussi-pour-la-bibliotheque-hauquelin/ PLUS QUE 14,6 M2 D'ESPACES VERTS PAR HABITANT ! Mais les images demeurent. Et Grenoble qui est descendue en 20 ans à 14,6 M2 d'espaces verts par habitant (contre 31 M2 à la moyenne des grandes villes) sous le triple effet de la bétonisation, de l'accroissement des habitants et de la réduction du nombre d'arbres souffre de cette situation et ne l'oubliera pas LES ARBRES ET LES PARCS de la MUNICIPALITÉ CARIGNON

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *