DUBEDOUT (PS): La GAUCHE et les VERTS RÉÉCRIVENT L’HISTOIRE

A l’occasion du 30 eme anniversaire de la mort d’Hubert Dubedout maire (PS) de Grenoble, la gauche et les Verts poursuivent leur oeuvre de réécriture de l’histoire.

Petit lexique à partir du DL du 25/7/16 :

“Dubedout a lancé la politique de la ville” ( Pierre Frappat). En fait il a assumé le lancement de Villeneuve conçu par la gauche extrême de l’époque dont certains en vivent toujours ( JF Parent et fils), un incontestable échec urbanistique puisque 40 ans après le quartier qui devait être le modèle de la promotion sociale et de la mixité figure parmi les 10 quartiers les plus pauvres et le  plus en difficultés de France.

http://www.republicains38.fr/kevin-et-sofiane-le-proces-de-villeneuve-naura-pas-lieu/

LES JEUX OLYMPIQUES de GRENOBLE SONT UNE VICTOIRE de la DROITE

“Nombreuses réalisations au moment des JO”. (Pierre Frappat) Obtenus par le Dr Michallon le Maire de droite que la gauche a vite fait disparaître de l’histoire,  les Jeux Olympiques ont été réalisés par la municipalité Dubedout grâce à un effort exceptionnel de l’Etat, le Général de Gaulle désirant leur réussite. Dubedout a profité des JO pour mettre sur leur dos des augmentations d’impôts dues à ses dépenses de fonctionnement.

LES VIEUX QUARTIERS: UN ÉCHEC PATENT de DUBEDOUT

«L’œuvre à mes yeux majeu­re de Dubedout est la politique de réhabili­tation des vieux quartiers» (Pierre Frappat) Probablement l’un des échecs les plus patents. L’exemple de Très Cloitres ou le côté gauche de la rue dans le sens de la circulation est l’oeuvre de Dubedout : démolition d’un bâti ancien de grande valeur tandis que côté droit de la rue sauvegardé et réhabilité  par la municipalité Carignon.

M.DESTOT REJETÉ PARMI LES NON ÉLIGIBLES de la LISTE DUBEDOUT

“Au-delà d’un repère politique, je perdais ce jour-là un ami. la complicité politique ayant vite laissé place à une forte proximité humaine et familiale”(M.Destot au sujet de la mort de Dubedout). Simple conseiller municipal délégué à l’information dans le troisième  mandat de Dubedout, Michel Destot sera placé parmi les non éligibles de la future majorité municipale dans la liste Dubedout battue en 1983.

LES GRENOBLOIS REJETTENT MASSIVEMENT DUBEDOUT en 1983

“La méthode, c’était la décision concertée, tant au sein de l’équipe municipale qu’avec les citoyens et les associations”. (Michel Destot) . Pourquoi donc a t il été battu au premier tour en 1983 sinon parce que les grenoblois n’en pouvaient plus de la paralysie de la ville et de la hausse (déjà) vertigineuse des impôts locaux.

DUBEDOUT ÉCHOUE A DEVENIR MINISTRE

“Un président dynamique de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains, portant sur la scène nationale la réussite de Grenoble.” (Michel Destot) Jamais reconnu au plan national, Hubert Dubedout échoua à devenir Ministre du Logement lorsque la gauche arriva au pouvoir.

TOUS LES QUARTIERS CRÉES SONT PASSE EN DESSOUS DU SEUIL DE PAUVRETÉ

“Ce qui a permis l’éclosion de tant de chantiers dans tous les domaines : mixité sociale…” (Michel Destot) On sait ce qu’il en est du bilan des quartiers créés par Dubedout: Villeneuve, l’Alma , Le Lys Rouge… tous passés en dessous du seuil de pauvreté, gangrenés par l’économie souterraine et ( ou) le communautarisme religieux.

DUBEDOUT N’A OBTENU AUCUN ÉQUIPEMENT CULTUREL IMPORTANT

“Ce qui a permis l’éclosion de tant de chantiers dans tous les domaines : politique culturelle” ( Michel Destot). La Maison de la Culture figurait dans le programme d’Etat voulu par le gouvernement Pompidou pour les Jeux Olympiques. Hubert Dubedout échouera pendant 18 ans à doter Grenoble de deux réalisations phares, le Musée de Peinture et le Musée de la Résistance que la ville attendait. il faudra attendre la municipalité Carignon pour rattraper ces retards.

http://www.republicains38.fr/anniversaire-la-veritable-histoire-du-musee-de-grenoble/

REFERENDUM et TRAM: L’OEUVRE DE LA MUNICIPALITÉ CARIGNON

“Quel meilleur exemple que le tram ! Quand les grenoblois ont exigé, par référendum, en 1983, que leur ville sorte du tout voiture face à  un maire qui  déjà se trompait d’époque.” (Eric Piolle lors de son discours d’investiture à la Casemate le 7/12/13). Par ses engagements N°19 et 33 la liste d’Alain Carignon promettait en cas d’élection un référendum sur le tram que refusait Dubedout. Pendant toute la campagne Alain Carignon indiquait qu’il répondrait “oui” au référendum qu’il organiserait. Il nous précise aujourd’hui que Dubedout était au départ réticent sur le tram préférant le transport par câble.

<< referendum-le-22-juin-1983-53-de-grenoblois-repondaient-oui-au-tramway/

Le référendum pour décider du Tramway: un grand moment de participation des citoyens voulu par la municipalité Carignon qui réalisera les deux premières lignes
Le référendum pour décider du Tramway: un grand moment de participation des citoyens voulu par la municipalité Carignon qui réalisera les deux premières lignes

DESTOT AVAIT FAIT RÉALISER UN FILM MUNICIPAL QUI FALSIFIAIT L’HISTOIRE

Merci aux élus de l’époque pour leur aide précieuse afin d’éviter que l’histoire ne soit réécrite. On se souvient qu’avec Grenoble Factory, avant les municipales, la municipalité Destot avait commis un film de propagande ou on passait de Mistral le maire (PS) avant les années 60 à Dubedout en 65 sautant allègrement la municipalité Michallon qui avait obtenu les Jeux Olympiques.

DES RÉALISATIONS et des HOMMES DISPARAISSENT COMME AU TEMPS de L’URSS

Puis le film passait à la municipalité Destot. De ce fait disparaissaient aussi le Musée de Peinture, Europole, le Synchrotron, le Musée de la Résistance, celui de l’Evêché … réalisations de la municipalité Carignon. Comme au temps de l’URSS ou des dirigeants évincés disparaissaient des photos.

http://www.republicains38.fr/grenoble-faux-factory-un-probleme-de-deontologie-des-medias/

C’est une habitude pour la gauche et les Verts/Ades locaux de se présenter avec les meilleurs atours. En installant des sortes de mythes. Peu importe qu’ils ne correspondent pas à la réalité. Ils contribuent, en installant une culture ambiante favorable, à se maintenir au pouvoir ou à le conquérir. C’est leur seul but.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *